Livres audio gratuits pour 'Pierre Abélard' :


ABÉLARD, Pierre et HÉLOÏSE – Lettres

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 9h 41min | Genre : Religion


Tombe d'Héloïse et d'Abélard

Abélard et Héloïse sont passés à la postérité.
Abélard est un brillant théologien et un maître admiré de ses élèves. Le chanoine Fulbert l’engage comme professeur pour sa nièce Héloïse, âgée de 20 ans environ. Un grand amour naît entre eux.
L’oncle, furieux, lui fait subir le supplice de la castration. Abélard entre dans un monastère et poussera Héloïse à entrer au couvent d’Argenteuil, dont elle deviendra abbesse.
Les Lettres échangées par les deux amoureux sont un monument de la littérature française.
Leur tombe se trouve à Paris, au cimetière du Père Lachaise.

- Lettre d’Abélard à un ami
- Lettres 02 à 05
- Lettres 06 et 07
- Lettre 08 d’Abélard

Traduction : Victor Cousin (1792-1867).


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 1 081 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ABÉLARD, Pierre et HÉLOÏSE – Lettre 8 d’Abélard

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 3h 30min | Genre : Religion


Raymond Monvoisin - Héloïse dans le tombeau d'Abélard

L’objet de la seconde demande d’Héloïse était une règle pour les religieuses du Paraclet : il trace cette règle dans ce livre, où les citations des saints Pères forment comme un bouquet de fleurs. Il y traite des trois vertus principales des moines : la continence, la pauvreté volontaire et le silence. Il met à la tête de la congrégation sept sœurs officières chargées de veiller aux choses qui regardent les âmes et à celles qui concernent les besoins temporels ou corporels. Il règle avec une sage précision tous les détails de la vie monastique.

Traduction : Victor Cousin (1792-1867).

Accéder à l’œuvre intégrale.

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 810 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ABÉLARD, Pierre et HÉLOÏSE – Lettres 06 et 07

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2h 36min | Genre : Religion


Jean-Baptiste Mallet - Héloïse à l'abbaye du Paraclet

Dans la lettre 6, Héloïse prie instamment Abélard de lui répondre à elle et à ses religieuses sur deux points principaux. Qu’il leur apprenne d’abord l’origine de leur état ; en second lieu, qu’il leur donne une règle, qu’il leur dicte les conditions d’un genre de vie qui convienne spécialement à des femmes, ce dont aucun des saints Pères ne s’est occupé.

La lettre 7 n’est presque qu’un délicat panégyrique du sexe féminin. Abélard, à qui Héloïse, dans sa lettre précédente, avait demandé, tant en son nom qu’au nom de ses compagnes, de leur écrire touchant l’origine de l’ordre des religieuses, répond arec de larges développements à cette lettre et à ce désir. Faisant remonter l’origine de l’ordre à la primitive Église et jusqu’à la sainte association instituée par le Sauveur du monde, il passe en revue ce que Philon le Juif et ce que l’Histoire Tripartite rapportent des premiers ascètes. Partout, dans cette lettre, il exalte le sexe féminin, et il honore de ses louanges la virginité, non seulement chez les chrétiennes et chez les juives, mais encore chez les femmes du paganisme. Abélard s’attache surtout à l’éloge de la virginité, dont il cite de remarquables exemples chez les païens.

Traduction : Victor Cousin (1792-1867).

Accéder à l’œuvre intégrale.

> Écouter un extrait : Lettre 06, d’Héloïse.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 246 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ABÉLARD, Pierre et HÉLOÏSE – Lettres 02 à 05

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 55min | Genre : Correspondance


Abélard et Héloïse

À 37 ans, Abélard est un célèbre maître en théologie à la cathédrale Notre Dame de Paris. Le chanoine Fulbert lui confie l’éducation de sa nièce de 17 ans, Héloïse.
Une grande passion naît entre le professeur et sa jeune élève. Ils deviennent amants, se marient (alors qu’un clerc devait rester célibataire) et ont un enfant. Fou de rage, le chanoine Fulbert fait subir à Abélard la plus horrible mutilation.
Héloïse prend le voile au monastère bénédictin d’Argenteuil. En 1129, elle devient abbesse du monastère du Paraclet, Abélard se retire comme moine à l’abbaye de Saint Denis. À partir de ce moment, leur passion charnelle se transforme en un échange intellectuel et philosophique et s’exprimera dans leurs lettres.

Voici les quatre premières lettres de cet échange. La première, Lettre à un ami, retrace la douloureuse histoire d’Abélard.

Les amours d’Abélard et Héloïse sont passées à la postérité. Ils reposent désormais dans le même tombeau au cimetière du Père Lachaise à Paris.

Traduction : Victor Cousin (1792-1867).

Accéder à l’œuvre intégrale.

> Écouter un extrait : Lettre 02 d’Héloïse à Abélard.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 662 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ABÉLARD, Pierre – Lettre à un ami

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 40min | Genre : Correspondance


Jean Vignaud - Les Amours d'Héloïse et d'Abéliard (1819)

Il est peu de noms aussi populaires que ceux d’Héloïse et d’Abélard. Par leur vie, par leur œuvre, ils appartiennent l’un et l’autre, a dit V. Cousin, « à l’histoire de l’esprit humain ». Disciple, puis rival et vainqueur de Guillaume de Champeaux, la colonne des docteurs ; condamné pour la hardiesse de son enseignement, obligé de fuir et partout suivi par sa renommée ; chef d’École et presque martyr de ses opinions, Abélard a la gloire d’avoir, l’un des premiers, introduit dans la théologie les règles de la dialectique et revendiqué, en morale, les droits de la raison : c’est un précurseur de Descartes.

Dans une sphère plus modeste, Héloïse ne joue pas un moindre rôle. Dès sa jeunesse, elle étonne et ravit Pierre le Vénérable par l’étendue de son savoir. Saint Bernard, au comble de la puissance, s’avoue vaincu par la fermeté de sa raison. Malgré les liens qui l’attachent invinciblement à Abélard, la cour de Rome la bénit, et la Règle, empreinte d’un libre et sage esprit, qu’elle avait donnée au Paraclet, devient la base des constitutions de tous les monastères de femmes de son temps. (Wikipédia)

Traduction : Victor Cousin (1792-1867).

Accéder à l’œuvre intégrale.

Lettre à un ami.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 498 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |