Livres audio gratuits pour 'Aurélien Scholl' :


SCHOLL, Aurélien – Le Miracle de Montargis – Paternité légale

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Marie-Louise Villers - Jeune Femme dessinant (1801)

Pour connaître le genre d’esprit humoristique d’Aurélien Scholl (1833-1902), vous pouvez consulter les citations de Demoiselle à marier. Nous le retrouvons dans Le Miracle de Montargis, où il se moque un tantinet des apparitions, mais Paternité légale, extrait du même recueil Fleurs d’adultère (1880), est au contraire l’exposé d’un problème sérieux à l’origine de graves conflits familiaux.

Le Miracle de Montargis.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 222 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Un cas de névrose – Le Riflard mystérieux

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Gustave Caillebotte - Une rue de Paris, un jour de pluie

Pour mieux faire connaître Aurélien Scholl, voici après Une chinoise et Demoiselle à marier, une satire médicale humoristique :
« Un moyen infaillible pour un médecin de se mettre à la mode, c’est de découvrir une nouvelle maladie. Celui qui l’a découverte peut seul la guérir, et personne ne la lui conteste, au moins pendant quelque temps. C’est le docteur qui fait la réputation de la maladie et c’est la maladie qui fait la fortune du docteur.
Il est vrai qu’une maladie nouvelle ne se trouve pas sous les pas d’un cheval. Aussi suffit-il de changer le nom d’une des sept cents maladies connues. » (Un cas de névrose)

et une histoire de revenant(e) :
« – Madame, lui dis-je, je voudrais bien tenir votre parapluie, parce que, tout en vous garantissant, il y en aurait un petit bout pour moi.
A l’instant même, la poignée du parapluie se trouva dans ma main ; mais, en même temps, la femme avait disparu. J’eus beau regarder dans toutes les directions, rien ! Se fût-elle envolée que j’aurais au moins aperçu un point, une ombre. Mais, ni par terre, ni en l’air, elle n’avait laissé aucune trace. » (Le Riflard mystérieux)

Un cas de névrose.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 298 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Demoiselle à marier

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


Aurélien Scholl - Demoiselle à marier

Ni l’humour cinglant ni la tristesse de l’histoire de Une chinoise n’apparaissent dans le récit de Demoiselle à marier qui se termine comme un conte de fées.

Quelques citations d’Aurélien Scholl glanées, en prime, pour mieux connaître l’esprit rosse de l’auteur (1833-1902) :
« Quel besoin de se venger d’une femme ? La nature s’en charge, il n’y a qu’à attendre.
Il fut un temps où les bêtes parlaient ; aujourd’hui elles écrivent.
Pendant le siège, toutes les femmes ont mangé du chien. On pensait que cette nourriture leur inculquerait des principes de fidélité. Pas du tout. Elles ont exigé des colliers.
Voyons ! Si Dieu n’existait pas, comment aurait-il eu un fils ?
Une affaire superbe : achetez toutes les consciences au prix qu’elles valent et revendez-les pour ce qu’elles s’estiment.
Dieu lui-même croit à la publicité : il a mis des cloches dans les églises.
Ce qu’il y a de plus heureux pour les historiens, c’est que les morts ne puissent protester. »

Demoiselle à marier.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 695 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Une Chinoise

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Aurélien Scholl - Une chinoise

L’histoire lamentable de la pauvre petite Tchin-Tchié de Saïgon devenue prostituée à Draguignan, écrite par Aurélien Scholl (1833-1902), journaliste et romancier connu pour son humour cinglant.

« Il n’y eut plus désormais à Draguignan de belle partie fine entre célibataires qui ne se terminât par une visite à la Chinoise. La ville tenait à la petite Annamite ; elle en était fière. Lorsqu’un étranger survenait, on lui citait Tchin-Tchié et sa chambre parmi les curiosités de l’endroit, avant la Maison du Bourreau, la Pierre de la Fée, l’armure du connétable Anne de Montmorency et la vieille chapelle des Observantins. »

Une Chinoise.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 395 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |