Livres audio gratuits pour 'Aurélien Scholl' :


SCHOLL, Aurélien – Toujours belle

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


Toujours belle

Cette nouvelle d’amour, au dénouement singulier, d’Aurélien Scholl (1833-1902) est parue dans La Revue pour tous en 1888.

« Tout à coup Montbrun tomba en arrêt. Au milieu d’une poussée, une tête de jeune fille lui était apparue. Était-ce un mirage, une illusion ? ou voyait-il réellement cette figure idéale ? Jamais, dans ses rêves les plus ardents, il n’avait rien imaginé qui approchât de ces lignes de l’au-delà terrestre.
C’était la pureté calme, la sérénité chrétienne, la virginité radieuse, une nuée détachée du souffle qui, au commencement, flottait sur les eaux. C’était une essence d’âme. »

Toujours belle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 699 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Le Solitaire

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Philosophie


Piet Mondrian - Moulin à vent (1917)

Le Solitaire d’Aurélien Scholl aborde les sujets du Bien et du Vrai dans un petit dialogue philosophique qui se termine ainsi :

« Vous avez ouvert deux ou trois volumes de votre bibliothèque, et il m’a semblé que c’étaient des cahiers de papier blanc ?
- En effet, Monsieur. L’écriture ou les caractères d’imprimerie sont des obstacles à la pensée.
- Mais pourquoi, sur le dos de ces volumes, des mots, des titres que ne justifie pas le contenu, puisqu’il n’y en a pas ? Dieu, Humanité, Matière, Esprit, le Beau, le Bien, le Juste, le Vrai…
- Monsieur, répondit en se levant l’homme du vieux moulin, c’est que tout cela ne peut se trouver que dans une bibliothèque de papier blanc. »

Illustration : Piet Mondrian, Moulin à vent (1917).

Le Solitaire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 819 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Tableaux vivants (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 33min | Genre : Nouvelles


Un serin

Pour ceux qui préfèrent de petites nouvelles-rivières à de grands romans-fleuves, voici trois historiettes extraites de la quarantaine de Tableaux vivants alertement rédigés par Aurélien Scholl.

Fils de Dieu
Un descendant direct de Jésus condamné à mort.

Le Cadavre et les fleurs
Comment l’inconscience peut révéler un crime.

Un vol
Les femelles des serins ne chantent pas à 95 pour cent !

Illustration : Serin des Canaries (photo de NEWSchr, licence Cc-By-Sa-3.0).

> Écouter un extrait : Fils de Dieu.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 981 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – La Femme n’a jamais tort – L’Idiote

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 53min | Genre : Arts


La Femme n'a jamais tort

Une quinzaine de textes de l’humoriste Aurélien Scholl précèdent sur le site :

La Femme n’a jamais tort
« Je ne vous reverrai de ma vie, répondit-elle. Roger comprit qu’elle savait tout et s’écria : – Mais n’est-ce pas vous qui l’avez voulu ? Il y a des choses qu’une femme ne veut jamais ! Elle partit. »

L’Idiote
« Il n’avait pas oublié que la pauvre fille était devenue imbécile dès l’âge de sept ans, la suite d’une frayeur. [...]
Quand il se retourna, il aperçut, – debout sur le seuil de la porte, – la plus charmante fille que le soleil eût éclairée pour lui, une beauté invraisemblable et qu’on aurait crue échappée de ce bois aux environs d’Athènes où Shakspeare a placé Titania. »

Illustration : Ravnen, Matched (1890).

La Femme n’a jamais tort.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 931 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Les Femmes qui ne coûtent rien – La Courtisane amoureuse

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


La Courtisane amoureuse

Les Amours de cinq minutes d’Aurélien Scholl a déjà trois textes sur le site. Ajoutons ces deux histoires frivoles, amusantes, où argent et coquetterie jouent un rôle essentiel. Nous sommes en 1875, où une petite employée paye 6 francs par semaine sa bonne et 1000 francs son loyer.

La Courtisane amoureuse
« Mais mademoiselle Éliane, reprit-il, m’a paru fort honnête. Elle m’a fait boire d’excellent vin. Jeune, belle et riche, que puis-je demander de plus ? – Mais l’origine de sa richesse, la connaissez-vous ? – N’est-ce pas sa famille ? – Pas le moins du monde. Sa richesse vient des hommes, Russes, Français ou Brésiliens qui, plus ou moins, ont été amoureux d’elle. »

Les Femmes qui ne coûtent rien
« Tiens ! tu es seul ? – Ma foi ! oui. – Et la femme qui ne coûte rien ?
- Elle m’a demandé six mille francs pour ses loyers en retard. »

Illustration : Henriot, Haute Noce (1902).

Les Femmes qui ne coûtent rien.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 168 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Le Fantôme

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 12min | Genre : Contes


Le Fantôme

La Nuit de décembre (1835) d’Alfred de Musset a inspiré ce conte de Noël à Aurélien Scholl (1833-1902).

Le Fantôme

« Le gros richard respira longuement, se sentant délivré de l’oppression qu’il subissait depuis le malin. Quant au fantôme, il avait disparu. Et le père de Marie ne revit plus jamais.

Ce jeune homme vêtu de noir
Qui lui ressemblait comme un frère. »

Le Fantôme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 190 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Fruits défendus

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Gabriel von Max - L'Anatomiste (1869)

Fruits défendus d’Aurélien Scholl (1833-1902) propose ces trois nouvelles :

La Flèche d’or, inspirée du roman de Balzac La Messe de l’athée, décrit les doutes d’un chirurgien matérialiste : « Et il me prend une soif d’au-delà… un besoin de me cramponner à une corde qui tomberait du ciel… J’éprouve une fascination… »

Le Cadavre et les fleurs est le sujet d’un tableau de Puvis de Chavanne. « Une jeune femme pâle qui cueille des fleurs dans une prairie, tandis que deux hommes, à figures d’argousins, l’observent à distance. »

Une nuit d’amour est le récit d’un viol commis par un chirurgien français ivre de vin de Sicile, au temps de la guerre franco-italienne contre les Autrichiens.

Illustration : Gabriel von Max, L’Anatomiste (1869).

> Écouter un extrait : La Flèche d’or.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 046 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Les Amours de cinq minutes (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Arts


La Girouette politique et littéraire

Satirique, railleur, épigrammatique, incisif et moqueur (cf. Jolie société !), Aurélien Scholl a publié en 1876 Les Amours de cinq minutes, une trentaine de petits pamphlets, dont, toujours hostiles à son époque :

Confession d’une girouette :
« Innocent comme une fille,
À Versailles j’ai rougi
D’éclairer une charmille
Où folâtrait Dubarry.
La République arriva,
Et le lampion l’éclaira.
Plus tard le même lampion
Éclaira Napoléon.
Tour à tour pour dix centimes,
Prodigue de mes rayons,
J’éclairai tous les régimes
Sans avoir d’opinions.
Restauration, lampion !
Révolution, lampion !
Puis, autre Napoléon,
Avec le même lampion !
Mais, type d’ingratitude,
Comme certains mécontents,
J’ai fumé, par habitude,
Sous tous les gouvernements ! »

Être invisible :
« C’était le soir du crime.
Cinq ou six jeunes gens avaient soupé dans un cabinet de la Maison-Dorée. C’est le moment des confidences et des divagations, des rêveries et des aveux ; chacun place son mot : les pensées intimes s’évadent avec la fumée de la flor de Tabanas. »

Charge d’âme :
« Sérieusement, une femme en chair et en os revient à des prix fous. La femme est à cinq cent mille francs le mètre. C’est à qui trouvera une façon nouvelle de disposer sur sa tête les étoffes et les dorures ; on rencontre au bois de Boulogne des costumes de féerie, des jambes nues, des cheveux bleus. La nuit, on trouve des enfants nouveaux-nés au pied des murs et sous les portes cochères. C’est un bonheur quand ils ne sont pas coupés par morceaux. »

Illustration : La Girouette politique et littéraire.

> Écouter un extrait : Confession d’une girouette.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 082 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Aurélien Scholl :


12>