Livres audio gratuits pour 'Francis' :


VILLIERS DE L’ISLE-ADAM, Auguste (de) – Véra (Version 2)

Donneur de voix : Francis | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


Paul Delaroche - La Jeune Martyre (1855)

La scène se passe à la tombée de la nuit. Le comte d’Athol est en deuil : sa femme Véra est décédée subitement. Après avoir passé la journée dans le caveau, il en a jeté la clé suite à sa décision mystérieuse de ne plus revenir. Il se retrouve dans la chambre de Véra où rien n’a bougé.

Un des Contes cruels d’Auguste de Villiers de L’Isle-Adam…

Véra.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 103 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Théophile – La Cafetière (Version 4)

Donneur de voix : Francis | Durée : 17min | Genre : Nouvelles


Théophile Gautier - Nouvelles insolites et fantastiques

« L’année dernière, je fus invité, ainsi que deux de mes camarades d’atelier, Arrigo Cohic et Pedrino Borgnioli, à passer quelques jours dans une terre au fond de la Normandie.

Le temps, qui, à notre départ, promettait d’être superbe, s’avisa de changer tout à coup, et il tomba tant de pluie, que les chemins creux où nous marchions étaient comme le lit d’un torrent.

Nous enfoncions dans la bourbe jusqu’aux genoux, une couche épaisse de terre grasse s’était attachée aux semelles de nos bottes, et par sa pesanteur ralentissait tellement nos pas, que nous n’arrivâmes au lieu de notre destination qu’une heure après le coucher du soleil.

Nous étions harassés ; aussi, notre hôte, voyant les efforts que nous faisions pour comprimer nos bâillements et tenir les yeux ouverts, aussitôt que nous eûmes soupé, nous fit conduire chacun dans notre chambre. »

La Cafetière.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 730 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DANTE ALIGHIERI – La Divine Comédie : L’Enfer

Donneur de voix : Francis | Durée : 4h 30min | Genre : Poésie


Dante par Botticelli

« C’était à la moitié du trajet de la vie ;
Je me trouvais au fond d’un bois sans éclaircie,
Comme le droit chemin était perdu pour moi.

Ah ! que la retracer est un pénible ouvrage,
Cette forêt épaisse, âpre à l’œil et sauvage,
Et dont le seul penser réveille mon effroi !

Tâche amère ! la mort est plus cruelle à peine ;
Mais puisque j’y trouvai le bien après la peine,
Je dirai tous les maux dont j’y fus attristé. »

Traduction : Louis Ratisbonne (1827-1900).

> Écouter un extrait : Chant 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 026 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VILLIERS DE L’ISLE-ADAM, Auguste (de) – Contes cruels (Œuvre intégrale)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : -h –min | Genre : Contes


Contes cruels

« Tu as mis en cette œuvre une somme de Beauté extraordinaire. La langue vraiment d’un Dieu partout ! Plusieurs des nouvelles sont d’une poésie inouïe et que personne n’atteindra : toutes, étonnantes. » (Stéphane Mallarmé, Lettre à Auguste Villiers de L’Isle-Adam (1884))

Les contes réunis par Villiers sont d’une grande diversité. Leur dénominateur commun est, selon l’auteur, la cruauté. En effet, Villiers y montre sans fard, avec cynisme parfois, les travers de ses contemporains qui semblent bien cupides (Virginie et Paul), sots et superficiels (La Machine à gloire). Néanmoins, les Contes ne se bornent pas, tant s’en faut, à une critique du temps : le fantastique (Véra, L’Intersigne), genre en vogue, est représenté. Surtout, dans la plupart des Contes transparaissent un sens du tragique et une poésie conformes à leur auteur, aristocrate ruiné, dramaturge sans succès et amoureux du Beau. (Source : Wikipédia)

- Les Demoiselles de Bienfilâtre (Version 1, Version 2)
- Véra (Version 1, Version 2, Version 3)
- Vox populi (Version 1, Version 2)
- Deux Augures
- L’affichage céleste
- Antonie
- La Machine à gloire (Version 1, Version 2)
- Duke of Portland (Version 1, Version 2)
- Virginie et Paul (Version 1, Version 2)
- Le Convive des dernières fêtes (Version 1, Version 2)
- À s’y méprendre (Version 1, Version 2)
- Impatience de la foule (Version 1, Version 2)
- Le Secret de l’ancienne musique (Version 1, Version 2)
- Sentimentalisme (Version 1, Version 2)
- Le Plus Beau Dîner du monde (Version 1, Version 2)
- Le Désir d’être un homme (Version 1, Version 2)
- Fleurs de ténèbres (Version 1, Version 2)
- L’Appareil pour l’analyse chimique du dernier soupir
- Les Brigands (Version 1, Version 2)
- La Reine Ysabeau (Version 1, Version 2)
- Sombre Récit, conteur plus sombre (Version 1, Version 2)
- L’Intersigne (Version 1, Version 2)
- L’Inconnue (Version 1, Version 2)
- Maryelle (Version 1, Version 2)
- Le Traitement du docteur Tristan
- Conte d’amour (Version 1, Version 2)
- Souvenirs occultes (Version 1, Version 2)
- L’Annonciateur (Épilogue)

Illustration : Contes cruels, par Paul Destez (1909).


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 2 143 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Mémoires d’outre-tombe (Œuvre intégrale)

Donneurs de voix : | Durée : –h –min | Genre : Histoire


François-René de Chateaubriand par Anne-Louis Girodet-Tiroson

Les Mémoires d’outre-tombe sont la principale œuvre de François-René de Chateaubriand, dont la rédaction commence en 1809, sous le titre Mémoires de ma vie, et s’achève en 1841. L’édition originale des Mémoires d’outre-tombe, titre final du projet, sera publiée en 12 volumes entre 1849 et 1850 chez Penaud frères (Paris), après une diffusion en feuilleton dans le journal La Presse. (Wikipédia)

Chateaubriand, par une langue si pure, un style si varié et sensible, nous offre des réflexions philosophiques, des informations historiques, des rapprochements… ou éloignements littéraires ; les anecdotes personnelles parsèment le texte et l’histoire de l’auteur côtoie l’Histoire.
La mort, certes, existe ; ne pas l’oublier rend la Vie plus chère : vies humaines, belle Nature… L’auteur nous livre son opinion personnelle, ô combien intéressante et enrichissante. Tout se tisse, il construit une splendide tapisserie littéraire, chatoyante, vivante.

Ces Mémoires : des textes lumineux, lumineux d’intelligence, d’humour, de sensibilité.

Vous trouverez dans cette intégrale un enregistrement complet en cours de réalisation par Christiane-Jehanne, ainsi que d’autres extraits ou sélections proposés par René Depasse, André Deguffroy et Francis.

Illustration : François-René de Chateaubriand, par Anne-Louis Girodet-Tiroson (après 1808), Musée d’Histoire de la Ville et du Pays Malouin, Saint-Malo.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 53 998 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PLATON – Protagoras, ou Les Sophistes (Version 2)

Donneur de voix : Francis | Durée : 2h 40min | Genre : Philosophie


Phidias - Apollon du Tibre

« L’Ami de Socrate. – D’où viens-tu, Socrate ? mais faut-il le demander ? c’est de ta chasse ordinaire. Tu viens de courir après le bel Alcibiade. Aussi je t’avoue que l’autre jour que je m’amusai à le regarder, il me parut encore bien beau, quoiqu’il soit déjà homme fait ; car nous pouvons le dire ici entre nous, il n’est plus de la première jeunesse, et il a le menton tout couvert de barbe.

Socrate. – Qu’est-ce que cela fait ? Tu n’approuves donc pas ce que dit Homère, que l’âge le plus agréable est celui où l’on commence à avoir de la barbe ; c’est justement l’âge d’Alcibiade.

L’Ami de Socrate. – Quoi qu’il en soit, ne viens-tu pas d’avec lui ? comment êtes-vous ensemble ?

Socrate. – Fort bien ; et aujourd’hui mieux que jamais, car il a dit mille choses en ma faveur, et a pris mon parti ; je le quitte à l’instant ; et je te dirai une chose qui te paraîtra bien étrange ; c’est qu’en sa présence je ne faisais aucune attention à lui, et souvent même j’oubliais qu’il était là. »

Traduction : Victor Cousin (1792-1867).

Protagoras (Version 2).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 236 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LONDON, Jack – Le Loup des mers

Donneur de voix : Francis | Durée : 10h | Genre : Romans


Lever de soleil 2

« De toutes les aventures que je vais vous raconter et que je ne sais par quel bout prendre, la faute en revient indéniablement à mon ami Charley Furuseth. Et voici comment.

Il possédait un cottage, de l’autre côté de la baie de San Francisco, à l’ombre du mont Tamalpais. Mais, au lieu de l’occuper durant les mois d’été, il préférait résider dans l’atmosphère étouffante et poussiéreuse de la ville, et y suer depuis le matin jusqu’au soir.

L’hiver, au contraire, il s’y installait pour lire en paix Nietzsche et Schopenhauer.

J’avais pris l’habitude d’aller l’y rejoindre, le samedi après-midi, pour demeurer en sa compagnie jusqu’au lundi.

Et voilà pourquoi un certain lundi matin de janvier, je me trouvai à bord du ferry-boat Martinez, un excellent navire, tout neuf, qui effectuait, pour la quatrième ou cinquième fois, la navette entre San Francisco et Sausalito.

Un épais brouillard couvrait toute la baie ; et en ma qualité de terrien, je n’étais pas très rassuré.

En proie à un vague malaise, je quittai le salon commun et gagnai le pont supérieur, où j’allai m’installer en dessous de la passerelle, et je me pris à philosopher sur cette brume mystérieuse qui m’enveloppait. »

Traduction : Louis Postif (1887-1942) et Paul Gruyer (1868-1930).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 33 987 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SHAKESPEARE, William – Monologue d’Hamlet (Acte III, Scène 1, Version 3)

Donneur de voix : Francis | Durée : 3min | Genre : Théâtre


William Shakespeare par John Taylor

« Être, ou ne pas être, c’est là la question.

Y a-t-il plus de noblesse d’âme à subir la fronde et les flèches de la fortune outrageante, ou bien à s’armer contre une mer de douleurs et à l’arrêter par une révolte ? Mourir… dormir, rien de plus ; … et dire que par ce sommeil nous mettons fin aux maux du cœur et aux mille tortures naturelles qui sont le legs de la chair. »

Traduction : François-Victor Hugo (1828-1873).

Monologue d’Hamlet.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 539 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Francis :


12>