Theodor de Bry, Cannibales (XVIe)

Une apologie du cannibalisme

B. Beau a publié en 1909 le discours d’un sorcier des Caraïbes du XVIIIe siècle recueilli par un missionnaire chrétien qui l’a intitulé Une apologie du cannibalisme.

« Les hommes se sont toujours mangés entre eux : ils continueront à le faire dans l’avenir, comme ils l’ont fait dans le passé. Et le meilleur moyen de n’être pas mangé soi-même, c’est d’affaiblir le plus souvent possible les tribus voisines en leur faisant de larges saignées. »

Aux dernières nouvelles, « cependant, les Caraïbes eux-mêmes ne se mangent plus entre eux » !

NB : On distingue l’« endocannibalisme », qui consiste à manger les membres de son groupe humain, et l’« exocannibalisme », qui consiste à manger des membres d’un autre groupe humain.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 01/04/2018.
Consulté ~3898

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *