Livres audio gratuits pour 'Jean Itard' :


HOMMAGE à Milunisu

Donneur de voix : Milunisu | Durée : -h –min | Genre : Nouvelles


Coucher de soleil

C’est avec une vive émotion que nous venons d’apprendre la disparition de notre ami Milunisu. Nous partageons la douleur de sa famille et vous proposons de lui rendre hommage en retrouvant les magnifiques livres audio qu’il a eu la générosité d’enregistrer pour nous.

- BUCHAN, John – Les Trente-Neuf Marches
- ITARD, Jean – Rapports sur L’enfant sauvage de l’Aveyron
- MAUPASSANT, Guy (de) – Deux Contes cruels
- MAUPASSANT, Guy (de) – Les Dimanches d’un bourgeois de Paris
- MAUPASSANT, Guy (de) – Le Gâteau
- MAUPASSANT, Guy (de) – La Farce
- MAUPASSANT, Guy (de) – La Femme de Paul
- MAUPASSANT, Guy (de) – L’Inutile Beauté
- MAUPASSANT, Guy (de) – Mademoiselle Perle
- MAUPASSANT, Guy (de) – La Nuit
- MAUPASSANT, Guy (de) – Les Tombales
- MAUPASSANT, Guy (de) – Sur l’eau
- MAUPASSANT, Guy (de) – Sur l’eau (Journal de bord)
MIRBEAU, Octave – Agronomie
MIRBEAU, Octave – Les Bouches inutiles
- MIRBEAU, Octave – Un homme sensible
MIRBEAU, Octave – La Mort du père Dugué

Participations :

- BALZAC, Honoré (de) – Mémoires de deux jeunes mariées
DICKENS, Charles – Contes
- MOLIÈRE – L’Avare
- SÉGUR, Comtesse (de) – François le Bossu
- SÉGUR, Comtesse (de) – Le Mauvais Génie
- SÉGUR, Comtesse (de) – Quel amour d’enfant !


Page vue 6 139 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ITARD, Jean – Rapports sur l’Enfant Sauvage de l’Aveyron

Donneur de voix : Milunisu | Durée : 3h 40min | Genre : Société


Truffaut Enfant sauvage

Qu’est ce qui nous fait humain ?

Jean Itard, à qui fut confié un enfant grandi à l’état sauvage tente d’y répondre au début du XIXème siècle. Par une série d’expériences et d’exercices, il s’attache à développer ses fonctions sensorielles, intellectuelles et affectives.

Malgré les liens tissés et les progrès enregistrés, le premier rapport (1801) et le second (1806), riches d’anecdotes parfois drôles, parfois émouvantes, gardent une mélancolie de fond. La perte de l’état de nature rend Victor si souvent nostalgique et sa socialisation reste si hasardeuse que Jean Itard montre parfois du découragement dans la nécessité de ces actes de civilisation.

Il n’en demeure pas moins un témoignage d’une grande richesse sur la démarche pédagogique engagée auprès de cet enfant abandonné.

François Truffaut a fidèlement transcrit la teneur de ces Rapports dans L’Enfant sauvage.

Pour compléter ces 2 rapports : une présentation de Jean Itard et les courriers du Ministre de l’Intérieur adressés à Jean Itard.

> Écouter un extrait : Avant-propos.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 974 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |