Livres audio gratuits pour 'Aurélien Scholl' :


SCHOLL, Aurélien – Fruits défendus

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Gabriel von Max - L'Anatomiste (1869)

Fruits défendus d’Aurélien Scholl (1833-1902) propose ces trois nouvelles :

La Flèche d’or, inspirée du roman de Balzac La Messe de l’athée, décrit les doutes d’un chirurgien matérialiste : « Et il me prend une soif d’au-delà… un besoin de me cramponner à une corde qui tomberait du ciel… J’éprouve une fascination… »

Le Cadavre et les fleurs est le sujet d un tableau de Puvis de Chavanne. « Une jeune femme pâle qui cueille des fleurs dans une prairie, tandis que deux hommes, à figures d’argousins, l’observent à distance. »

Une nuit d’amour est le récit d’un viol commis par un chirurgien français ivre de vin de Sicile, au temps de la guerre franco-italienne contre les Autrichiens.

Illustration : Gabriel von Max, L’Anatomiste (1869).

> Écouter un extrait : La Flèche d’or.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 889 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Les Amours de cinq minutes (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Arts


La Girouette politique et littéraire

Satirique, railleur, épigrammatique, incisif et moqueur (cf. Jolie société !), Aurélien Scholl a publié en 1876 Les Amours de cinq minutes, une trentaine de petits pamphlets, dont, toujours hostiles à son époque :

Confession d’une girouette :
« Innocent comme une fille,
À Versailles j’ai rougi
D’éclairer une charmille
Où folâtrait Dubarry.
La République arriva,
Et le lampion l’éclaira.
Plus tard le même lampion
Éclaira Napoléon.
Tour à tour pour dix centimes,
Prodigue de mes rayons,
J’éclairai tous les régimes
Sans avoir d’opinions.
Restauration, lampion !
Révolution, lampion !
Puis, autre Napoléon,
Avec le même lampion !
Mais, type d’ingratitude,
Comme certains mécontents,
J’ai fumé, par habitude,
Sous tous les gouvernements ! »

Être invisible :
« C’était le soir du crime.
Cinq ou six jeunes gens avaient soupé dans un cabinet de la Maison-Dorée. C’est le moment des confidences et des divagations, des rêveries et des aveux ; chacun place son mot : les pensées intimes s’évadent avec la fumée de la flor de Tabanas. »

Charge d’âme :
« Sérieusement, une femme en chair et en os revient à des prix fous. La femme est à cinq cent mille francs le mètre. C’est à qui trouvera une façon nouvelle de disposer sur sa tête les étoffes et les dorures ; on rencontre au bois de Boulogne des costumes de féerie, des jambes nues, des cheveux bleus. La nuit, on trouve des enfants nouveaux-nés au pied des murs et sous les portes cochères. C’est un bonheur quand ils ne sont pas coupés par morceaux. »

Illustration : La Girouette politique et littéraire.

> Écouter un extrait : Confession d’une girouette.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 087 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Jolie société ! – Paris en noir – Un homme providentiel

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 36min | Genre : Nouvelles


Paris en noir

Vers 1880 la France semble en bien mauvais état si l’on écoute Aurelien Scholl, l’auteur de Une Chinoise et du Miracle de Montargis.

Jolie société !
« Depuis l’Elysée jusqu’à la Morgue, tout change, tout passe. Voyez les journaux les plus graves. Tant que les grandes questions remplissent leurs colonnes, tant qu’ils ont des discours à reproduire, ils annoncent à peine un incendie, un vol nocturne, Ils ne se dérangent guère que pour un assassinat. Quand, au contraire, la politique ne donne pas, quand les Chambres sont prorogées, on ne voit plus que guet-apens, enfants écrasés par des voitures ou incendiés par l’imprudence de leurs parents qui leur avaient donné des allumettes en disant : « Nous sortons, amusez-vous bien ». On ne peut plus démolir un mur sans que les maçons y trouvent un trésor. »

Paris en noir
« Le fiacre se rendit au Trocadéro par les petites rues de la rive gauche. Rappelez-vous, s’écria alors des Tourteaux, la magnificence de l’Exposition de 67, le bruit, l’animation, les musiques, et regardez ! Il n’y a pas un chat ! murmura Canasson. – Il n’y a pas même de marchandises, s’écria des Tourteaux avec ironie. Assez ! mon ami, assez ! je retourne à Crétigran. »

Un homme providentiel, ou « comment la gloire arrive grâce à la découverte d’un cadavre » est moins pessimiste.

Illustration : Charles Lansiaux, Berge de la Seine. Gîte d’un miséreux (191?).

> Écouter un extrait : Jolie société !.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 261 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Le Miracle de Montargis – Paternité légale

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Marie-Louise Villers - Jeune Femme dessinant (1801)

Pour connaître le genre d’esprit humoristique d’Aurélien Scholl (1833-1902), vous pouvez consulter les citations de Demoiselle à marier. Nous le retrouvons dans Le Miracle de Montargis, où il se moque un tantinet des apparitions, mais Paternité légale, extrait du même recueil Fleurs d’adultère (1880), est au contraire l’exposé d’un problème sérieux à l’origine de graves conflits familiaux.

Le Miracle de Montargis.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 970 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Un cas de névrose – Le Riflard mystérieux

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Gustave Caillebotte - Une rue de Paris, un jour de pluie

Pour mieux faire connaître Aurélien Scholl, voici après Une chinoise et Demoiselle à marier, une satire médicale humoristique :
« Un moyen infaillible pour un médecin de se mettre à la mode, c’est de découvrir une nouvelle maladie. Celui qui l’a découverte peut seul la guérir, et personne ne la lui conteste, au moins pendant quelque temps. C’est le docteur qui fait la réputation de la maladie et c’est la maladie qui fait la fortune du docteur.
Il est vrai qu’une maladie nouvelle ne se trouve pas sous les pas d’un cheval. Aussi suffit-il de changer le nom d’une des sept cents maladies connues. » (Un cas de névrose)

et une histoire de revenant(e) :
« – Madame, lui dis-je, je voudrais bien tenir votre parapluie, parce que, tout en vous garantissant, il y en aurait un petit bout pour moi.
A l’instant même, la poignée du parapluie se trouva dans ma main ; mais, en même temps, la femme avait disparu. J’eus beau regarder dans toutes les directions, rien ! Se fût-elle envolée que j’aurais au moins aperçu un point, une ombre. Mais, ni par terre, ni en l’air, elle n’avait laissé aucune trace. » (Le Riflard mystérieux)

Un cas de névrose.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 881 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Demoiselle à marier

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


Aurélien Scholl - Demoiselle à marier

Ni l’humour cinglant ni la tristesse de l’histoire de Une chinoise n’apparaissent dans le récit de Demoiselle à marier qui se termine comme un conte de fées.

Quelques citations d’Aurélien Scholl glanées, en prime, pour mieux connaître l’esprit rosse de l’auteur (1833-1902) :
« Quel besoin de se venger d’une femme ? La nature s’en charge, il n’y a qu’à attendre.
Il fut un temps où les bêtes parlaient ; aujourd’hui elles écrivent.
Pendant le siège, toutes les femmes ont mangé du chien. On pensait que cette nourriture leur inculquerait des principes de fidélité. Pas du tout. Elles ont exigé des colliers.
Voyons ! Si Dieu n’existait pas, comment aurait-il eu un fils ?
Une affaire superbe : achetez toutes les consciences au prix qu’elles valent et revendez-les pour ce qu’elles s’estiment.
Dieu lui-même croit à la publicité : il a mis des cloches dans les églises.
Ce qu’il y a de plus heureux pour les historiens, c’est que les morts ne puissent protester. »

Demoiselle à marier.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 311 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Une Chinoise

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Aurélien Scholl - Une chinoise

L’histoire lamentable de la pauvre petite Tchin-Tchié de Saïgon devenue prostituée à Draguignan, écrite par Aurélien Scholl (1833-1902), journaliste et romancier connu pour son humour cinglant.

« Il n’y eut plus désormais à Draguignan de belle partie fine entre célibataires qui ne se terminât par une visite à la Chinoise. La ville tenait à la petite Annamite ; elle en était fière. Lorsqu’un étranger survenait, on lui citait Tchin-Tchié et sa chambre parmi les curiosités de l’endroit, avant la Maison du Bourreau, la Pierre de la Fée, l’armure du connétable Anne de Montmorency et la vieille chapelle des Observantins. »

Une Chinoise.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 089 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |