Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'ZWEIG, Stefan - Le Pickpocket (Version 2)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

15 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Loiselle le 17 décembre 2017

    Cher monsieur Dousset,
    Soyez remercié d’avoir accepté de lire ma suggestion.
    Cela fait déjà partie de mes étrennes ! 😊

    « La reconnaissance est la mémoire du cœur. »
    (Fontenelle)

  2. Nestor Plasma le 18 décembre 2017

    Un Zweig, une bonne idée mise au pied du sapin.
    Nestor Plasma, qui apprécie Zweig, est tombé par hasard sur votre lecture.
    Merci, Christian Dousset, et bonne fin d’année.

    Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime

  3. Christian Dousset le 19 décembre 2017

    Chère Loiselle, cher Nestor,
    Je suis ravi et touché que ma petite lecture participe de la hotte du Père Noël…
    Joyeuses fêtes à vous.

  4. James de Mansle le 3 février 2018

    Ta tonalité enjouée, ton visible plaisir de dire et de partager le « petit torrent humain » qu’est ce texte en vérité… tout cela a fait ma joie en écoutant ce petit trésor de Zweig. Merci Christian !

  5. Christian Dousset le 4 février 2018

    Un tel commentaire venant de toi m’est tout à fait précieux. Merci James.

  6. taia le 29 août 2018

    Merci Monsieur Dusset pour votre merveilleuse lecture. J’ai savouré chaque phrase, d’ailleurs j’adore Stefan Zweig et, en plus j’ai vécu l’émotion d’une expérience pareille (face à face avec un pickpocket), dans le métro, à Paris lors d’un voyage en France.
    taia

  7. Christian Dousset le 15 octobre 2018

    Je suis désolé,taia, ma réponse est bien tardive mais la lecture prend bien entendu une autre dimension lorsque réalité et fiction se rejoignent.
    Merci pour votre précieux commentaire.

  8. mazerolles le 15 octobre 2019

    J’aime l’intonation de votre voix mais surtout parce que que vous lisez en laissant de la respiration au texte.A mon avis beaucoup lisent trop vite.Je viens de faire votre connaissance ,je ne suis pas prêt de vous lâcher.

  9. Christian Dousset le 23 décembre 2019

    Cher mazerolles, je viens de découvrir votre message et vous en remercie. J’essaie en effet de travailler mon rythme de lecture, ce qui m’amène à passer beaucoup de temps au montage. Je suis ravi de constater que vous appréciez. Au plaisir de vous retrouver entre de nouvelles pages.

  10. deger le 6 avril 2020

    merci pour la qualite de votre lecture !

  11. Jean le 26 avril 2020

    Merci aussi pour la qualité de cette lecture.
    Je vous ai découvert avec Le retour à la terre d’E. Perochon, puis Les Creux de Maisons, puis celui-ci, et je suis en train de vous écouter avec Mandrin d’Arthur Bernède. Moi non plus, je ne vous lâche plus!
    Dès que j’ai fini Mandrin, je saute sur une autre de vos lectures.
    Je profite de ce post pour remercier aussi Pomme, Juliette, Vincent de l’Epine, Esperiidae, et…la sublime voix de Victoria partie trop tôt. . Merci à toutes et tous.

  12. Hélène JARLIER le 13 juillet 2020

    Monsieur Doucet,
    Quelle jolie lecture vous avez faite de ce conte de Zweig, taillé finement à la manière des horlogers ou des diamantaires.
    La concision et la précision de l’auteur m’ont toujours séduite.
    Votre voix a été un bonheur d’accompagnement des mots.
    Merci Monsieur Doucet.
    Hélène Jarlier.

  13. Christian Dousset le 12 septembre 2020

    Merci deger et Jean pour vos encourageants commentaires. J’espère simplement que ma « production »satisfera votre appétit, cher Jean!

  14. Christian Dousset le 12 septembre 2020

    Je suis ravi, Hélène, que mon interprétation vous ait plu; je regrette seulement que d’autres titres de S. Zweig ne puissent être enregistrés car j’apprécie comme vous la finesse de son style.

  15. LÏat le 27 septembre 2020

    Grand merci à vous pour cette captivante lecture!

    Je suis vraiment « amourachée » de Stefan Zweig !
    Dommage que peu d’œuvres soient disponibles dans le domaine public.
    -Je viens de terminer le magnifique livre « Le monde d’hier » :
    une vraie mine d’or !
    À relire… ☆☆☆☆☆

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.