Livres audio gratuits pour 'DanielLuttringer' :


FLAT, Paul – Nos femmes de lettres : Madame Henri de Régnier

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 36min | Genre : Essais


Marie de Heredia

Marie de Heredia, Gérard d’Houville de son nom de plume, Marie de Régnier de son nom d’épouse, est une romancière et poétesse française, née le 20 décembre 1875 à Paris 7e et morte le 6 février 1963 à Suresnes. Elle est la deuxième des trois filles de José-Maria de Heredia, la benjamine étant Louise.

Extrait : « Chose curieuse, on en conviendra, que précisément la plante de serre chaude ait produit à la lumière du jour les fruits les plus savoureux ! Il n’est pas habituel que les plantes de serre chaude produisent le moindre fruit. Mais lorsqu’elles en donnent, ils ne ressemblent à nul autre. Qu’on y prenne garde cependant et qu’on ne soit pas dupe des apparences ! Des traits essentiels, que nous ne saurions retrouver dans l’empreinte des influences extérieures, s’expliqueront suffisamment par la plus immédiate hérédité ! Le père de Mme Henri de Régnier, le parfait artisan de rimes José Maria de Hérédia, était Cubain. Bien que frappé avant la vieillesse, il vécut assez pour voir s’épanouir chez une enfant de son sang des dons littéraires qui venaient confirmer le sens du dicton : Bon sang ne peut mentir. Croit-on qu’en dehors de cette circonstance, que l’on peut qualifier à son gré heureuse ou malheureuse, mais qui n’est qu’un des éléments d’une destinée, l’auteur d’Esclave eût pu composer ce poème de la servitude amoureuse ? »

Illustration : Portrait de Marie de Heredia par Paul Nadar (1889).

Madame Henri de Régnier.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 70 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy – Gustave Flaubert (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 14min | Genre : Essais


Gustave Flaubert

Extrait : « Le public entend généralement par « forme » une certaine sonorité des mots disposés en périodes arrondies, avec des débuts de phrases imposants et des chutes mélodieuses. Aussi ne s’est-il presque jamais douté de l’art immense enfermé dans les livres de M. Flaubert.
Chez lui, la forme c’est l’œuvre elle-même : elle est comme une suite de moules différents qui donnent des contours à l’idée, cette matière dont sont pétris les livres. Elle lui fournit la grâce, la force, la grandeur, toutes ces qualités, qui, pour ainsi dire, dissimulées dans la pensée même, n’apparaissent que par le secours de l’expression. Variable à l’infini comme les sensations, les impressions et les sentiments divers, elle se colle sur eux, inséparable. Elle se plie à toutes leurs manifestations, leur apportant le mot toujours juste et unique, la mesure, le rythme particulier pour chaque circonstance, pour chaque effet, et crée par cette indissoluble union ce que les littérateurs appellent le style, fort différent de celui qu’on admire officiellement. »

Gustave Flaubert.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 541 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Théophile – Honoré de Balzac (1855)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 36min | Genre : Biographies


Honoré de Balzac

Le début : « Balzac naquit à Tours le 16 mai 1799, le jour de la fête de saint Honoré, dont on lui donna le nom, qui parut bien sonnant et de bon augure. Le petit Honoré ne fut pas un enfant prodige ; il n’annonça pas prématurément qu’il ferait la Comédie humaine. C’était un garçon frais, vermeil, bien portant, joueur, aux yeux brillants et doux, mais que rien ne distinguait des autres, du moins à des regards peu attentifs. À sept ans, au sortir d’un externat de Tours, on le mit au collège de Vendôme, tenu par des oratoriens, où il passa pour un élève très médiocre… »

Illustration : Portrait d’Honoré de Balzac, par Louis-Auguste Bisson (1842).

Honoré de Balzac.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 748 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FLAT, Paul – Nos femmes de lettres : Madame de Noailles

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 33min | Genre : Biographies


Anna de Noailles

La comtesse Anna-Élisabeth de Noailles, née Bibesco Bassaraba de Brancovan, est une poétesse et une romancière française, d’origine roumaine, née à Paris le 15 novembre 1876 et morte à Paris le 30 avril 1933.

Extrait :
« Pesez chaque mot, chaque groupe de mots, non seulement en lui-même, mais dans ses rapports avec le groupe voisin – puisque la beauté émane toujours d’un rapport – vous ne pourrez être qu’émerveillé de la perfection d’un tableau si mesuré, si éloigné du grossissement romantique, où toutes les sensations visuelles, olfactives, gustatives, s’appellent, se confondent, se pénètrent l’une l’autre, nous découvrant chez l’auteur un organisme merveilleusement approprié à ressentir comme à fixer ces correspondances dont Th. Gautier et Baudelaire firent le credo de leur esthétique, si bien que Mme de Noailles a pu très justement conclure dans son Offrande à la Nature :

Nature au cœur profond, sur qui les cieux reposent,
Nul n’aura comme moi, si chaudement aimé
La lumière des jours et la douceur des choses,
L’eau luisante, et la Terre où la vie a germé.
La Forêt, les étangs, et la plaine féconde,
Ont plus touché mes yeux que les regards humains.
Je me suis appuyée à la beauté du Monde,
Et j’ai tenu l’odeur des saisons dans mes mains. »

Madame de Noailles.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 928 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JAMES, Henry – Les Papiers de Jeffrey Aspern (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 7min | Genre : Romans


Henry James

Dans un palazzo de Venise, à moitié en ruine, la vieille miss Bordereau n’en finit pas de mourir. Elle a été, dans sa jeunesse, le grand amour de Jeffrey Aspern, célèbre poète anglais, et la rumeur veut qu’il lui ait légué de nombreux manuscrits inédits.
Le narrateur, qui écrit un livre sur Aspern, est prêt à tout pour les acquérir. Prêt à tous les mensonges, toutes les bassesses, toutes les ruses, y compris tenter de séduire la malheureuse nièce de la vieille dame.
Mais il n’a pas mesuré la force de celle qui, au fil des pages, devient peu à peu le plus redoutable des adversaires.

Extrait : « Je laissai presque choir ma lumière et je fis certainement un pas en arrière, me redressant vivement à la vue de ce qui se présentait devant moi : Juliana était là, debout dans l’encadrement de sa porte, en robe de nuit, et m’observait ; ses mains étaient dressées, elle avait soulevé l’éternel rideau qui lui couvrait à demi le visage, et pour la première, la dernière, la seule fois, je contemplai ses yeux extraordinaires. Ils me dévoraient ; ils étaient comme le jet subit d’un flot de lumière sur le cambrioleur surpris ; ils m’imprégnèrent d’une honte insupportable. Jamais je n’oublierai son étrange petite forme blanche, branlante et courbée, avec sa tête dressée, son attitude, son expression ; je n’oublierai pas non plus le ton dont elle siffla, passionnément et furieusement, quand je me tournai vers elle : « Ah ! canaille d’écrivain ! ». »

Traduction : Jean-Maurice Le Corbeiller (1859-1936).

Illustration : Henry James.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 940 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLET, Louise – Enfances célèbres : Charles Linné

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 27min | Genre : Biographies


Charles Linné

Linné (Charles Linnæus), le plus grand naturaliste du dix-huitième siècle, naquit le 24 mai 1707 dans le village de Roeshult en Suède ; il était fils du pasteur de ce village, qui voulait aussi en faire un ministre, et l’envoya à l’âge de dix ans dans la petite ville de Vixioe pour y suivre l’école latine…

Illustration : Alexandre Roslin, Portrait de Charles Linné (1775).

Charles Linné.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 696 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHOLEM ALEICHEM – Histoires de chaos

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 2h 6min | Genre : Histoire


Exodus

Lorsqu’éclate la guerre de 14-18, qu’on appellera bientôt la Grande Guerre, Cholem Aleichem, citoyen russe, se trouve à Berlin avec quelques amis. Il parvient à grand peine à gagner le Danemark, un pays neutre. À Copenhague, il trouve une foule de réfugiés juifs d’Europe centrale et orientale et parmi eux les membres de sa propre famille. Ils arrivent à monter sur un bateau en partance pour les États-Unis et pendant la traversée, l’écrivain se lie avec toutes sortes d’exilés dont il recueillera les malheurs. Le cycle des Histoires de chaos comporte les quatorze récits de Jacob Yonéver, un pour chacun des jours de la traversée. Ce réfugié juif polonais raconte à sa façon les atrocités de la grande guerre qui n’en est encore qu’à ses débuts. À travers la narration des affres qui frappent la petite communauté de Kroushnik, Cholem Aleichem décrit en termes sobres et prenants la vie et la mort de ces gens pris en tenailles entre les Russes, les Allemands et les Polonais. La ville de Kroushnik n’existe que dans l’imagination de l’auteur mais l’histoire a certainement eu lieu dans une bonne centaine de villages de Pologne.

Traduction : Shmuel Retbi, pour Littératureaudio.com.

Illustration : Exodus (1947).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 18 034 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WHARTON, Edith – Leurs enfants

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 8h 11min | Genre : Romans


Leurs enfants

Dans Leurs enfants, Edith Wharton a créé un groupe d’enfants hétéroclites, mal élevés et tout à fait délicieux, complètement dépourvus d’idéalisation sentimentale.

Extrait :
« - Je serais si heureuse de causer avec vous sur les méthodes d’éducation. Je pense que vous avez renoncé à la contrainte pour vous faire obéir, comme nous faisons à Lohengrin.
La vieille fille la regarda et ses élèves, frappés, retinrent de nouveau leurs cuillers, les yeux fixés sur la princesse avec curiosité. L’institutrice eut un petit rire dédaigneux.
- Je n’ai jamais vu d’enfant obéir sans y être forcé. Si vous avez un moyen de faire autrement, je ne serais pas fâchée de le connaître.
Cette réponse fit à la princesse plus de peine que de surprise.
- Ah ! Forcer les enfants ! C’est justement ce que nous ne voulons pas. Nous les laissons libres comme l’air, en tâchant de leur inculquer l’idée de collaborer. A Lohengrin, la coopération est l’alpha et l’oméga de la méthode. Nous commençons avec les bébés de deux ans. Nous trouvons que l’obéissance a quelque chose de dégradant… »

Traduction : Louis Gillet (1876-1943).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 143 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour DanielLuttringer :