Page complète du livre audio gratuit :


TROLLOPE, Anthony – Lady de Launay

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 3h 12min | Genre : Romans


Lady de Launay

«« Qu’y a-t-il, Philip ? » dit-elle en pâlissant, mais elle le regardait droit dans les yeux.

« Êtes-vous fiancée à ce pasteur ? » Elle continuait à le regarder, mais ne prononçait pas un mot. « Allez-vous l’épouser ? J’ai le droit de le demander. »
Alors elle fit non de la tête.
« Bien sûr vous n’allez pas le faire ? » Et maintenant tandis qu’il parlait sa voix était changée, et il ne fronçait plus les sourcils. À nouveau elle secoua la tête. Alors il lui prit la main, et elle la lui laissa, ne pensant pas à lui autrement que comme à un frère. « Je suis si heureux. Je déteste cet homme. »
- Oh, Philip, il est très bon !
- Je ne me soucie pas pour un liard de sa bonté. Vous êtes bien sûre ? » Maintenant elle faisait signe que oui. […]
- Bessy, vous êtes devenue la plus merveilleuse femme que j’aie jamais vue.
Elle retira soudain sa main. »

Lady de Launay, publié en 1878, est un court roman qui rassemble plusieurs thèmes chers à Anthony Trollope, et qu’il a développés dans ses œuvres plus longues : le carcan qui emprisonne les femmes dans une société victorienne très stratifiée, la soumission au devoir, et la recherche du bonheur en dépit de ces pesanteurs sociales.

Traduction : Vincent de l’Épine pour Littératureaudio.com.

Illustration : Ferdinand Thomas Lee Boyle, Portrait d’Eliza Pratt Greatorex (1869).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Lady de Launay.zip




> Références musicales :

Ludwig van Beethoven, Trio in E Flat Major, Op. 38 – I. Adagio. Allegro con brio, interprété par Paul Pitman (domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 4 320 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

22 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Lyse le 27 juin 2017

    Bravo pour cette magnifique lecture et le beau travail de traduction.
    Trollope est un « must »!!
    Merci

  2. Vincent de l'Épine le 27 juin 2017

    Merci chère Lyse de vos encouragements !
    Ils me donnent envie de vous proposer une autre oeuvre de Trollope. Peut-être « Alice Dugdale » que je suis en train de relire 🙂. Je suis heureux que vous aimiez cet auteur !
    Amicalement

  3. Francine du Québec le 29 juin 2017

    Merci de tout coeur Vincent pour cette belle lecture, et bravo pour la traduction. Passez un bel été. Amitié.

  4. Vincent de l'Épine le 29 juin 2017

    Merci à vous Francine.
    Heureux que cela vous ait plu, car c’est la traduction la plus longue que j’aie réalisée, même si la langue de Trollope est relativement simple à traduire par rapport à d’autres (Wharton ou Austen).
    Amical bonjour au Québec !

  5. Lyse le 30 juin 2017

    Cher monsieur de l’Épine,
    Je serais ravie que vous vous succombiez à la tentation de « Alice Dugdale ».
    Voilà quelque chose que je vais surveiller de près.
    Merci. :)

  6. Maléjo le 3 juillet 2017

    Bonjour,
    Merci pour cette agréable lecture.
    Une question, si un donneur de voix désire enregistrer une seconde version de cette oeuvre, doit-il vous en demander l’autorisation ?

  7. Vincent de l'Épine le 4 juillet 2017

    Bonjour Maléjo,
    Merci de votre intérêt pour cette lecture. J’avoue ne jamais m’être interrogé sur le mode de diffusion de mes traductions. Dans la mesure où elles sont publiées avec la mention « Lu par Vincent de l’Epine pour Litteratureaudio.com », je suppose qu’elles tombent sous le coup du point 5.2 des informations légales du site (onglet Aide).
    Je préfère donc donner mon accord au préalable. Bien entendu, pour une utilisation non commerciale par un DDV du site, ou d’un autre site gratuit, je donnerai systématiquement mon accord.
    Cordialement
    Vincent

  8. Loiselle le 9 juillet 2017

    Cher monsieur de l’Épine,
    Cette lecture a tout ce qu’il faut pour plaire:
    une aimable voix et un récit de l’ingénieux Trollope.
    La traduction coule très bien:
    pour ma part, un texte à écouter au moins 2 fois !
    Merci beaucoup 😊

  9. Vincent de l'Épine le 10 juillet 2017

    Merci beaucoup Loiselle de votre très aimable commentaire !
    Vous m’encouragez à poursuivre d’autres traductions de Trollope :-)
    « Alice Dugdale » me tente de plus en plus même si la traduction me semble un peu plus difficile. J’ai terminé de le relire et je me vois bien vous en proposer une lecture. Mais bien sûr ce ne sera pas avant de longs mois.
    Amicalement
    Vincent

  10. EclatDuSoleil le 10 juillet 2017

    Tout simplement délicieux, tant pour la lecture que pour le contenu du roman. Me trompé-je ou est-ce le premier roman de Trollope où il exprime, dans la dernère phrase, son opinion personnelle sur cette séparation des classes sociales dont il ne cesse de parler dans ses ouvrages ?
    Je suis impressionnée que vous ayez la connaissance et la patience de faire les traductions, et j’applaudis des deux mains à l’avance pour les prochaines traductions du même auteur : même si Madame Wharton, que j’adore, fait dire à l’une de ses héroïnes qu’on ne lit plus Trollope, je suis prête pour ma part à en écouter tant qu’il y en aura :-)

  11. elisabeth le 10 juillet 2017

    De retour de mission, je trouve votre lecture de Trollope ! Le bonheur! je commence tout de suite…merci mon cher Vincent. Amitiés. elisabeth

  12. Vincent de l'Épine le 11 juillet 2017

    Merci à vous !
    EclatDuSoleil, vous avez raison. Je ne crois pas avoir déjà perçu cela dans les autres romans que j’ai lus (mais je n’ai pas tout lu). Concernant Trollope et Wharton, je vois que vous avez écouté attentivement « Xingu » :-) ! Dans cette nouvelle, quand Edith Wharton fait dire à l’un de ses personnages que « plus personne ne lit Trollope », l’auteur se place clairement du côté de Mrs. Ruby, qui elle, le lit parce que « il l’amuse ». Edith Wharton appréciait probablement Trollope, sa légèreté et son talent de raconteur d’histoire, même si son oeuvre à elle est plus grave, plus sombre.
    Vous terminez de me décider : c’est parti pour « Alice Dugdale ». Entre la traduction et la lecture (et d’autres projets), il me faudra sans doute pas loin d’un an.
    Elisabeth, je vous souhaite un bon moment en compagnie de Miss Bessy !
    Amicalement
    Vincent

  13. Elisabeth Claverie le 14 juillet 2017

    Quelle belle lecture et quelle belle traduction ! Toutes les tensions du texte sont mises en lumière, et c est vraiment formidable. Le personnage de la mère de Philippe ressort dans ses contradictions avec force dramatique et c est intéressant à entendre aujourd’hui ou les promesses du choix de l inclinaison amoureuse ont ouverts de nouvelles complexités romanesques et non pas « tout résolu!  » . je vous remercie pour tout cela, cette générosité incroyable, et j’ espère moi aussi pouvoir entendre Alice Dugdale. Merci Vincent

  14. Vincent de l'Épine le 14 juillet 2017

    Merci Elisabeth,
    Comme vous je trouve le personnage de Lady de Launay riche de complexités, et le personnage de Bessy est poignant aussi, avec sa touchante opiniâtreté. Comme toujours dans les romans de cet auteur, ce sont les femmes qui portent les sentiments forts.
    Grand merci pour vos encouragements qui continuent à faire beaucoup pour ma motivation !
    Amicalement
    Vincent

  15. josée le 25 juillet 2017

    Bonjour Vincent,
    Je viens de terminer ce beau roman… Que de temps perdu, d’émotions et de peine pour en arriver à ce qui, dès le début pouvait convenir à tous! ah! cette notion de devoir qui rend tout si compliqué!
    J’aime beaucoup Anthony Trollope, grâce à vous je l’ai découvert; en attendant « Alice Dugdale », je vais écouter « Le Domaine de Belton ». Merci à vous.
    Bien amicalement,
    josée

  16. Vincent de l'Épine le 26 juillet 2017

    Merci Josée de votre bien sympathique retour !
    Je suis heureux de vous avoir fait découvrir cet auteur qui n’a pas de nos jours (du moins en France) la notoriété qu’il devrait connaître. Ses romans allient à une certaine légèreté un réalisme social acéré. « Le Domaine de Belton » vous plaira certainement également ; c’est l’une de ses oeuvres les plus connues.
    Bonne lecture alors :-)
    Amicalement
    Vincent

  17. Gaëlle le 3 août 2017

    Quel plaisir, cher Vincent, de découvrir en vous écoutant ces romans de Trollope – auteur que je ne connaissais pas. Votre lecture allie précision et chaleur, clarté et émotion, un véritable travail d’orfèvre. Et votre voix convient si parfaitement à ces textes !

  18. Vincent de l'Épine le 4 août 2017

    Merci chère Gaëlle !
    Il est vrai que je me sens à l’aise dans ces textes de Trollope ; j’aime l’équilibre qu’il sait trouver entre gravité et légèreté.
    Je suis très heureux de vous avoir fait découvrir cet auteur, et particulièrement sensible à votre appréciation !

  19. Elena le 9 septembre 2017

    Bonjour Vincent,

    C’est toujours avec plaisir que j’écoute un de vos livres audio – je trouve que vous avez un don remarquable pour les lectures. Étant anglaise, le français me manque beaucoup depuis mon départ de paris, ce qui me rend encore plus reconnaissante de vos belles lectures. Il me semble en plus que vous avez une étrange capacité de choisir presque exclusivement mes auteurs préférés – j’adore Wharton, Tolstoy, James, et Austen.. et Trollope j’ai grandi avec.

    Si ces les genres de livres que vous aimez, est-ce que je peux vous recommander Vanity Fair, par exemple, de Thackeray, Brideshead Revisited, de Waugh, et The Warden/Barchester Towers de Trollope (considérés ici comme ses meilleurs romans)?
    Pas pour les enregistrer – je crois seulement que vous aimeriez beaucoup!

    Merci encore, et avec reconnaissance.

  20. Vincent de l'Épine le 10 septembre 2017

    Merci à vous Elena de votre chaleureux commentaire. Tout d’abord, je suis très heureux de contribuer, même modestement, à maintenir votre lien avec la langue française.
    Vous avez raison, nous avons des goûts assez proches ! Je commence bientôt la traduction de « Alice Dugdale » d’Anthony Trollope. Malheureusement ses oeuvres les plus connues sont trop longues pour que j’ose me lancer dans leur traduction. Il y aura aussi dans quelques semaines une friandise austenienne que je vous prépare avec d’autres donneurs de voix.
    Je vous remercie beaucoup de penser à moi ! Je suis toujours à la recherche d’auteurs que je ne connais pas, et j’avoue ne rien savoir sur l’oeuvre d’Evelyn Waugh, même si certains de ses romans ont fait l’objet d’adaptations connues au cinéma. Je vais suivre vos conseils et me commander « Brideshead Revisited » ; il s’agira sans doute d’une belle découverte. GRAND merci à vous, et aussi pour vos encouragements… ils sont mon carburant.
    Amicalement
    Vincent

  21. Zahia le 14 mai 2019

    Merci beaucoup pour cet agréable moment

  22. Vincent de l'Épine le 15 mai 2019

    Merci Zahia, votre commentaire me fait vraiment plaisir. J’aime bien ces petites nouvelles de Trollope et je suis heureux que celle-ci vous ait plu :-) !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.