Livres audio gratuits pour 'DanielLuttringer' :


WHARTON, Edith – Le Verdict (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


Le Verdict

Cette nouvelle sur les mensonges artistiques des peintres « en vogue » est extraite du recueil Les Metteurs en scène édité en 1909.

« Je me remis à mon travail, et je continuai à tâtonner et à patauger ; puis je regardai l’âne de nouveau. Je vis que dès le premier trait de son esquisse Stroud avait su où il voulait en venir. Il avait possédé son sujet, il se l’était assimilé, il l’avait pour ainsi dire réincarné. Et moi ? Je n’avais créé aucune de mes œuvres, – je les avais simplement adoptées !… Enfin sous le regard de cet œil qui m’observait, je me sentis incapable de tracer un trait de plus. Incapable ? Mais je l’avais toujours été ! « Je n’avais jamais rien su. » Seulement, avec mes modèles et mon public, un empâtement un peu voyant suffisait pour cacher la chose. Je les aveuglais à coups de couleur… »

Traduction : Jane Chalençon (1861-1919).

Le Verdict.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 385 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COZ, Edmond – Le Coupon de loge

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 16min | Genre : Nouvelles


Le Coupon de loge

Cette amusante nouvelle d’amour d’Edmond Coz (1854-19?) est parue dans le magazine illustré La Vie littéraire en 1900.

« Son attention fut attirée vers la loge voisine par le mouvement qui s’y produisait. Franchement, ce n’était pas la peine de chercher si loin ce qui était aussi près. Une jeune femme venait de s’asseoir au premier rang, elle portait une robe de crêpe rosé – teinte reflet de moire, – point de bijoux, point de fleurs. Elle n’était pas belle, mais jamais une belle femme n’avait possédé tant de charmes. Elle avait des yeux éblouissants et tout petits, – un romancier n’eût jamais pu les décrire à moins d’avoir recours à des expressions ignorées dans le métier, même par la jeune école qui décrit tout ; jamais une beauté régulière n’eût produit ce chiffonnement, ce minois félin et ce tout attrayant par le défaut de perfection même. »

Le Coupon de loge.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 462 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SUE, Eugène – Les Sept Péchés capitaux (Œuvre intégrale)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 54h 17min | Genre : Romans


Les Sept Péchés capitaux

Eugène Sue, né le 26 janvier 1804 à Paris et mort en exil le 3 août 1857 à Annecy (Haute-Savoie), est un écrivain français, principalement connu pour deux de ses romans-feuilletons à caractère social : Les Mystères de Paris (1842-1843) et Le Juif errant (1844-1845). Les Sept Péchés Capitaux sont parus entre 1847 et 1852.

- L’Orgueil (Tome 1)
- L’Orgueil (Tome 2)
- L’Envie
- La Colère
- La Luxure
- La Paresse
- L’Avarice
- La Gourmandise


Page vue 193 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SUE, Eugène - Les Sept Péchés capitaux (La Gourmandise)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 3h 50min | Genre : Romans


La Gourmandise

La Gourmandise est le dernier des Sept Péchés capitaux d’Eugène Sue parus entre 1847 et 1852.

« – Voyons ce billet, dit le chanoine. Et il lut :
- Œufs de pintade frits à la graisse de caille, relevés d’un coulis d’écrevisses.
« N. B. – Manger brûlant, ne faire qu’une bouchée de chaque œuf, après l’avoir bien humecté de coulis.
« Mastiquer pianissimo.
« Boire après chaque œuf deux doigts de ce vin de Madère de 1807, qui a fait cinq fois la traversée de Rio-Janeiro à Calcutta.
« Boire ce vin avec recueillement.
« Il m’est impossible de ne ne pas prendre la liberté d’accompagner chaque mets que je vais avoir l’honneur de servir au seigneur dom Diego d’un flacon de vin approprié au caractère particulier du mets susdit. »
- Quel homme ! s’écria le majordome avec une expression d’admiration profonde ; quel homme ! il pense à tout.
Le chanoine, dont l’admiration allait croissant, souleva la cloche d’argent d’une main tremblante et émue. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 624 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PASCHKOFF, Lydie – La Niania Marpha

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 17min | Genre : Nouvelles


La Niania Marpha

Cette troublante nouvelle russe du temps du servage de Lydie Paschkoff (1845-19?) est extraite du recueil de mœurs russes La Princesse Vera Glinsky édité en 1876.

« – J’aime Marpha ! Je sais qu’elle est serve. Si Votre Excellence le permet, et que Marpha ne me voie pas de trop mauvais œil, j’offre de la racheter au prix que Votre Excellence indiquera.
- Ah ! mon frère, répliqua la générale, tu te trompes. Marpha n’appartient pas à mes villages. Elle appartient à mon mari. C’est à lui qu’il faut adresser ta demande. Présente-toi au comptoir. Le scribe Prohor mettra ta proposition dans le rapport journalier. Tu auras bientôt la réponse. Je comprends que Marpha puisse être heureuse avec toi ; tu as la réputation de ne jamais t’enivrer et de t’occuper de tes affaires avec intelligence. Aussi j’en fais le sacrifice, quoiqu’il me coûte de me séparer d’elle. Je vais la faire appeler, et tu lui parleras. »

La Niania Marpha.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 470 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SACHER-MASOCH, Léopold (von) – Récits galiciens : scènes du ghetto

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 26min | Genre : Nouvelles


Récits galiciens : scènes du ghetto

Cette cocasse et cruelle nouvelle a été publiée dans la Bibliothèque universelle suisse en 1879.

Le début : « Un jour de deuil pour Israël, un jour qui provoqua dans les rues juives de la capitale galicienne un tumulte inouï, ce fut celui où l’on publia l’édit de l’empereur Joseph II, ordonnant aux juifs d’adopter immédiatement des noms de famille. Ce fut comme par un incendie. Tous ces êtres craintifs qui nichaient amoncelés dans d’étroites maisons de bois, souvent plusieurs familles dans une chambre, séparées seulement par une mince cloison, venaient se rassembler en un groupe épais, criant et gesticulant avec violence, selon l’usage juif. Lorsque, à bout de plaintes et de protestations, on se fut décidé à se soumettre au décret de l’empereur, l’ambition commença à fermenter sous les caftans les plus modestes, et, toutes ces têtes serrées dans des streimiks, dans des diadèmes on des foulards, commencèrent à travailler, à rêver les plus beaux noms, des noms bien agréables à l’oreille. »

Traduction anonyme (1879).

Récits galiciens : scènes du ghetto.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 498 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NORMAND, Charles – Galla Pudentia

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 2h 24min | Genre : Nouvelles


Galla Pudentia

Cette délicieuse histoire, qui se déroule dans la Rome antique, de Charles Normand (1848-19?) a été publiée dans la Revue universelle en 1890.

Le début : « Quand Galla Pudentia naquit, son père, honorable sénateur romain, qui avait perdu un œil à la bataille de Cannes, se trouva fort embarrassé ; il avait déjà trois garçons ; et quatre filles qu’il avait bien de la peine à élever : les récoltes avaient été mauvaises, les fermages ne rentraient pas régulièrement et, pour comble de malheur, sa villa d’Albe la Longue venait d’être pillée par Hannibal avec tout le soin que ce grand capitaine mettait aux opérations de ce genre, quand il s’en chargeait en personne. En d’autres temps, Pudentius, qui était un brave homme, bien qu’il n’eût jamais ri que deux fois dans sa vie, se fût bien gardé de réclamer le bénéfice de la loi romaine, qui permettait à tout père de famille de ne pas élever son enfant, à condition d’en faire l’abandon au moment même de la naissance : mais vraiment la vie était trop dure, le nouveau-né n’était par malheur qu’une fille, et c’était déjà si difficile de marier une fille en ce temps-là ! Il hésitait, partagé entre son bon cœur et le désir de faire une sérieuse économie, et il regardait d’un air perplexe le berceau où l’on avait déposé à ses pieds l’innocente petite créature, en se murmurant à lui-même :
- Encore si les vignes n’avaient pas gelé cette année ! »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 576 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NERVAL, Gérard (de) – Les Femmes du Caire, scènes de la vie égyptienne

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 28min | Genre : Voyages


Les Femmes du Caire

Ces chroniques sur les femmes cairotes sont parues dans la Revue des deux mondes en 1846. Elles seront reprises dans le recueil Scènes de la vie orientale en 1850.

«  – Mais ne vivez-vous pas, dis-je, au milieu de vos femmes dans vos harems ?
- Dieu puissant ! s’écria-t-il, qui n’aurait la tête cassée de leur babil ? Ne voyez-vous pas qu’ici les hommes qui n’ont rien à faire passent leur temps à la promenade, au bain, au café, à la mosquée, ou dans les audiences ou dans les visites qu’on se fait l’un à l’autre ? N’est-il pas plus agréable de causer avec des amis, d’écouter des histoires et des poèmes, ou de fumer en rêvant, que de parler à des femmes préoccupées d’intérêts grossiers de toilette ou de médisance ? »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 562 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour DanielLuttringer :