Livres audio gratuits pour 'Nicolas de Condorcet' :


CONDORCET, Nicolas (de) – Conseils de Condorcet à sa fille

Donneuse de voix : Domi | Durée : 28min | Genre : Correspondance


Condorcet Louvre

En 1786, Condorcet épouse Sophie de Grouchy, la sœur du futur maréchal de Grouchy. Il naît une fille Alexandrine Louise Sophie de Caritat de Condorcet (1790-1859), qui a été appelée Eliza (ou Liza, ou Elisa).

Girondin et opposé à la peine de mort, Condorcet vote contre l’exécution de Louis XVI. Le jacobin Marie-Jean Hérault de Séchelles propose une nouvelle constitution. Mais Condorcet la critique, ce qui le fait condamner pour trahison. Le 8 juillet 1793, la Convention vote un décret d’arrestation contre lui. Il est décrété d’accusation le 3 octobre.

Condorcet est contraint de se cacher. Pendant cette période, il écrit Esquisse d’un tableau historique des progrès de l’esprit humain qui fut publié après sa mort, en 1795.
Son dernier texte sera Avis d’un père proscrit à sa fille Eliza, âgée alors de cinq ans (1794).
Ce texte est connu sous différents noms et peut être considéré comme un modèle d’éducation morale.

Le 25 mars 1794, Condorcet quitte sa cachette. Il tente de fuir Paris. Il est arrêté à Clamart deux jours plus tard, et mis en prison à Bourg-Égalité (Bourg-la-Reine). On le retrouve mort deux jours plus tard, dans sa cellule.

Conseils de Condorcet à sa fille.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 803 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONDORCET, Nicolas (de) – Sur l’admission des femmes au droit de cité (Version 2)

Donneuse de voix : Domi | Durée : 19min | Genre : Essais


Condorcet

« L’habitude peut familiariser les hommes avec la violation de leurs droits naturels, au point que, parmi ceux qui les ont perdus, personne ne songe à les réclamer, ne croie avoir éprouvé une injustice.
Par exemple, tous n’ont-ils pas violé le principe de l’égalité des droits, en privant tranquillement la moitié du genre humain de celui de concourir à la formation des lois, en excluant les femmes du droit de cité.
[...]
Or, les droits des hommes résultent uniquement de ce qu’ils sont des êtres sensibles, susceptibles d’acquérir des idées morales, et de raisonner sur ces idées.
Ainsi les femmes ayant ces mêmes qualités, ont nécessairement des droits égaux. Ou aucun individu de l’espèce humaine n’a de véritables droits, ou tous ont les mêmes ; et celui qui vote contre le droit d’un autre, quels que soient sa religion, sa couleur ou son sexe, a dès lors abjuré les siens. » (Sur l’admission des femmes au droit de cité, 1790)

Sur l’admission des femmes au droit de cité.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 022 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONDORCET, Nicolas (de) – Idées sur le despotisme (1789)

Donneuse de voix : Domi | Durée : 54min | Genre : Essais


Condorcet

« Il ne faut pas confondre le despotisme avec la tyrannie. On doit entendre par ce mot toute violation du droit des hommes, faite par la loi au nom de la puissance publique. Elle peut exister même indépendamment du despotisme. Le despotisme est l’usage ou l’abus d’un pouvoir illégitime, d’un pouvoir qui n’émane point de la nation ou des représentants de la nation ; la tyrannie est la violation d’un droit naturel exercé par un pouvoir légitime…
[...]
Plus une déclaration des droits sera étendue et complète, plus elle sera claire et précise plus la nation qui l’aura reconnue, qui y sera attachée par principe, par opinion, sera sûre d’être à l’abri de toute tyrannie ; car toute tyrannie qui attaquerait évidemment un de ces droits, verrait s’élever contre elle une opinion générale. » Nicolas Condorcet (1743-1794)

Idées sur le despotisme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 253 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONDORCET, Nicolas (de) – Principes et motifs du plan de Constitution

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 2h 48min | Genre : Histoire


Condorcet

« Tous ces moyens de gouverner par l’erreur et la séduction ne conviennent plus à un siècle éclairé, à un peuple que les lumières ont conduit à la liberté. »

« Cette peur des innovations, l’un des fléaux les plus funestes au genre humain, est encore le plus fort appui de ces mêmes combinaisons, et le motif sur lequel leurs partisans insistent avec le plus de confiance. »

Le plan de Constitution est présenté à la Convention Nationale des 15 et 16 février 1793 (An II de la République) par Condorcet, au nom du Comité de Constitution. Il est précédé d’un assez long Exposé des principes et motifs qui en fixe la philosophie. C’est ce texte, plutôt moderne sous bien des aspects, que l’on trouvera ici.
Les Girondins perdant le contrôle de l’Assemblée, cette constitution ne verra jamais le jour, les Montagnards en faisant adopter une autre, sensiblement différente. Les critiques de Condorcet à l’égard de ce dernier texte lui vaudront un décret d’arrestation pour trahison. Après avoir fui, il sera finalement arrêté et mourra deux jours après dans sa cellule, en mars 1794.

« D’ailleurs, dans tous les systèmes, [...] on se trouve toujours conduit à cette question, aussi difficile en politique qu’en morale, du droit de résistance à une loi évidemment injuste, quoique régulièrement émanée d’un pouvoir légitime. »

Illustration : statue de Condorcet, cour Napoléon, Louvre.

Remarque : la division en 4 parties est purement arbitraire, destinée à alléger la lecture.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 398 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONDORCET, Nicolas (de) – Vie de M. Turgot

Donneuse de voix : Domi | Durée : 7h 2min | Genre : Essais


Nicolas de Condorcet

En 1774, Condorcet est appelé au ministère par Turgot. Dès lors, Condorcet déplace son centre d’intérêt des mathématiques vers la philosophie et la politique. La première année, il écrit essentiellement des pamphlets, défendant les idées des amis de Julie de Lespinasse. Les années qui suivirent, il prend la défense des droits de l’homme, et particulièrement des droits des femmes, des juifs, et des noirs. Il soutient les idées novatrices des tout récents États-Unis, et propose en France des projets de réformes politiques, administratives et économiques.

En 1776, Turgot est démis de son poste de contrôleur général. Condorcet choisit alors de démissionner de son poste d’inspecteur général de la Monnaie, mais sa démission est refusée, et il reste en poste jusqu’en 1791. Plus tard, Condorcet écrira la Vie de M. Turgot (1786), où il exposera et démontrera le bien fondé des théories économiques de Turgot. (D’après Institut Coppet).

L’analyse de la carrière, des théories et des qualités de Turgot montre l’admiration qu’éprouvait. Condorcet pour ce personnage qu’il présente comme un exemple.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 403 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONDORCET, Nicolas (de) – Discours du 12 juin 1790

Donneuse de voix : Marie Louise | Durée : 5min | Genre : Discours


Nicolas de Condorcet

Dans ce discours devant l’Assemblée nationale, Condorcet revient sur la nécessité de l’instruction car selon lui : « étendre ses connaissances, est devenu le seul moyen d’obtenir une considération indépendante et une supériorité réelle. »

Discours du 12 juin 1790.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 924 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONDORCET, Nicolas (de) – Sur l’admission des femmes au droit de cité

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 15min | Genre : Essais


Nicolas de Condorcet

Marie Jean Antoine Nicolas de Caritat, marquis de Condorcet, né le 17 septembre 1743 à Ribemont et mort le 29 mars 1794 à Bourg-la-Reine, est un philosophe et politicien français.

« L’habitude peut familiariser les hommes avec la violation de leurs droits naturels, au point que, parmi ceux qui les ont perdus, personne ne songe à les réclamer, ne croie avoir éprouvé une injustice.

Il est même quelques-unes de ces violations qui ont échappé aux philosophes et aux législateurs, lorsqu’ils s’occupaient avec le plus de zèle d’établir les droits communs des individus de l’espèce humaine, et d’en faire le fondement unique des institutions politiques.

Par exemple, tous n’ont-ils pas violé le principe de l’égalité des droits, en privant tranquillement la moitié du genre humain de celui de concourir à la formation des lois, en excluant les femmes du droit de cité ? Est-il une plus forte preuve du pouvoir de l’habitude, même sur les hommes éclairés, que de voir invoquer le principe de l’égalité des droits en faveur de trois ou quatre cents hommes qu’un préjugé absurde en avait privés, et l’oublier à l’égard de douze millions de femmes ? »

Sur l’admission au droit de cité.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 108 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONDORCET, Nicolas (de) – Lettres d’un jeune mécanicien aux auteurs du « Républicain »

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 3min | Genre : Essais


Nicolas de Condorcet

« Un jeune homme… disait hier, au café, que ces scélérats de républicains allumeraient infailliblement la guerre civile, si le zèle prudent des honnêtes amis de la liste civile ne parvenait à sauver la monarchie. Comme j’aime beaucoup la paix, ces discours m’ont empêché de dormir ; mais j’ai été assez heureux pour trouver un moyen de concilier tous les partis.

J’ai étudié la mécanique sous Vaucanson, sous l’abbé Mical, auteur des têtes parlantes, même sous le baron de Kempel, qui a fait le joueur d’échecs, et je puis promettre de faire sous quinze jours, au comité de constitution, un roi avec sa famille royale et toute sa cour.

Mon roi ira à la messe, se mettra à genoux dans les moments convenables. Il fera ses pâques suivant le rite national, et on aura soin de faire en sorte que cette partie de la mécanique royale, de même que celle du grand aumônier, se détachent, afin de pouvoir en substituer une autre, dans le cas d’un changement de religion. »

Lettre d’un jeune mécanicien aux auteurs du Républicain.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 862 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Nicolas de Condorcet :


12>