À Découvrir :
ARÈNE, Paul – Chez une reine

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


Paul Arene - Chez une reine

Ce conte relate une histoire vraie. Bermondette, c’est la poétesse félibréenne Brémonde de Tarscon, qui reçut la couronne d’olivier au cours des Jeux Floraux d’Hyères, en 1885. Tiston est le poète Charloun Rieu, qui aimait Brémonde d’un amour sans espoir.

« L’heureux et lumineux pays que ce beau pays de Provence… où les femmes des mariniers appellent, sans croire si bien parler, les poètes des gentilshommes. »

Chez une reine.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 469 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
LA BRUYÈRE, Jean (de) – Les Caractères (Sélection)

Donneuse de voix : Maria Scaniglia | Durée : 1h 47min | Genre : Philosophie


Jean Siméon Chardin - Les Attributs des sciences

Voici une sélection de trois maximes des Caractères, œuvre unique de Jean de La Bruyère.
Écrit pendant 17 ans, ce recueil contient plus de 420 « maximes » ou « remarques », il montre des personnages, des portraits, des réflexions sur la société du XVIIe siècle.

Sélection :

- De la mode,
- De la ville,
- De la chaire.

> Écouter un extrait : De la ville.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 082 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CASANOVA, Giacomo – Casanova à Paris (Œuvre intégrale)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15h 15min | Genre : Biographies


Anton Raphael Mengs - Giacomo Casanova

Giacomo Girolamo Casanova (1725-1798), aventurier vénitien fut tour à tour violoniste, écrivain, magicien, espion, diplomate, puis bibliothécaire ; il publia en français sous le nom de « Jacques Casanova de Seingalt ». Grand séducteur, il mentionne cent quarante-deux femmes avec lesquelles il aurait eu des relations sexuelles, dont des filles à peine pubères et sa propre fille, alors mariée à l’un de ses « frères » francs-maçons, avec laquelle il aurait eu le seul fils dont il eût connaissance. Ses premiers succès furent grands, mais sa déchéance aussi.

Les Mémoires de ma vie en 10 volumes servent de source aux 13 chapitres de Casanova à Paris publiés sur notre site.

« Je n’ai jamais dans ma vie fait autre chose que travailler pour me rendre malade quand je jouissais de ma santé, et travailler pour regagner ma santé quand je l’avais perdue. »

- Chapitre 01,
- Chapitre 02,
- Chapitre 03,
- Chapitre 04,
- Chapitre 05,
- Chapitre 06,
- Chapitre 07,
- Chapitre 08,
- Chapitre 09,
- Chapitre 10,
- Chapitre 11,
- Chapitre 12,
- Chapitre 13.

Illustration : Anton Raphael Mengs, portrait de Giacomo Casanova (1860).

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 115 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SVEVO, Italo – Argo et son maître

Donneuse de voix : Saperlipopette | Durée : 48min | Genre : Romans


Italo Svevo

« Le docteur m’avait exilé là-bas : je devais rester pendant toute une année en haute montagne, me déplaçant lorsque le temps le permettait, me reposant lorsqu’il l’imposait. Idée géniale mais qui ne me fut d’aucune aide. Le mouvement que l’été m’avait abondamment permis ne me fit pas de bien et le repos imposé par les premières bourrasques, qui me parut au début agréable, fut rapidement excessif, ennuyeux, épuisant. Puis l’ennui me poussa à avoir une aventure avec une femme de ce rude pays. Elle finit mal, comme on le verra, et à l’ennui s’ajouta une rancœur envers ce pays qui aurait dû me servir de médecine. »

Traduction : Sandrine de Lignerolles (avec l’aide amicale de Giuseppe S.).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 263 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CASANOVA, Giacomo – Casanova à Paris (Chapitre 13)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 22min | Genre : Biographies


Strasbourg en 1750

Le chapitre XIII clôt la collection de Casanova à Paris. À la différence des douze autres, il n’est pas achevé par l’auteur et les dernières pages de sa confession alternent avec des notes ajoutées par son commentateur.

Chapitre 13 : Autres voyages
Mme d’Urfé. – Mlle Romans. – Le ménage François Casanova. – Le chevalier de Santis et autres brelandiers. – Départ pour Strasbourg. – Retour à Paris. – Mme du Rumain. – Expulsé de l’ordre du Roi

Casanova est mort en 1798 à Dux, aujourd’hui en République tchèque, où il a rédigé une grande partie des treize épisodes.

Illustration : Strasbourg en 1750.

Chapitre 13.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 085 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DYER, Walter Alden – Pierrot chien de Belgique

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 2h 19min | Genre : Nouvelles


Pierrot chien de Belgique

Difficile d’imaginer que le chien fut un animal de trait !

Nous sommes en Belgique, au début du XXe siècle, dans une famille de paysans flamands.
Mère Marie va au marché chaque matin vendre son lait, et c’est un chien qui tire la carriole. Mais il vieillit et un nouveau chien apparaît : Pierrot, qui s’avérera vite un bon « travailleur ».

Mais la guerre approche, et des soldats réquisitionnent tous les chiens de trait…

Traduction : Fanny Mathot (18?-19?).

> Écouter un extrait : Introduction de l’auteur.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 176 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BANVILLE, Théodore (de) – Le Vin samien – MENDÈS, Catulle – Le Perroquet de Gérard de Nerval

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Biographies


Gustave Courbet - Femme au perroquet

Catulle Mendès et Théodore de Banville se retrouvent sur cette page parce que Le Perroquet de Gérard de Nerval de Mendès a été écrit en prenant comme point de départ Le Vin samien de Banville, ainsi que l’indiquent ces quelques lignes adressées à Jean Lorrain par Mendès dans sa dédicace :

« Tout récemment, vous rappeliez un conte du merveilleux Banville, le conte où parle le fatidique Perroquet-symbole de la Maison de Débauche ! Dans cette page de rêve, mon cher poète, il y a une histoire, une histoire vraie qui arriva au délicieux et douloureux Gérard de Nerval ; elle nous fut dite, à Banville et à moi, par Charles Asselineau, grand ami de Gérard Labrunie ; et la voici, moins émerveillante que le conte, mais plus proche de l’abominable réalité. »

Il faut reconnaître sous le nom du poète Aimery de Los celui de Gérard de Nerval et noter ce témoignage biographique précieux :
« Quoi qu’on ait dit, et quoi qu’il en ait pensé lui-même lorsqu’il s’en allait pour deux ou trois mois en villégiature chez le docteur Blanche, Aimery de Los (Nerval) n’a jamais été fou. Il ne l’était pas lorsqu’il écrivait ses Sonnets mystiques, si faciles à comprendre pour quiconque n’a pas perdu le sens poétique, et il ne l’était même pas lorsqu’il se pendit à un réverbère dans la triste rue souterraine, fatigué d’être garrotté dans les liens de la chair, et délivrant enfin son âme frémissante, dont il sentait s’agiter en lui les impatientes ailes de papillon, avides de l’espace infini et de la lumière. Il n’a jamais été fou, il n’était pas fou. »

La vérité ? Il est retrouvé pendu à la grille d’un escalier rue de la Vieille Lanterne, près du Châtelet, son chapeau sur la tête. Suicide ? Accident ? Agression ? Porte d’un asile qui lui aurait été refusée ? La mort de Nerval reste une énigme à l’image de ses livres et de sa vie.

Illustration : Gustave Courbet, Femme au perroquet (détail, 1866).

Le Vin samien.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 965 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DUMAS, Alexandre – La Marquise de Ganges

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2h 8min | Genre : Histoire


Nicolas Mignard - Portrait présumé de la Marquise de Ganges

À l’âge de treize ans, la belle Marie de Rossan avait épousé le marquis de Castellane. Fier de la beauté de sa femme, le marquis s’était empressé de la présenter à la Cour de Louis XIV. Le roi, frappé de sa ravissante figure, avait dansé deux fois avec elle, au grand dépit des beautés en renom à cette époque.

Devenue veuve, la marquise passa son temps de deuil dans un couvent. Là, elle entendit parler de la beauté du marquis de Ganges. Ce qui devait arriver arriva : les deux jeunes gens, présentés l’un à l’autre, ne purent se voir sans s’aimer. Le mariage fut célébré.

Les commencements de cette union furent heureux. Malheureusement, le marquis se lassa le premier de cette vie paisible. Le tête-à-tête lui étant devenu insupportable, le marquis fit venir auprès de lui ses deux frères, le chevalier et l’abbé de Ganges.

Et les souffrances de la marquise vont commencer, justifiant la prédiction de la célèbre Voisin : « Vous mourrez jeune et de mort violente ! »

La Marquise de Ganges fait partie de la série des Crimes célèbres, d’Alexandre Dumas.

La Marquise de Ganges.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 424 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Théophile – Venise

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 26min | Genre : Voyages


Eduard Gerhardt - Venise, maison de la famille Moro (1867)

Depuis dix ans (Venise « la rouge » d’Alfred de Musset lu en 2007) près de 50 contes, poèmes, romans, nouvelles consacrés à Venise sont venus enrichir Littératureaudio.com…

Théophile Gautier en 1845 dans Zigzags nous propose une approche assez inattendue et contrastée de cette cité qui éblouit le poète, mais à la vie de laquelle il n’épargne pas les critiques.

« Mais voici le revers de la médaille. Venise est une ville admirable comme musée et comme panorama, et non
autrement. Il faut la voir à vol d’oiseau. L’humidité y est extrême ; une odeur fade, dans les chaudes journées d’été, s’élève des lagunes et des vases ; tout y est d’une malpropreté infecte. Ces beaux palais de marbre et d’or, que nous venons de décrire, sont salis par le bas d’une étrange manière… À ces palais s’accrochent, comme un pauvre au manteau d’un riche, d’ignobles masures moisies et lézardées qui penchent l’une vers l’autre, et qui, lasses d’être debout, s’épaulent familièrement aux flancs de granit de leurs voisins… Les gondoles, dont ils font tant de belles descriptions, sont des espèces de fiacres d’eau qui ne valent guère mieux que ceux de terre. »

Heureusement l’enthousiasme revient quand il se met à admirer les 500 ponts et les 300 riches églises de la cité des doges.

Heureusement encore il s’est trompé en prédisant (il y a cent soixante dix ans !) :
« Artistes ! pendant qu’elle est encore debout, et dans quelque temps d’ici ce ne sera plus qu’une ruine immense au milieu d’un marais méphitique, praticable tout au plus pour les poissons, allez, copiez-moi toutes ces façades, dessinez ces statues, faites des croquis d’après ces tableaux. »

Illustration : Eduard Gerhardt, Venise, maison de la famille Moro (1867).

Venise.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 019 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOUTON, Eugène – La Fin du monde

Donneuse de voix : Domi | Durée : 29min | Genre : Nouvelles


Peinture par Albrecht Dürer de l'explosion d'un bolide, au dos de Saint Jérôme pénitent. Fitzwilliam Museum, Université de Cambridge

Eugène Mouton, dit Mérinos (1823-1902), est un magistrat et écrivain humoristique et fantastique français.

« Le monde, c’est-à-dire pour nous le globe terrestre, n’a pas toujours existé. Il a commencé, donc il finira. Quand, voilà la question. […]
Mais [la Terre] mourra-t-elle de vieillesse ? Mourra-t-elle de maladie ? [...]
Je n’hésite pas à répondre : Non, elle ne mourra pas de vieillesse ; oui, elle mourra de maladie. Par suite d’excès. »

Texte prémonitoire ?

La Fin du Monde.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 193 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :