Livres audio gratuits pour 'Pierre Loti' :


LOTI, Pierre – Les Trois Dames de la Kasbah

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 1h 1min | Genre : Romans


Les trois dames de la Kasbah.JPG

C’est l’histoire de quelques marins français en virée nocturne dans le vieux quartier d’Alger.

Les Trois Dames de la Kasbah.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 831 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOTI, Pierre – Le Livre de la piété et de la mort

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 4h 53min | Genre : Nouvelles


Pierre Loti dans sa maison de Rochefort avec sa chatte Balkis dans ses bras

Le Livre de la pitié et de la mort (1891) est très peu connu, mais il est peut-être le plus émouvant de Pierre Loti. Il y consigne des choses intimes : « Ce livre est encore plus moi que ceux que j’ai écrits jusqu’à ce jour. ». Les huit chapitres qui le composent sont désormais disponibles sur notre site :

- Rêve,
- Chagrin d’un vieux forçat,
- Une bête galeuse,
- Pays sans nom,
- Vies de deux chattes,
- L’Œuvre de Pen-Bron,
- Dans le passé mort,
- Veuves de pêcheurs,
- Tante Claire nous quitte,
- Viande de boucherie,
- La Chanson des vieux époux.


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 2 485 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOTI, Pierre – Tante Claire nous quitte

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Nouvelles


Vieille Maison en Normandie

Il manquait aux souvenirs consignés dans Le Livre de la piété et de la mort de Pierre Loti ce dernier récit poignant et funèbre Tante Claire nous quitte.

« Donc, je regarde du côté de chez tante Claire. – Et voici que je trouve mélancolique, à présent, ce vent qui me charmait tout à l’heure; je trouve tout à coup morne et triste, ce soleil, – et désolée, cette immobile sérénité de l’air. Ces persiennes à demi ouvertes, entre lesquelles je ne verrai plus jamais, jamais, paraître son bonnet de dentelle noire et ses boucles blanches; ce brin de réséda, qui est là tout seul me montrant innocemment une gentille tête fraîche, non, je ne peux plus continuer de regarder ces choses ; – et je referme vite ma fenêtre parce que je pleure, je pleure comme un petit enfant. »

Tante Claire nous quitte.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 014 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOTI, Pierre – L’Œuvre de Pen Bron – Veuves de pêcheurs – Pays sans nom

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


Pen Bron

Trois nouvelles du Livre de la pitié et de la mort.

L’Œuvre de Pen Bron est un appel dans lequel Pierre Loti attire l’attention des lecteurs de son époque sur un hospice destiné à soigner et à sauver de la mort des enfants scrofuleux. Une notice nous dit : « Cet hôpital marin est une véritable petite ville. Il se suffit entièrement à lui-même. En 1897, il abrite 254 enfants, et près de 2000 jeunes malades y ont déjà été guéris ; On ne compte alors qu’une dizaine de décès depuis sa création. »

Loti profite de sa notoriété pour aider aussi financièrement une autre œuvre caritative en faveur des Veuves de pêcheurs ; il écrit, ému :
« Nous avons commencé par les veuves des marins de la Petite-Jeanne.
Elles répondaient l’une après l’autre à l’appel de leur nom et venaient chercher leur argent, les unes avec des sanglots, les autres avec des larmes tranquilles : ou bien seulement avec un petit salut triste, embarrassé, à notre adresse. Quand elles se retiraient, en remerciant tout le monde, les maires avaient la bonté de leur dire, me montrant à elles : « C’est à celui-là, c’est à Nostre Loti (en français Monsieur Loti) qu’il faut faire vos remerciements ». Alors quelques-unes avançaient une main pour toucher la mienne ; toutes m’adressaient un regard inoubliable de reconnaissance. »

Pays sans nom est la relation d’un rêve dans une tente, au Maroc. Le dormeur s’éveille : « Quant à moi, ce territoire des Beni-Hassem me paraissait comparable à la plus anodine banlieue de Paris – auprès de ce pays de je ne sais quelle planète, de je ne sais où, entrevu au fond des insondables infinis du temps ou de l’espace, pendant les clairvoyances inexpliquées du rêve. »

La poésie ici remplace « la pitié et la mort ».

> Écouter un extrait : L’Œuvre de Pen Bron.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 424 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOTI, Pierre – Dans le passé mort – La Chanson des vieux époux

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


Maison natale de Napoléon à Ajaccio, illustration de E. Davinet

Ces deux nouvelles choisies dans Le Livre de la pitié et de la mort, comme Rêve, Chagrin d’un vieux forçat ou Vies des deux chattes sont très émouvantes.

Dans le passé mort est la résurrection de souvenirs familiers et familiaux précis de Pierre Loti, et on remarquera particulièrement la visite de la maison natale de Napoléon. La nouvelle se termine par cette intéressante réflexion de 1891 :
« Je songe à ce qu’il y aura de frappant et d’étrange, dans un siècle ou deux, pour quelques-uns de nos arrière-fils, à passer en revue des photographies d’ancêtres ou d’enfants morts. Si expressifs qu’ils soient, ces portraits, gravés ou peints, que nos ascendants nous ont légués, ne peuvent produire sur nous rien de pareil comme impression. Mais les photographies, qui sont des reflets émanés des êtres, qui fixent jusqu’à des attitudes fugitives, des gestes, des expressions instantanées, comme ce sera curieux et presque effrayant à revoir, pour les générations qui vont suivre, quand nous serons retombés, nous, dans le passé mort. »

La Chanson des vieux époux, triste histoire d’un vieux couple de mendiants japonais, (lui, aveugle traînant dans une charrette sa pauvre femme paralysée), ne peut laisser insensible aucun lecteur, tellement c’est criant de vérité douloureuse.

Dans le passé mort.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 668 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOTI, Pierre – Une bête galeuse – Rêve

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Edme Gustave Frédéric Brun - Nature morte

I

Quand on a lu Vies de deux chattes, extrait du Livre de la pitié et de la mort, on n’est pas étonné de la réaction de l’auteur pratiquant l’euthanasie dans Une bête galeuse.

« Un vieux chat galeux, chassé sans doute de son logis par ses maîtres, s’était établi dans la rue, sur le trottoir de notre maison où un peu de soleil de novembre le réchauffait encore. C’est l’usage de certaines gens à pitié égoïste d’envoyer ainsi perdre le plus loin possible les bêtes qu’ils ne veulent ni soigner ni voir souffrir. »

II

« Il paraît que les rêves, même ceux qui nous semblent les plus longs, n’ont qu’une durée à peine appréciable, rien que ces instants toujours très fugitifs où l’esprit flotte entre la veille et le sommeil ; mais nous sommes trompés par l’excessive rapidité avec laquelle leurs mirages se succèdent et changent ; ayant vu passer tant de choses, nous disons : j’ai rêvé toute une nuit, quand à peine avons-nous rêvé pendant une minute. »

Ne croyons pas Pierre Loti quand il commence son récit Rêve en écrivant modestement (un Loti modeste !!) : « Je voudrais connaître une langue à part, dans laquelle pourraient s’écrire les visions de mes sommeils. Quand j’essaie avec les mots ordinaires, je n’arrive qu’à construire une sorte de récit gauche et lourd, à travers lequel ceux qui me lisent ne doivent assurément rien voir ; moi seul, je puis distinguer encore, derrière l’à peu près de ces mots accumulés, l’insondable abîme. »

Une bête galeuse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 227 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOTI, Pierre – Vies de deux chattes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 25min | Genre : Nouvelles


Henri Rousseau - Portrait de Pierre Loti

Le Livre de la pitié et de la mort (1891) est très peu connu, mais il est peut-être le plus émouvant de Pierre Loti. Il y consigne des choses intimes : « Ce livre est encore plus moi que ceux que j’ai écrits jusqu’à ce jour. ».
Parmi les onze histoires variées qui le composent, Vies des deux chattes nous apprend que Loti était un ardent défenseur de la condition animale, et tous les amoureux des chats, comme Baudelaire :
« Les amoureux fervents et les savants austères
Aiment également, dans leur mûre saison,
Les chats puissants et doux, orgueil de la maison,
Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires. » (Les Chats)

y retrouveront des gestes qu’ils ont avec leurs « Moumouttes » ou leurs « Mimis ».

« J’ai vu souvent, avec une sorte d’inquiétude infiniment triste, l’âme des bêtes m’apparaître au fond de leurs yeux ; l’âme d’un chat, l’âme d’un chien, l’âme d’un singe, aussi douloureuse pour un instant qu’une âme humaine, se révéler tout à coup dans un regard et chercher mon âme à moi, avec tendresse, supplication ou terreur… Et j’ai peut-être eu plus de pitié encore pour ces âmes des bêtes que pour celles de mes frères, parce qu’elles sont sans parole et incapables de sortir de leur demi-nuit, surtout parce qu’elles sont plus humbles et plus dédaignées. »

Vies de deux chattes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 864 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOTI, Pierre – Fantôme d’Orient

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h 20min | Genre : Biographies


Loti devant tombes musulmanes

Il est préférable (mais non indispensable) de connaître le roman Aziyadé enregistré il y a quatre ans pour apprécier et comprendre Fantôme d’Orient qui en est, en quelque sorte, l’épilogue.
Dans un pèlerinage à Stamboul, Pierre Loti recherche des traces d’Aziyadé, une jeune femme qu’il a aimée sept ans plus tôt, dont il a fait l’héroïne de son roman et qu’il faisait mourir à la fin, mais il ignore ce qu’elle est devenue depuis qu’il a quitté la Turquie pour parcourir le monde. Vit-elle prisonnière dans un harem ? Est-elle morte ?

Des pages d’un grand écrivain qui sait nous faire partager ses émotions :

« D’ailleurs il semble que, depuis le commencement de mon pèlerinage à Constantinople, malgré les difficultés semées comme à plaisir sur ma route, malgré les changements, les destructions, les morts – et malgré ces intermittences d’oubli qui me confondent – il semble que je me rapproche toujours de plus en plus du cher petit Fantôme poursuivi, et que nos âmes soient près de se rejoindre. »

> Écouter un extrait : Chapitres 01 et 02.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 692 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Pierre Loti :


123>