La Faute de l’abbé Mouret

« Ce fut ainsi qu’Albine et Serge marchèrent dans le soleil, pour la première fois. Le couple laissait une bonne odeur derrière lui. Il donnait un frisson au sentier, tandis que le soleil déroulait un tapis d’or sous ses pas. […] Ce n’était qu’un être, souverainement beau. La peau blanche d’Albine n’était que la blancheur de la peau brune de Serge. Ils passaient lentement, vêtus de soleil ; ils étaient le soleil lui-même. Les fleurs, penchées, les adoraient. »

 

Consulter la version texte du livre audio.

Illustration : Claude Monet - Femme au jardin (1867).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 05/03/2008.
Consulté ~96 683 fois

Lu par Romy Riaud

Suggestions

37 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci à vous pour m’avoir fait découvrir ce livre de Zola car je n’aurais jamais eu le courage de le lire.J’ai failli sauter le livre deux. Le ton, le débit et l’articulation sont parfaits, sans parler de la diversité apportée aux personnages

  2. Quelle tristesse de lire que la voix de Mme RIAUD, chère Romy s’est éteinte voici plus de dix. J’ai découvert ce merveilleux site de littérature audio et l’écoute de cette lecture parfaite m’a comblé de bonheur. Je gardais depuis l’adolescence un sentiment mitigé du personnage de Serge Mouret, narcissique mystique et lâche devant ce bel amour pur d’Albine. Romy tour à tour parfaite dans ses intonations était tour à tour Albine tendre, la Teuse bougonne et aimante, l’Abbé éperdu de Marie puis d’Albine. Même le Frère Archangias était attachant dans sa bougonnerie imbécile.
    C’est une belle oeuvre de voix, de diction parfaite, Merci Romy. Vous une belle trace orale qui vivra longtemps.
    Merci à tous ceux qui font ce site riche et fabuleux.

  3. merci pour cette belle lecture, la visite du Paradou est enchanteresse, on hume les odeurs et on entend les sons.

  4. Je n’ai pas aimé ce livre non malgré la beauté de la lecture.
    Du moins c’est le livre 2 que je n’ai pas aimé car je l’ai trouvé ennuyeux.

    Il est dommage que Romy ne soit plus des nôtres.

  5. Quel grand texte et quelle lecture ! Je ne peux m’empēcher d’ėcrire ces mots mēme si je sais que la lectrice nous a quittė. Merci.

  6. Bonjour René,

    je suis désolé de l’apprendre. J’aurais dû lire les précédents commentaires. Merci pour votre intervention.

  7. Cher Eric,vous devez être un auditeur assez récent,car il y a déjà 5 ans que “notre” Romy a quitté ce monde…Votre hommage reste ici,inscrit.Faites d’heureuses découvertes!

  8. Chère Romy,

    que de justesse de ton quand il s’agit de lire les pages les plus mystiques de la littérature ! J’avais déjà remarqué cela en écoutant, de vous, Notre Dame de Paris.

    Quel éblouissement ! Vous n’en faites jamais trop et semblez comprendre intérieurement ce que vous lisez. Dans le jardin de la genèse du Paradou ou dans le combat intérieur de l’Abbé Mouret, vous avez toujours le ton juste.

    Bravo et … Merci !

  9. Il y a déjà deux ans que Romy nous a quittés et j’ai toujours un pincement au cœur lorsque j’écoute un des nombreux textes qu’elle avait lus avec un immense talent.
    J’ai eu beaucoup de plaisir à entendre ce joli roman de Zola, mais je ne peux pas m’empêcher d’avoir une pensée affectueuse pour Romy dont je ne connaissais malheureusement que la voix… Paix à son âme !

  10. Ce petit mot pour dire combien cette lecture m’a impressionnée. Franchement c’est une lecture qui avoisine la perfection, non seulement par sa qualité, sa fluidité,sa chaleur, son émotion …. mais aussi par sa capacité à faire vivre par la voix les différents personnages. Tout au long du livre, j’ai eu la réelle impression que différentes voix et non une seule faisait parler les personnages.
    Bravo !!!!

  11. Merci pour cet instant merveilleux je suis encore sous le charme d’Albine et les senteurs du jardin du paradou

    1. Quel dommage du chapitre 16 de LA FAUTE DE L ABBÉ MOURET on passe directement à LES FÉES DE CHARLES PERAULT?????? Il manque un grand morceau je l’ai écouter plusieurs fois en pensant que l erreur nprovenait de mon appareil ou de moi ???????hélas non

  12. Sujet: La Faute de l’abbé Mouret.

    Madame Riaud, merci!
    Que de douceur, de calme et de charme dans votre lecture.
    Et que de chaleur quand le texte le demande.

    Encore merci de cette lecture.
    N.S. Houde

  13. Je ne savais pas.
    Nous avons donc perdu une très bonne lectrice.
    Je ne la connaissais que par sa voix, mais je sais qu’elle devait être d’une grande générosité.
    J’espère alors que là haut, Maupassant et Zola la féliciteront pour son talent.

    Paix à son âme.

  14. Bonjour Jean-Philippe,

    Malheureusement, la voix de Romy s’est éteinte en février dernier.

    L’Assommoir est en cours d’enregistrement par Marie.

    Bien cordialement,

    Victoria

  15. Bonjour Romy,

    Que de belles heures passées en votre compagnie.
    Je lis surtout tard le soir dans l’obscurité avec un casque et j’ai souvent beaucoup de mal à arrêter pour me reposer.

    Voici un second roman de Zola que je découvre grâce à vous et à ce formidable site.
    Merci pour tout ce temps que vous nous consacrez.

    D’une seule voix,Vous parvenez parfaitement à faire vivre tous les personnages. On entend bien la méchanceté du frère, l’air bourru de la teuse, la naïveté d’Albine et la sérénité de l’abbé.

    Pour causer un peu du livre, je m’attendais à une fin plus tragique. J’avais imaginé par exemple qu’Albine finirait par se marier avec un autre et que le mariage aurait été célébré par l’abbé Mouret… Ce dernier aurait pu s’humilier davantage en allant demander pardon auprès d’un évêque bien ancré dans le doctrine de l’Eglise…

    Avez-vous prévu d’enregistrer l’assomoir ?

    Je vous écouterez de nouveau avec beaucoup de plaisir.

    Bien à vous,

    Jean-Philippe

  16. A Augustin,
    merci pour ce site de tres haute qualite, educatif et enrichissant!
    A Romy,
    merci pour votre tres belle lecture. Votre voix est …sublime!
    A tous les donneurs/donneuses de voix,
    merci pour votre grand travail qui nous fait redecouvrir la beaute de notre langue francaise.

  17. Bonjour,
    Quel plaisir que d’écouter… Je ne conçois pas de débuter cette nouvelle semaine sans connaître la suite de ce merveilleux roman !
    Pourriez-vous “mettre en voix” d’autres romans de Zola ? Je suis très impatient ! J’aimerais tant vous entendre me lire “Le ventre de Paris”, “La conquête de Plassans”, “Pot-Bouille” ou même “La joie de vivre”…
    Merci de faire découvrir des romans un peu oubliés de cet immense auteur !

  18. merci !!! diction parfaite !!!
    un seul bémol, vous ne savez pas prononcer le latin, et c’est assez pénible à écouter !!!!
    en latin toutes les lettres se prononcent , le E se prononce ” é ” / le U ” ou “/ le V, comme le double w anglais/ le C ” K ” /
    par exemple DEUS ( dieu ), se prononce” déous ” .
    et aussi ITE MISSA EST , ” ité missa esste ”
    oui, c’est domage pour ceux qui ont fait du latin et le comprennent, ce qui est mon cas, mais n’enlève rien à la perfection de votre lecture et du ton !!!!
    MERCI .

  19. Merci beaucoup François. Je suis contente que vous ayez passé un bon moment. j’espère pouvoir reprendre enfin mes mises en ligne…

  20. Très beau et profond roman. Quel hymne à la profuse Nature, au divin Soleil ! Lecture idéale, avec, pour Albine, une voix angélique inimitable. Site fort bien conçu. Les bénévoles et autres soutiens de Littérature Audio iront au… Paradou !

  21. Bonjour,

    Nos nouveautés sont accessibles à cette adresse :

    http://feeds.feedburner.com/litteratureaudio

    Et rassurez-vous, la réparation de la mailing-list est prévue. Elle a juste été un peu victime de son succès (à partir d’un certain nombre d’abonnés, les envois sont considérés comme spam, ce qui suppose de changer le protocole d’envoi). Nous sommes pour ce travail dépendants d’autres personnes compétentes que l’on trouve rarement disponibles.

    En attendant la réparation donc, notre flux RSS vous permet aussi de rester au courant des nouveautés par mail :

    http://www.feedburner.com/fb/a/emailverifySubmit?feedId=805026

    Bien cordialement,

    Augustin

  22. Bravo à tous les lecteurs bénévoles, et particulièrement à Mme Riaud. J’ai triplé ma capacité de lecture grâce à vous.
    Simplement : je me suis inscrit pour recevoir les nouveautés par mail, et je ne reçois jamais rien. Je suis un peu déçu. Je comprends aussi un peu la personne qui a fait la première remarque : je passe toujours en coup de vent, suis très occupé et j’aimerais un onglet où l’on puisse cliquer pour voir en un coup d’oeil seulement les nouveautés, même si ce n’est pas la page de présentation.

  23. bravo Romy tres belle lecture votre diction est parfaite et chaque personnage se detache naturelement un travail de pro !
    un grand merci

  24. J’ai lu 6 classiques en 20 jours plus qu’en 40 ans.
    Je trouve maintenant mes trajets de travail trop courts.
    J’ai écouté avec frisson un livre aussi dur que Thérèse Raquin.
    J’ai pleuré avec la Petite Fadette…

    Voici les effets Kiss Cool de ce très joli site,
    et aussi de la voix chatouilleuse et ensorcelante de Romy.

  25. Merci encore Romy. J’ai écouté avec plaisir ce roman que j’ai lu il y a bien longtemps et j’ai apprécié encore une fois votre ton qui me va tout à fait. Tout en arpentant mes vignes ce matin, je me suis dit que vous saviez jouer à merveille les voix de femmes innocentes et pures ? disons naïves et généreuses… J’ai imaginé aussi que le côté chantant de votre accent devait nous amener pas bien loin de Marseille. Je me suis demandé enfin si vous ne vous étiez pas laissé aller, naguère, à fumer quelques cigarettes… Vous voyez un peu où ça nous amène d’entendre la même voix pendant des heures et des heures ! 😉

  26. Merci à la lectrice pour ce beau et LONG roman dont j’ai commencé l’écoute.
    Compliment à Augustin pour son indulgence:sans doute que ceux qui bénéficient du travail de bénévoles (la tenue, mise à jour d’un site, une lecture de près de 13 h 00 par exemple ici…) devraient savoir se limiter à des suggestions – et encore généreuses pour être au diapason de ceux à qui elles s’adressent.. en tout cas ne pas s’oublier jusqu’à exprimer du mécontentement… ce site est d’ailleurs si bien fait qu’une catégorie “relaxation” a été prévu pour les détendre.

  27. Bonjour,

    C’est assez simple : les deux premiers livres audio de chaque page sont tirés au hasard dans notre bibliothèque ; les quatre qui suivent respectent l’ordre chronologique.

    Le dernier livre audio publié se situe donc en troisième position sur notre page d’accueil.

    Le gros avantage de cette formule est de faire découvrir à nos visiteurs tout notre catalogue et en particulier les livres audio les plus anciens, qui resteraient sans cela très peu visibles.

    J’ai déjà constaté via les statistiques de fréquentation que cela encourageait à visiter davantage de pages, c’est donc que l’idée n’est pas si mauvaise. Sur un site comme celui-ci, l’ordre chronologique a finalement assez peu d’importance : le fait qu’un livre audio ait été posté il y a longtemps n’en fait pas pour autant un livre audio “périmé”.

    J’espère que vous vous ferez progressivement au nouveau système.

    Bien cordialement,

    Augustin

    ps. Si vous ne voulez que les nouveautés dans l’ordre chronologique, vous pouvez consulter cette page :

    http://feeds.feedburner.com/litteratureaudio

  28. Permettez-moi de vous expliquer mon mécontentement à propos de la nouvelle forme de votre site web que je fréquente dès qu’il est nait: J’attends toujours d’écouter et télécharger vos nouveautés, lorsque vous avez introduit la “formule” – A DECOUVRIR qui ne permet pas de bien comprendre où sont les nouveautés et quels sont les audio livres anciennes. Pourquoi ne pas retourner à la vielle homepage?
    Merci de m’avoir écouté.
    Salutations distinguées
    Madio Vincenzo (de l’Italie)