Livres audio gratuits pour 'Pierre Loti' :


LOTI, Pierre – Dans l’Inde des grandes palmes

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 45min | Genre : Voyages


Dans l'Inde des grandes palmes

Un (autre) voyage dans le temps et l’espace avec Pierre Loti, l’écrivain-voyageur par excellence, paru dans la Revue des deux mondes en 1902.

« Enfin, voici le soleil, qui est le grand magicien de ce pays, que l’on attendait et qui transfigure toutes choses. Son brusque lever a je ne sais quoi d’un peu tragique, en harmonie avec ce temple, avec ce dieu que l’on célèbre aujourd’hui. Sur l’horizon, un nuage, le seul qui soit au ciel, nous le cache encore, à nous qui sommes au ras de la terre ; un bandeau couleur de cuivre sombre, au-dessus duquel il lance fougueusement des gerbes de feu, trois gerbes, comme en symbole de la fourche de Vichnou peinte sur les fronts. Mais les prodigieuses tours le voient déjà, ce soleil ; le faîte de tous les granits aux teintes sanglantes, de toutes les pyramides de dieux érigées dans l’air se met à resplendir dans une gloire d’apothéose. Et les perruches sacrées, qui ont leurs nids par milliers dans cette forêt de sculptures, tournoient en jetant des cris, invraisemblablement vertes, d’un vert d’aquarelle chinoise, parmi la mêlée rouge des figures, des bras, des jambes, qui grimacent et gesticulent à tous les étages, là-haut dans le vide. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 722 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOTI, Pierre – Un vieux

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 55min | Genre : Nouvelles


Un vieux

Cette touchante nouvelle sur ce (vieux) matelot brestois qui a bourlingué sur toutes les mers du monde est parue dans La Revue du nouveau monde en 1884.

« L’été, par les vrais beaux jours, il apportait dans son petit jardin un perroquet du Gabon, gris, à queue rouge, dont le bâton était en bois des îles, et qui avait pour mangeoire des moitiés de coco. Il témoignait beaucoup de sollicitude à ce vieil oiseau, qui restait taciturne sur son perchoir, dans une pose caduque.
Si, par hasard, il faisait un peu chaud, tous deux semblaient revivre. Le perroquet parlait ; sans remuer toujours, il répétait d’une voix de ventriloque des injures de bord. L’homme, comme si on eût été en pays tropical, mettait de l’eau à rafraîchir dans une gargoulette d’Aden, s’habillait d’un paletot en nankin de coupe chinoise, et s’éventait avec une feuille de palmier. »

Un vieux.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 882 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOTI, Pierre – Toilette d’impératrice

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 33min | Genre : Voyages


Toilette d'impératrice

Ce récit de voyage de Pierre Loti (1850-1923) est paru dans La Grande Revue en 1888 et dans le recueil Japoneries d’automne en 1889.

« Pauvres belles robes ! Par le bas elles sont effrangées, tout en lambeaux ; l’étoffe cède sous les doigts, se pulvérise, – et le vent l’emporte. Mais il s’en dégage encore un parfum de musc et de vétiver, presque une senteur de toilette féminine, et, en respirant cela, je perds un instant la notion effroyable des dix-sept siècles qui me séparent de cette impératrice. C’est d’ailleurs, en soi, une impression saisissante, que de regarder de si près au grand jour, de toucher et de sentir une vraie toilette de cette créature légendaire, qui vivait comme une déesse, inaccessible et invisible, voilée même au milieu des batailles, – et à une époque si lointaine, si inconnue, alors que nos ancêtres gaulois secouaient à peine leur sauvagerie des forêts.
Pauvres belles robes ! À présent qu’on les montre à tout venant pour quelques pièces blanches, il est probable qu’après avoir traversé tant de siècles, elles ne verront pas la fin de celui-ci. »

Toilette d’impératrice.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 973 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BARTHOU, Louis – Pierre Loti

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 53min | Genre : Essais


Pierre Loti

Cet essai biographique de Louis Barthou a paru dans La Revue des deux mondes en février 1930.

« Pierre Loti détestait les bourgeois et, dans l’échelle humaine, il ne se laissait séduire que par les deux extrêmes. D’un côté, il aimait « les simplicités sauvages » de ses rudes matelots et de ses « très petites amies à peine plus compliquées de civilisation que des gazelles ou des oiseaux ». De l’autre, il n’échappait pas aux élégances et au charme des « grandes dames », qu’il préférait et choisissait dans l’aristocratie de la race, sans nier que d’autres, non titrées, pussent avoir la « haute fierté de cœur et l’affinement extrême ». Il est tout entier dans cette opposition. »

Illustration : Portrait de Pierre Loti par Eugène-Michel-Joseph Abot (18?).

Pierre Loti.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 277 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOTI, Pierre – Au Maroc

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 6h 41min | Genre : Voyages


Au Maroc

Pierre Loti raconte le périple d’une mission diplomatique de Tanger à Fez, et au retour, de Meknès à Tanger.

Extrait : « Le soir de ce même jour d’arrivée, au coucher du soleil, je vais faire ma première visite à notre campement de route, qui se prépare là-bas, en dehors des murs, sur une hauteur assez solitaire dominant Tanger.
C’est tout une petite ville nomade, déjà montée, déjà habitée par nos Arabes d’escorte ; alentour, nos chevaux, nos chameaux, nos mules de charge, entravés par des cordes, paissent une herbe rase, très odorante ; on dirait une tribu quelconque, un douar; l’ensemble exhale une forte odeur de Bédouin, et des chants tristes en voix de fausset, des sons grêles de guitare, sortent de la tente des chameliers. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 181 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOTI, Pierre – Les Trois Dames de la Kasbah

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 1h 1min | Genre : Romans


Les trois dames de la Kasbah.JPG

C’est l’histoire de quelques marins français en virée nocturne dans le vieux quartier d’Alger.

Les Trois Dames de la Kasbah.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 865 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOTI, Pierre – Le Livre de la piété et de la mort

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 4h 53min | Genre : Nouvelles


Pierre Loti dans sa maison de Rochefort avec sa chatte Balkis dans ses bras

Le Livre de la pitié et de la mort (1891) est très peu connu, mais il est peut-être le plus émouvant de Pierre Loti. Il y consigne des choses intimes : « Ce livre est encore plus moi que ceux que j’ai écrits jusqu’à ce jour. ». Les huit chapitres qui le composent sont désormais disponibles sur notre site :

- Rêve,
- Chagrin d’un vieux forçat,
- Une bête galeuse,
- Pays sans nom,
- Vies de deux chattes,
- L’Œuvre de Pen-Bron,
- Dans le passé mort,
- Veuves de pêcheurs,
- Tante Claire nous quitte,
- Viande de boucherie,
- La Chanson des vieux époux.


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 4 434 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOTI, Pierre – Tante Claire nous quitte

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Nouvelles


Vieille Maison en Normandie

Il manquait aux souvenirs consignés dans Le Livre de la piété et de la mort de Pierre Loti ce dernier récit poignant et funèbre Tante Claire nous quitte.

« Donc, je regarde du côté de chez tante Claire. – Et voici que je trouve mélancolique, à présent, ce vent qui me charmait tout à l’heure; je trouve tout à coup morne et triste, ce soleil, – et désolée, cette immobile sérénité de l’air. Ces persiennes à demi ouvertes, entre lesquelles je ne verrai plus jamais, jamais, paraître son bonnet de dentelle noire et ses boucles blanches; ce brin de réséda, qui est là tout seul me montrant innocemment une gentille tête fraîche, non, je ne peux plus continuer de regarder ces choses ; – et je referme vite ma fenêtre parce que je pleure, je pleure comme un petit enfant. »

Tante Claire nous quitte.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 605 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Pierre Loti :