Livres audio gratuits pour 'Gaston Couté' :


DIVERS – Dix Poèmes pour le Jour des morts

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 12min | Genre : Poésie


Jules Bastien Lepage - La Toussaint

Voici dix poèmes de dix auteurs différents (par ordre alphabétique) consacrés au thème de la mort que célèbre la Toussaint.
Ajoutez-y les quelques autres déjà sur le site, comme par exemple Pensée des morts (Version 1, Version 2) de Lamartine, La Comédie de la mort de Théophile Gautier, les poèmes consacrés à la mort dans les Fleurs du mal de Baudelaire, Ce que dit la bouche d’ombre de Victor Hugo, etc…

« Accoutumons-nous à considérer la mort comme une forme de vie que nous ne comprenons pas encore. Apprenons à la voir du même œil que la naissance. Il est tout à fait raisonnable et légitime de se persuader que la tombe n’est pas plus redoutable que le berceau. » Maurice Maeterlinck

« La mort, mon fils, est un bien pour tous les hommes ; elle est la nuit de ce jour inquiet qu’on appelle la vie. » Henri Bernardin de Saint-Pierre

« Nous sommes des victimes condamnées toutes à la mort ; nous ressemblons aux moutons qui bêlent, qui jouent, qui bondissent, en attendant qu’on les égorge. » Voltaire

> Écouter un extrait : Le Jour des morts (Antoine de Latour).

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 620 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COUTÉ, Gaston – Après vendanges (Poème)

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 3min | Genre : Poésie


Gaston Coute 3

« Allons les homm’s, allons mes frères !
Allons, avancez-moué-z-un verre,
J’veux fraterniser avec vous ;
J’veux oublier tout’ ma misère
En trinquant et buvant des coups
Avec les grands, avec les grous !
J’veux aphysquer les idé’s rouges,
Les idé’s roug’s et nouer’s qui bougent
Dans ma caboch’ de gueux et d’fou :
J’veux vous vouer et vouer tout en rose
Et crouer qu’si j’ai mal vu les choses
C’est p’têt’ pas que j’étais pas saoul. »

Licence Creative Commons

Après vendanges.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 351 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COUTÉ, Gaston – Les Gourgandines (Poème)

Donneuse de voix : Plume | Durée : 8min | Genre : Poésie


Toulouse Lautrec - La rousse

Gaston Couté (1880-1911) est un poète et un chansonnier libertaire qui a connu un certain succès, au XIXe siècle, dans les cabarets de Montmartre. D’origine beauceronne, il mêle à ses textes l’accent et le vocabulaire du patois de sa région. Dans le poème Les Gourgandines, on retrouve plusieurs de ses thèmes préférés et notamment la condamnation de la morale hypocrite du « monde », un peu comme dans Idylles des grands gas…. Cette fois, il dépeint avec réalisme le sort des filles-mères trop pauvres pour trouver « eun épouseux ».

« Au bourg, tout l’monde est prêt à leu’ jiter la pierre…
A’s r’tourn’ront pas au bourg les fill’s au vent’e enflé,
Un matin a’s prendront leu’ billet d’chemin d’fer
Et ça s’ra des putains arrivé’s à Paris… »

Avec la version texte, je propose une traduction (amateur) pour aider à la compréhension.

Les Gourgandines.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 105 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COUTE, Gaston – Amour rêvé, amours déçues (Poèmes choisis)

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 5min | Genre : Poésie


Amour rêvé - Photo Aldeg

Dans ces quatre poèmes choisis, le chemineau-poète et chansonnier beauceron Gaston Couté abandonne le patois de sa région et adopte une langue française simple, aux accents de sincérité, pour évoquer ses élans et son dépit amoureux.

Sur le pressoir :
« Sous les étoiles de septembre
Notre cour a l’air d’une chambre
Et le pressoir d’un lit ancien ;
Grisé par l’odeur des vendanges
Je suis pris d’un désir étrange. [...] »

Sur un air de reproche :
À la déception amoureuse, se mêlent les blessures de l’enfance.
« – Tiens, p’tit gâs,
V’là deux sous pour ton assemblée…
…mais n’les dépens’ pas ! »

Petit Poucet :
« Les baisers sont de blanches mies
Sous le bec des oiseaux des bois…
…Tous sont partis sous la morsure
Du baiser des autres galants ! »

Les Cailloux :
« Au temps où l’Amour murmurait pour nous
Sa chanson si frêle encore et si neuve…
…Comme des gamins au sortir d’école,
Nous jetions tous deux des cailloux dans l’eau. »

> Écouter un extrait : Sur le pressoir.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 321 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COUTÉ, Gaston – Les Tâches (Poème)

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 2min | Genre : Poésie


Van Gogh - Paysan a la beche

Lorsqu’on est « un pauv’ peineux », condamné sans relâche à exécuter les tâches les plus répétitives (jusque dans la plus stricte intimité… !), il ne vous reste plus que l’humour, qui est bien ici, selon la formule de Boris Vian, « la politesse du désespoir ». Une fois encore, Gaston Couté nous a concocté un petit bijou de gouaille populaire en patois berrichon, bien dans l’esprit des cabarets qu’il fréquentait.

Les Tâches.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 357 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COUTÉ, Gaston – La Vie en troisième classe (Poèmes choisis)

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 8min | Genre : Poésie


Honoré-Victorien Daumier - Un wagon de troisième classe

« En troisièm’ classe el’ pauv’ peineux
Guerdillait su’ un banc pouilleux,
Tandis qu’en première el’ bourgeoués
S’carrait l’cul dans l’v'lours et la souée. »

Le Déraillement : Si l’égalité n’existe pas en ce monde, la Mort aura tôt fait de rectifier la chose : à six pieds sous terre, plus de différences !

Les Mangeux d’terre : Les riches propriétaires paysans beaucerons cherchent par tous les moyens à agrandir leurs domaines : du coup, les petits chemins disparaissent, au grand dam du poète-chemineau, écologiste avant l’heure, qui rêve de vengeance.

Saoûl, mais logique… : Foin des malheurs de la vie ! On sait garder son humour et le sens d’une salutaire auto-dérision. Couté nous offre des scènes savoureuses, croquées sur le vif avec une verve truculente.

Le Champ de naviots : La mort est là, toujours présente, épaule contre l’épaule du tâcheron, champ de navets contre champ de l’éternel repos.

> Écouter un extrait : Le Déraillement.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 468 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COUTÉ, Gaston – Complainte des ramasseux d’morts (Poème)

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 4min | Genre : Poésie


Après la bataille

Utilisant les mots simples les plus humbles, dans la langue de chez lui, pour évoquer les malheurs de la guerre (ici, celle de 1870), Gaston Couté a écrit une complainte poignante d’humanité : de jeunes vies brisées, des familles orphelines, des hommes condamnés à n’être que de la chair à canon, des corps dont on se débarrasse à la hâte dans des fosses improvisées, en réquisitionnant la population pour exécuter cette triste et pénible besogne. Ce magnifique poème pacifiste rejoint par son intensité Le dormeur du val (version 1, version 2), qu’Arthur Rimbaud écrivit à la même époque.

Complainte des ramasseux d’morts.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 263 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COUTÉ, Gaston – Le Foin qui presse (Poème)

Donneuse de voix : Plume | Durée : 5min | Genre : Poésie


Van Gogh - Paysanne gerbant le ble

Gaston Couté (1880-1911) est un poète et un chansonnier libertaire qui a connu un certain succès, au XIXe siècle, dans les cabarets de Montmartre. Ses poèmes, antimilitaristes, anticléricaux, libertaires, sont d’une force et d’une beauté qui touchent encore aujourd’hui.

Le Foin qui presse, poème en patois beauceron (mais compréhensible !) dépeint le triste destin des femmes de paysans.

« Pasque, auparavant que d’êt’ dev’nu femme,
All’ est devenue eun’ femm’ de pésan
Dont la vie est pris’, coumm’ dans un courant,
Ent’ le foin qui mouille et les vach’s qui breument.
[...] »

Avec la version texte, un lexique donne la traduction de certains mots de patois.

Le Foin qui presse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 122 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Gaston Couté :


12>