Livres audio gratuits pour 'Marcelle Sauvageot' :


SAUVAGEOT, Marcelle – Laissez-moi, ou Commentaire (Version 2)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 30min | Genre : Essais


Laissez-moi

« Laissez-moi souffrir, laissez-moi guérir, laissez-moi seule. Ne croyez pas que m’offrir l’amitié pour remplacer l’amour puisse m’être un baume ; c’en sera peut-être un quand je n’aurai plus mal. Mais j’ai mal ; et, quand j’ai mal, je m’éloigne sans retourner la tête. Ne me demandez pas de vous regarder par-dessus l’épaule et ne m’accompagnez pas de loin. Laissez-moi. »

Une jeune femme de trente ans, de retour au sanatorium dont elle ne reviendra peut-être pas (on mourait beaucoup de la tuberculose à cette époque) se bat contre la maladie ; elle ouvre une lettre de rupture que vient de lui remettre son amant. Accablée par la douleur elle galvanise ses dernières énergies pour livrer un témoignage sur sa conception de l’amour. Marcelle Sauvageot ne se lamente pas, ne pleure pas, mais compose un texte pudique et poignant. Pour tenter de refaire surface, elle s’engage dans une introspection qui la conduit à s’interroger sur le sens de l’amour et sur celui de l’amitié.
Le style de ce chef d’œuvre a suscité l’admiration de Paul Valéry, de Paul Claudel, d’André Gide, de Clara Malraux….

Une lecture à voix féminine, plus souhaitable peut-être pour cet Essai, est disponible sur notre site depuis 2009.

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 631 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAUVAGEOT, Marcelle – Laissez-moi

Donneuse de voix : M.-G. Séré | Durée : 1h 28min | Genre : Romans


Auguste Renoir - La Liseuse

Une jeune femme est de retour au sanatorium après une rechute de sa maladie. Elle ouvre une lettre qu’elle vient de recevoir de son amant. « Je me marie avec une autre » lui écrit-il. Et il ajoute cruellement « Que notre amitié demeure … ».

Le livre est une réponse à cette lettre de rupture. Marcelle Sauvageot répond au nom de cette Vie qui est en train de la fuir, mais qu’elle persiste à vouloir exempte de toute tiédeur, de tout compromis. Effectivement, quelques mois plus tard, le 6 janvier 1934, elle s’éteindra sans avoir quitté le sanatorium de Davos.

7 novembre 1930.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 074 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |