Livres audio gratuits pour 'Victor Segalen' :


GAUGUIN, Paul – Noa Noa

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h 10min | Genre : Biographies


Paul Gauguin - Nafea faa ipoipo (1892)

Victor Segalen (1878-1919), poète, médecin de marine, ethnographe et archéologue français (voir Équipée, voyage au pays du réel) est l’auteur d’un article paru en 1904 sous le titre Gauguin dans son dernier décor, lors d’une mission à Tahiti trois mois après la mort, à 55 ans, du peintre et qu’on peut lire avant ou après Noa Noa (traduction « parfumé, odorant »).

Ce carnet de bord intime de Paul Gauguin nous expose les deux années heureuses et fécondes pour son art qu’il passa à Tahiti. Déçu par Papete trop semblable à une ville européenne, il part vivre dans la brousse retrouver la Tahiti d’antan. Il vit avec la très jeune Teura qui l’aide à comprendre la cosmogonie et la mythologie maories, les pratiques religieuses où le cannibalisme et les sacrifices d’enfants voisinent avec l’enseignement chrétien des missionnaires.

Son texte tient à la fois du journal de voyage et du reportage ; écrit dans un style spontané, imagé, parfois rugueux et non dénué d’humour, il témoigne de la fascination de l’auteur pour les paysage, les couleurs, mais aussi les habitants dont il partage le quotidien, revendiquant lui-même de vivre « en sauvage ».

« Il est probable que les habitants de Tahiti possédèrent dès la plus haute antiquité des connaissances assez étendues en astronomie. Les fêtes périodiques des Arioi, société secrète qui, jadis, gouverna les îles dont je vais avoir l’occasion de parler, étaient fondées sur les évolutions des astres. Les Maoris semblent même n’avoir pas ignoré la nature de la lumière lunaire. Ils supposaient que la lune est un globe sensiblement pareil à la terre, habité comme elle, riche en productions analogues aux nôtres. Ils évaluaient à leur manière la distance de la terre à la lune. »

(Nafea faa ipoipo a été achetée par les musées du Qatar le 7 février 2015 pour un montant de 300 millions de dollars (265 millions d’euros). Quand on pense que Gauguin crevait de faim à Paris qu’il avait quitté, ruiné, pour Tahiti !)

Pour prolonger le plaisir, ne manquez pas de visiter la page de Wikimedia Commons consacrée aux œuvres que Gauguin a conçues en Polynésie…

> Écouter un extrait : Gauguin dans son dernier décor.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 980 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SEGALEN, Victor – Équipée, Voyage au pays du réel

Donneur de voix : Cyprien | Durée : 3h | Genre : Voyages


Dong Yuan - Le Bâtiment du paradis des Immortels dans la montagne

« J’ai toujours tenu pour suspects ou illusoires des récits de ce genre : récits d’aventures, feuilles de route, racontars – joufflus de mots sincères – d’actes qu’on affirmait avoir commis dans des lieux bien précisés, au long de jours catalogués. » Ainsi commence Équipée, récit de voyage d’un genre inclassable qui figure, malgré son inachèvement, parmi les œuvres majeures de Victor Segalen.

Le choix du titre traduit toute l’ambivalence d’un texte à la fois grandiose dans son ambition et volontiers ironiquement prosaïque dans son objet. Commencé au cours d’une mission archéologique en Chine en 1914, puis poursuivi à Brest de 1915 à 1916, il oscille en permanence entre voyage géographique et voyage intérieur. Mêlant méditation philosophique, récit d’aventure, fragments poétiques, et même certaines pages polémiques, il culmine dans une rencontre entre le narrateur et son alter ego, un adolescent mutique qui incarne les aspirations profondes que Segalen est allé chercher au bout du monde, pour mieux les découvrir en lui-même.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 502 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |