Livres audio gratuits pour 'René Depasse' :


INQUISITION selon Voltaire et selon L’Encyclopédie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Religion


Luis de Páramo - De origine et progressu Officii Sanctae Inquisitionis (1598)

Si Voltaire s’est inspiré de L’Encyclopédie dans son article sur le Fanatisme, en revanche le texte de Voltaire sur l’Inquisition est plus riche que celui de L’Encyclopédie.

« Adam fut privé de tous les biens immeubles qu’il possédait dans le paradis terrestre, c’est de là que le St. Office confisque les biens de tous ceux qu’il a condamnés… Jésus-Christ est le premier inquisiteur de la nouvelle loi, les Papes furent inquisiteurs de droit divin. [...] Au reste on connaît assez toutes les procédures de ce tribunal, on sait combien elles sont opposées à la fausse équité & à l’aveugle raison de tous les autres tribunaux de l’univers. On est emprisonné sur la simple dénonciation des personnes les plus infâmes, un fils peut dénoncer son père, une femme son mari ; on n’est jamais confronté avec ses accusateurs, les biens sont confisqués au profit des juges ; c’est ainsi du moins que l’Inquisition s’est conduite jusqu’à nos jours ; il y a là quelque chose de divin : car il est incompréhensible que les hommes aient souffert ce joug patiemment. »

Illustration : Luis de Páramo, De origine et progressu Officii Sanctae Inquisitionis (1598).

Inquisition (Voltaire).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 070 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BLOCK, Aloysius – Ugolino

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 43min | Genre : Contes


Jean-Baptiste Carpeaux - Le Violoniste

Le rapprochement des fantastiques est inévitable entre Les Deux Notes et Ugolino (1833), légende musicale d’Aloysius Block.

Jusqu’où le musicien doit-il aller pour obtenir la gloire ? Tout lui sacrifier ?

Ce violoniste démoniaque « partout inspira la même admiration. Il parcourut toutes les capitales de l’Europe, et partout on lui prodiguait la louange, et partout il recueillait des richesses. Son avarice recevait tout, et ne rendait rien. Il était riche, puissant et grand comme il l’avait prédit : mais une malédiction secrète pesait sur sa tête. Il est dit que jamais ce talent, œuvre du démon, ne pourra servir à une œuvre d’humanité. Le malheureux, il regorge d’or, et il voit la misère sans la plaindre ; il souffre, et il voit la douleur sans la consoler ; il a connu la faim, et il voit la faim sans lui porter secours. On dirait que la pitié lui a été refusée. La pitié et la tendresse sont les deux seules harmonies qu’il ne puisse faire vibrer sur les cordes de son instrument magique. »

Illustration : Jean-Baptiste Carpeaux, Le Violoniste (XIXe).

Ugolino.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 958 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ERCKMANN-CHATRIAN – Messire Tempus – La Tresse noire

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Contes


La Tresse noire

Le temps qui passe, le souvenir (et ses surprises) sont des thèmes éternels de la littérature mondiale.

Messire Tempus est une occasion pour Erckmann-Chatrian de reprendre contact avec Charlotte, une servante qu’il aima… il y a longtemps.
Un moment capital dans le récit :
« Cette vieille chanson, la voix fêlée de Charlotte, sa petite bouche ridée, qu’elle n’osait plus ouvrir, ses petites mains sèches, qu’elle tapait à droite, à gauche, sans mesure, hochant la tête, levant les yeux au plafond, les frémissements métalliques de l’épinette, et puis je ne sais quelle odeur de vieux réséda, d’eau de rose tournée au vinaigre… Oh ! horreur !… décrépitude !… folie ! Oh ! patraque abominable ! frissonne… miaule… grince… casse… détraque-toi ! Que tout saute… que tout s’en aille au diable !… Quoi !… c’est là Charlotte !… elle ! elle !… Abomination !

Je pris une petite glace et me regardai, j’étais bien pâle.
- Charlotte !… Charlotte ! m’écriai-je.
Aussitôt, revenant à elle et baissant les yeux d’un air pudique : – Théodore, murmura-t-elle, m’aimez-vous toujours ? »

Même thème dans La Tresse noire :
« Ah ! qu’il est doux, mes chers amis, de se reposer sur un modeste escabeau, en face d’un petit feu couvert de cendre, d’écouter sa théière babiller avec le grillon au coin de l’âtre, et d’avoir au cœur un lointain souvenir d’amour, qui nous permette de verser de temps en temps une larme sur nous-même ! »

Illustration : La Tresse noire (1867).

Messire Tempus.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 901 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VANLAIR, Constant François – Le Mystère de la douleur

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h | Genre : Essais


Constant François Vanlair

L’auteur : Constant François Vanlair (1839-1914). Médecin, histologiste, physiologiste, professeur à l’Université de Liège en 1872, chargé d’enseigner la pathologie interne… travailla sur les nerfs vasomoteurs et leur mode d’action (beaucoup de mentions dans son essai). Au delà de l’aspect purement scientifique, il publia entre 1899 et 1914 une série d’articles sur la philosophie des sciences et sur la vulgarisation scientifique… et c’est surtout pour cet aspect que nous l’avons choisi.

L’article Le Mystère de la douleur, paru dans la Revue des deux mondes, est remarquable par sa riche documentation et son style clair dépouillé de tout jargon médical. Certes la médecine est une discipline qui a son propre langage, mais vous ne risquez aucun obstacle de vocabulaire dans cette étude qui doit intéresser tous ceux qui ont « souffert » physiquement ou moralement. Un des cas étudiés les concerne peut-être !
La deuxième partie peut se lire indépendamment du préambule.

Illustration : Constant François Vanlair.

> Écouter un extrait : Préambule.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 436 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 18, début)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 46min | Genre : Biographies


Vidocq poursuivi par les gendarmes

La vie traquée de Vidocq parmi les bandits est peu fertile en épisodes amoureux. Retenons celui du passage chez la vieille mère Thomas :

« Je n’ai pas besoin de dire quelle était la profession de la belle blonde, je l’ai suffisamment indiquée. Magdelaine la Picarde était une grande fille, âgée de vingt-trois ans environ, remarquable par la fraîcheur de son teint autant que par la beauté de ses formes ; elle se faisait gloire de n’appartenir à personne, et par principe de conscience, elle croyait se devoir tout entière à l’armée et à l’armée tout entière : fifre ou maréchal d’empire, tout ce qui portait l’uniforme était également bien accueilli chez elle ; mais elle professait un grand mépris pour ce qu’elle appelait les péquins. Il n’y avait pas un bourgeois qui pût se vanter d’avoir eu part à ses faveurs. »

Contenu du début du chapitre 18 :

Continuation de la même journée. — La Contemporaine. — Un adjudant de place. — Les filles de la mère Thomas.

Illustration : Vidocq poursuivi par les gendarmes, par George Cruikshank (1859).

Chapitre 18 (Première Partie).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 140 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COURTHION, Louis – Au pays des bisses – Le Bon Tailleur

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 41min | Genre : Nouvelles


Bisse de Saxon

La promenade commencée avec Le Gouffre dans le décor valaisan continue, ornée parfois de termes du terroir.

Ainsi, le titre Au pays des bisses : Le Saut de la Matta s’éclaire si l’on sait qu’un « bisse » est un canal irriguant les hauts coteaux de la vallée du Rhône suisse et qu’une « matta » est une pucelle (ajoutons qu’un « mayen » est une petite construction, composée d’un socle en maçonnerie grossière, d’une partie supérieure en madriers de mélèze ou en pierre, et d’une toiture en tôle ondulée).

Le Bon Tailleur a pour principal sujet le dialogue entre un incrédule et un bon croyant qui sortent chacun transformés par ce qu’ils découvrent dans l’autre.
Louis Courthion était, paraît-il, classé dans les « autodidactes anticléricaux ».

Illustration : Bisse de Saxon.

Au pays des bisses.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 560 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PAWLOWSKI, Gaston (de) – Un philanthrope – L’Écorcheur de nuages – Le Monstre – L’Attraction mystérieuse

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 36min | Genre : Nouvelles


Gustav Jagerspacher - Le Penseur (1921)

Ironique, féroce, plaisantin selon les moments, l’écrivain français Gaston de Pawlowski nous donne des témoignages de son humour dans :

Un philanthrope qui crée une maison à plafonds bas pour culs de jatte.

L’Écorcheur de nuages, le viveur de rêves s’achève ainsi :
« L’Écorcheur de Nuages rêve encore et, peu à peu, une fatigue très douce le berce. Il ne désire plus rien que le sommeil et, confiant dans la nuit des songes, il s’endort. »

Grande différence de ton avec Le Monstre :
« Tous les journaux ont dernièrement parlé de ce grand praticien qui laissait habituellement ses instruments les plus coûteux dans le ventre de ses malades pour leur éviter des frais inutiles lors d’une seconde opération. »

L’Attraction mystérieuse est le comble du canular :
« Il faut bien le reconnaître, dût notre orgueil scientifique en souffrir : nous sommes, à l’heure actuelle, à peu de chose près, aussi ignorants des phénomènes qui nous entourent que les premiers hommes des cavernes. »

Dates à retenir d’esprits voisins : Gaston de Pawlowski, 1874-1933, et Alphonse Allais, 1854-1905.

Illustration : Gustav Jagerspacher, Le Penseur (1921).

> Écouter un extrait : Un philanthrope.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 223 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FANATISME selon Voltaire et L’Encyclopédie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 30min | Genre : Philosophie


Assassinat de Juan Diaz par son frère jumeau

Voltaire stigmatise le Fanatisme dans son Dictionnaire philosophique :

« Lorsqu’une fois le fanatisme a gangrené un cerveau, la maladie est presque incurable. J’ai vu des convulsionnaires, qui en parlant des miracles de Saint Pâris, s’échauffaient par degrés malgré eux ; leurs yeux s’enflammaient, leurs membres tremblaient, la fureur défigurait leur visage ; & ils auraient tué quiconque les eût contredits.
Il n’y a d’autre remède à cette maladie épidémique que l’esprit philosophique, qui répandu de proche en proche adoucit enfin les mœurs des hommes, & qui prévient les accès du mal ; car dès que ce mal fait des progrès, il faut fuir, & attendre que l’air soit purifié. Les loix & la religion ne suffisent pas contre la peste des ames ; la religion loin d’être pour elles un aliment salutaire, se tourne en poison dans les cerveaux infectés. »

et Alexandre Deleyre (littérateur, traducteur, député et bibliothécaire français (1726-1797) a préalablement rédigé le riche article très documenté sur le même sujet dont Voltaire s’inspira et qui nous préoccupe encore deux siècles plus tard :

« Mais voici le fanatisme qui, l’alcoran d’une main & le glaive de l’autre, marche à la conquête de l’Asie & de l’Afrique. C’est ici qu’on peut demander si Mahomet étoit un fanatique, ou bien un imposteur. Il fut d’abord un fanatique, & puis un imposteur ; comme on voit parmi les gens destinés par état au culte des autels, les jeunes plus souvent enthousiastes, & les vieillards hypocrites ; parce que le fanatisme est un égarement de l’imagination qui domine jusqu’à un certain âge, & l’hypocrisie une réflexion de l’intérêt, qui agit de sang-froid & avec de longues combinaisons. »

Illustration : Assassinat de Juan Diaz par son frère jumeau (gravure du XVIIe).

Fanatisme (Voltaire).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 964 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour René Depasse :