Livres audio gratuits pour 'Jacques Rivière' :


RIVIÈRE, Jacques – De la sincérité envers soi-même

Donneur de voix : Cyprien | Durée : 21min | Genre : Philosophie


Gustave Caillebotte - L'Homme au balcon

De la sincérité envers soi-même paraît pour la première fois dans la Nouvelle Revue française en janvier 1912. Écrite par un Jacques Rivière de 26 ans, cette petite pépite de moralisme à la française regorge d’aphorismes brillants qui ne dépareraient pas un texte d’André Gide ou de Paul Valéry…

« La sincérité envers soi-même est une vertu dangereuse. On ne peut pas la conseiller : elle ne rend pas un homme plus sociable ; elle ne le fait pas bienvenir de ses semblables ; elle n’est pas un de ces bons devoirs universels qui façonnent notre docilité. Pour l’essayer, il faut être secrètement choisi. »

Licence Creative Commons

De la sincérité envers soi-même.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 048 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RIVIÈRE, Jacques – De Dostoïevski et de l’insondable

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10min | Genre : Arts


Riviere et Alain Fournier

Jacques Rivière (1886-1925), ami d’enfance d’Alain-Fournier dont il épousa la soeur Isabelle, devint secrétaire de rédaction de la N.R.F. en 1911, subissant l’influence de Barrès, Gide et Claudel. Il se spécialisa dans la rédaction de critiques littéraires de Proust, Mauriac, Gide, Giraudoux, Romains, Aragon… et Dostoïevski.

« L’idée d’un personnage étant donnée dans son esprit, il y a, pour le romancier, deux manières bien différentes de la mettre en œuvre : ou bien il peut insister sur sa complexité, ou bien il peut souligner sa cohérence ; de cette âme qu’il va engendrer, ou bien il peut vouloir produire toute l’obscurité, ou bien il peut vouloir la supprimer pour le lecteur ; en la dépeignant, ou bien il réservera ses cavernes, ou bien il les explorera.

André Gide a défini plus haut très justement les raisons pour lesquelles Dostoïevsky s’est heurté en France à tant d’incompréhension. Il y faut ajouter, je crois, celle-ci, que, dans ses inventions psychologiques, il suit toujours la première de ces deux méthodes, tandis que tous nos dons nous ont toujours inclinés à ne pratiquer que la seconde. »

De Dostoïevski et de l’insondable.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 344 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |