Livres audio gratuits pour 'Eugène Chavette' :


CHAVETTE, Eugène – Un ami de trente ans – L’Amant de cœur

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Un ami de trente ans

Prolongeons le premier avril avec deux nouvelles de l’humoriste facétieux Eugène Chavette.

Dès le début de Un ami de trente ans on sent très bien que le poulet truffé ne va pas rester longtemps intact et c’est avec une grande subtilité que Chavette nous fait parcourir les diverses étapes, « truffées » de mauvaise foi, des deux gourmands ! Plus vrai que nature !

Tout au contraire, on ne s’attend pas à l’issue de L’Amant de cœur qu’on croyait une histoire d’amour à quatre personnages ! Mais chut !

Un ami de trente ans.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 339 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAVETTE, Eugène – La Rapacité – La Niaiserie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


La Rapacité

Deux Petites Comédies du vice de plus…

La Rapacité est illustrée par L’appétit vient en mangeant :
« Aussi, quand il nous conseillait d’espérer en l’avenir : « Ah ! l’avenir, lui disions-nous, c’est bien facile d’en parler quand, comme vous, on a des maisons sur la planche ! – Eh ! mes enfants, répétait-il, qui sait ? un beau matin, il vous tombera peut-être une maison sur la tête au moment où vous vous y attendrez le moins. »
Écoutez la suite…

Absent de son enterrement montre La Niaiserie du dialogue entre Dutoc et Beaudard venus assister à l’ enterrement de Pointol, avant l’arrivée du cercueil qui se fait attendre.
« Dutoc. – Ah ! il s’est éteint dans l’eau ?
Beaudard. — Oui, entouré d’un garçon de bain.
Dutoc. — Et avant d’être dans sa baignoire, il était dans les affaires ?
Beaudard. — C’est ce que j’ai appris de ce grand maigre que vous voyez là-bas, qui disait tout à l’heure : j’ai été pendant quarante années dans les affaires avec Pointol, et c’est la première fois de sa vie que je le vois inexact. »
Pour rire, malgré le sujet…

L’appétit vient en mangeant : La Rapacité.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 155 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAVETTE, Eugène – La Bande de la belle Alliette

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 7h 50min | Genre : Romans


Eugène Chavette - La Bande de la belle Alliette

La Bande de la belle Alliette est sous-intitulé Souvenir judiciaire (1882). Il s’agit d’un assassinat jugé réellement en Cour d’assises. « Au nombre des privilégiés qui s’entassaient sur les bancs placés devant le jury, on pouvait distinguer mademoiselle Plessy, de la Comédie-Française, et MM. Lablache, Rubini, Victor Hugo, Frédéric Soulié, Durand Brager et Eugène Sue, qui venait sans doute là étudier les personnages futurs de ses Mystères de Paris. »

Nous sommes en 1838, à Paris. Le « Vieillard » sort du bagne, déjà filé au plus près par deux agents de la Sûreté. Il rejoint une bande de voleurs qui préparent un coup qu’ils pensent facile et enrichissant… Dans cette bande, la belle Alliette a deux amants rivaux et a tourné la tête du policier chargé de l’enquête, parce que cette belle blonde n’est pas une vulgaire voleuse : elle lit Paul et Virginie ! : « Si nos lecteurs s’étonnent de voir cette associée de voleurs choisir un tel livre, nous leur répondrons en esquissant à grands traits la vie d’Alliette qui, contrairement à ses pareilles, n’était pas née dans cette fange et cette misère dont elles ne sortent jamais. »
Pendant tout le roman nous vivons au milieu d’individus qui rappellent les voyous d’Oliver Twist et annoncent ceux d’Eugène Sue.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 707 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAVETTE, Eugène – Modeste Asile – Le Petit Monument

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Eugène Chavette - Modeste Asile

Huit Petites Comédies du vice de l’humoriste Eugène Chavette sont sur le site ; s’y ajoutent deux nouvelles ayant pour sujet des problèmes d’argent.
L’Ostentation est illustrée par le nom de la propriété Modeste Asile. C’est un journal écrit, de mai 1862 à juin 1864, par le malheureux acquéreur d’une chaumière devenue onéreuse à force de remaniements « ostentatoires ».
« À sept heures précises, nous avons la vue de deux trains qui se croisent. Je sais bien qu’à la campagne tout devient distraction, mais pour un million cinq cent mille francs, ce seul amusement est coûteux. »

L’Hypocrisie d’une veuve rognant sur les dépenses d’un monument élevé à la mémoire de son mari s’étale dans le marchandage du Petit Monument.
Le marbrier et la « cliente » : « Pour revenir à votre bas-relief… nous vous mettrons à gauche le Génie du commerce, et, tout près, la Probité…
— Oh! Pigache était honnête, c’est vrai… c’est-à-dire qu’il avait une probité… de commerçant, vous savez ?… Économisons les vingt francs de cette qualité-là.
— Ne la mettons pas si vous le désirez. Nous la remplacerons par la Douceur et la Bonté.
— Oui, il était bon et doux… mais avec moi seu­lement… et par crainte ; ses ouvriers avaient beaucoup à se plaindre de ses emportements et de sa brutalité… Supprimons les vingt francs de douceur. »

Modeste Asile.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 161 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAVETTE, Eugène – Petites Comédies du vice (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Nouvelles


Chavette

Cinq Petites Comédies du vice :

- L’Humeur de dogue : Venus pour s’amuser : une soirée au théâtre où Madame montre sa bêtise et son caractère de chien.
- Les Manies : La Dame du comptoir : les méfaits de l’exactitude.
- La Luxure : Le Sort d’un amour éternel : « Mais, je le répète, Montevideo est une ville pleine de séductions, et le même moyen qui, en une heure, avait guéri mon héros de sa Cunégonde, lui fit également, en huit jours, oublier l’amour éternel juré à cette Marie tant belle, tant belle que je n’ai pu vous en faire le portrait. »
- La Misanthropie : Le Pendu par conviction : le monde est tellement laid et triste qu’il vaut mieux le quitter.
- Les Petits Vols : L’Histoire de cinquante sous se termine ainsi : « Aussi, je le répète, soyons indulgents pour ceux qui succombent à la misère ou à la tentation. Quel est le juste qui n’a pas été, au moins une fois, un peu filou ? »

Une heure de bonne humeur et de bon humour.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 607 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAVETTE, Eugène – Le Guillotiné par la persuasion – Deux Vers de Properce – Le Biais de mon parrain

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


Le Guillotiné par la persuasion

Eugène Chavette, de son vrai nom Eugène Charlemagne Vachette, (1827-1905) est un écrivain français humoriste qui n’a pas la notoriété d’Allais ni de Courteline, peut-être à tort. Dans Les Petites Comédies du vice, 25 nouvelles légères et burlesques (rarement macabres ou scabreuses) il prend plaisir à illustrer, par des récits assez brefs, la méfiance (Le Guillotiné par la persuasion), la vanité (Deux Vers de Properce), la ruse (Le Biais de mon parrain), l’avarice, la gourmandise, la luxure, l’hypocrisie, l’orgueil, etc…

Dans le premier cité, le « tentateur » persuade son vieux copain criminel qui refuse d’être guillotiné : « On t’a monté la tête… Tu te fais un monstre de la chose. Au fond, qu’est-ce ? Un rien, une simple formalité… Examinons un peu ensemble : d’abord, tu te garnis d’un confortable déjeuner. (Souriant) Est-ce bien difficile, hein ?… Puis, on te rafraîchit prestement la chevelure, c’est hygiénique, et cela te rajeunit… Ensuite, tu t’en vas tranquillement en voiture. (Insistant) En voiture, mon très bon, en voi-tu-re ! Durant le trajet, tu causes de choses et d’autres avec le prêtre, et le temps se passe en un clin d’œil… A l’arrivée, on vient à ta rencontre, on t’ouvre la portière, on te tend les bras ; tout le monde est à ta disposition !… Tu montes un escalier très doux, un étage, un seul étage ! Tout au plus un petit entresol… Tu salues et… le temps de tourner la tête… prrrou ! c’est fini ! (Souriant) Et tout le monde s’en va content. »

> Écouter un extrait : Le Guillotiné par la persuasion.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 843 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |