Livres audio gratuits pour 'Paul Féval' :


FÉVAL, Paul – Les Habits noirs

Donneur de voix : Gustave | Durée : 86h 43min | Genre : Romans


Paul Féval

Paul Féval (1817-1887) est l’auteur de plus de 200 volumes, dont de nombreux romans populaires édités en feuilletons, qui rivalisèrent avec ceux de Balzac ou Alexandre Dumas. Dans la tradition des mystères urbains, Les Habits noirs sont une œuvre monumentale contant la lutte de divers héros en bute à une société secrète. La peinture sociale est ici effacée au profit de l’aventure.

Le premier épisode, le plus connu, a été diffusé en feuilletons par l’ORTF dès 1967 : c’est celui du fameux brassard ciselé, qui fait accuser l’armurier André Maynotte, lequel va poursuivre une vengeance digne de Monte-Cristo. D’autres suivent cependant, pas toujours dans l’ordre chronologique, mêlant une même galerie de personnages à de nouvelles figures.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 774 560 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FÉVAL, Paul – Les Habits noirs (Tome 1)

Donneuse de voix : Saperlipopette | Durée : 20h 28min | Genre : Romans


Les Habits noirs

Auteur à succès notamment connu pour Le Bossu, Paul Féval a écrit le cycle des Habits noirs qui donnera lieu à 8 titres. Grand roman-feuilleton, il tient le lecteur en haleine du début à la fin.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 902 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FÉVAL, Paul – La Ville-vampire

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 5h 20min | Genre : Romans


Paul Féval - La Ville-vampire

Les vampires de La Ville-vampire symbolisent les forces du mal dans nos sociétés. Leurs pouvoirs et leurs attributs tiennent du délire (dons d’ubiquité, de dédoublements, de métamorphoses) dans ce roman qui est une caricature de la conception du fantastique de la romancière anglaise Ann Radcliffe (ici personnage surnommé « Elle » ou « Anna ») qui ne pouvait s’empêcher de donner une explication rationnelle à tous les événements étranges qu’elle décrivait. Dans La Ville-vampire, Paul Féval, tout au contraire, crée un monde quasi surréaliste dans lequel la logique n’a aucune place. Tout dans ce pastiche est grotesque et grand-guignolesque. L’humour est féroce et l’imagination « hénaurme » comme aurait dit Flaubert…
Attention ! Mr Goelzi est peut-être tout près de vous !

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 244 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FÉVAL, Paul – Le Médecin bleu

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 46min | Genre : Nouvelles


Le Médecin bleu

Un épisode de la guerre des Chouans. En l’année 1794, le citoyen Saulnier est médecin en Bretagne ; on l’appelle Le Médecin bleu à cause de ses opinions républicaines et les Chouans du pays le tolèrent parce qu’il est compétent professionnellement et que Sainte, sa fille, est objet de respect et d’amour de la part de tous. Une nouvelle insurrection se produit qui détruit tous les liens familiaux et amicaux dans ce coin perdu près de Redon.

« Elle avait nom Sainte, et entrait dans sa quatorzième année ; mais ceux qui ne la connaissaient point, en voyant son enfantin sourire et la candeur angélique de son front, lui auraient donné deux ans de moins. Parfois, pourtant, quand elle était loin de la foule, et qu’elle donnait son âme à cette rêverie que souffle la solitude, on aurait pu voir son grand œil bleu s’animer sous les cils à demi-baissés de sa paupière. [...] En Bretagne, où tout est matière à superstitieux pressentiments, ce nom de Sainte et la précoce mélancolie qui assombrissait aussi parfois, sans motif, ce radieux visage d’enfant, semblaient un présage de mort prochaine. Quand elle passait, les paysans se découvraient, et les femmes tiraient leur plus belle révérence. »

Paul Féval a revu et corrigé la première version de sa nouvelle, après sa conversion au catholicisme en 1876, ce qui pourrait expliquer la surabondance des grands sentiments et la fin mélodramatique de cette histoire.

> Écouter un extrait : Chapitres 01 à 04.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 478 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FÉVAL, Paul – La Mort de César

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


César

Une histoire patriotique bretonne opposant, en 1793, une famille de Ci-devant à une troupe de soldats républicains.

Le début : « Afin que le lecteur n’aille point se fourvoyer, nous dirons tout de suite que notre héros, à part son trépas malheureux, n’a rien de commun avec le vainqueur de Pharsale. [...] Il eût été réellement fort difficile de trouver un plus beau chien que César, – car César était un chien. »

La fin : « Quand un visiteur s’étonne, le vieux Lapierre s’empresse de saisir l’occasion, et raconte comment César vainquit en combat singulier un limier de la Convention, et fut assassiné par un républicain, à l’instar de son homonyme impérial. »

La Mort de César.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 779 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FÉVAL, Paul – Claire, ou La Tapisserie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 25min | Genre : Nouvelles


Claire, ou La Tapisserie

Une histoire crédible et sérieuse… qui tourne à la farce et où tout finit bien (1878).

« Quand il abaissa son flambeau, les moindres détails de la tapisserie étaient gravés dans sa mémoire. [...]
La lune se cacha derrière un nuage ; tout rentra dans l’obscurité. Raymond était brave jusqu’à exagérer l’audace ; en outre, imbu des doctrines de l’époque, il croyait en Dieu tout au plus et se moquait volontiers de ce qui n’est pas matériellement explicable. Pourtant il passa plusieurs heures, l’épée à la main, immobile contre le lit, pour se tenir le plus loin possible de la fantastique apparition. Au bout de ce temps, il ouvrit doucement la fenêtre, et sautant dans le jardin, respira bruyamment comme un homme débarrassé d’un écrasant fardeau. »

Claire, ou La Tapisserie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 889 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FÉVAL, Paul – Le Bossu

Donneuse de voix : Plume | Durée : 23h 40min | Genre : Romans


Épée

Fin du 17e siècle. Le règne de Louis XIV touche à sa fin. Non loin des Pyrénées, à Caylus-Tarrides, Henri de Lagardère, jeune soldat écervelé mais virtuose de l’épée découvre un complot visant à attirer le duc Philippe de Nevers dans un traquenard et à le tuer ainsi que la fille qu’il a eue avec Aurore de Caylus, fille du seigneur local. Lagardère se range aux côtés de Nevers mais il ne peut empêcher un mystérieux individu masqué de frapper le duc à mort. Il réussit cependant à sauver la petite fille et s’enfuit en Espagne. Vingt ans plus tard, Lagardère est de retour à Paris, bien décidé à venger Nevers et à rendre à sa fille son nom et sa position dans le monde. L’assassin de Nevers, Philippe de Gonzague, est devenu un seigneur puissant et prêt à tout pour mettre la main sur l’héritage de Nevers. Il est entouré d’une cour d’hommes dévoués corps et âmes, dont un bossu bien énigmatique.
L’œuvre la plus connue de Féval est un pur roman de cape et d’épée empli de grands sentiments et d’actions chevaleresques, servi avec le style plein d’ironie et une galerie de personnages secondaires dont les pitreries donnent une vraie tonalité humoristique au récit.

Illustration : Épée de la salle militaire au musée saint Rémi, photo de G. Garitan (licence Cc-By-Sa-3.0).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 26 324 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FEVAL, Paul – La Fabrique de crimes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h 50min | Genre : Romans


Paul Féval père

Paul Féval, aussi célèbre à son époque que Balzac ou Dumas, déplore la soif de crimes des lecteurs contemporains et l’avilissement des feuilletonistes qui multiplient les scènes de boucherie. Il nous offre un récit abracadabrant et loufoque dont il souligne, par ses interventions, le ridicule, en garantissant 73 morts par chapitre, avec des situations invraisemblables, des morts mal tués qui renaissent etc. Il faut considérer ce texte-document comme une parodie de cette littérature « à un sou ».

> Écouter un extrait : Chapitres 01 et 02.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 402 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |