Bossuet par Rigaud
: &

Oraisons funèbres

« Mais que dirons-nous de Bossuet comme orateur ? à qui le comparerons-nous ? et quels discours de Cicéron et de Démosthène ne s’éclipsent point devant ses Oraisons funèbres ? C’est pour l’orateur chrétien que ces paroles d’un roi semblent avoir été écrites : L’or et les perles sont assez communs, mais les lèvres savantes sont un vase rare et sans prix. Sans cesse occupé du tombeau, et comme penché sur les gouffres d’une autre vie, Bossuet aime à laisser tomber de sa bouche ces grands mots de temps et de mort, qui retentissent dans les abîmes silencieux de l’éternité. Il se plonge, il se noie dans des tristesses incroyables, dans d’inconcevables douleurs. Les cœurs, après plus d’un siècle, retentissent encore du fameux cri : Madame se meurt, Madame est morte ! Jamais les rois ont-ils reçu de pareilles leçons ? jamais la philosophie s’exprima-t-elle avec autant d’indépendance ? Le diadème n’est rien aux yeux de l’orateur ; par lui le pauvre est égalé au monarque, et le potentat le plus absolu du globe est obligé de s’entendre dire devant des milliers de témoins que ses grandeurs ne sont que vanité, que sa puissance n’est que songe et qu’il n’est lui-même que poussière. » (François-René de Chateaubriand, Génie du christianisme : Bossuet orateur)

Remarques :

La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.

Consulter les versions textes de ce livre audio : Oraison funèbre de Henriette-Anne d’Angleterre, duchesse d’Orléans, Oraison funèbre de Henriette-Marie de France, reine de la Grand’Bretagne.

Références musicales :

Oraison funèbre de Henriette-Anne d’Angleterre, duchesse d’Orléans :
Wolfgang Amadeus Mozart, Requiem, Introïtus et Kyrie, Agnus Dei et Communio, interprété par les ensembles Westminster Choir et New York Philharmonic, dirigés par Bruno Walter (1956, domaine public).

Oraison funèbre de Henriette-Marie de France, reine de la Grand’Bretagne :
Henry Purcell, Music for the Funeral of Queen Mary, Z.860, interprété par Michele Basile (licence Cc-By-Nc-Sa-3.0).

Livre audio ajouté le 09/12/2012.
Consulté ~48 161 fois

Lu par Ahikar

Suggestions

14 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Je sais bien bien que les deux Oraisons sont intégrales. Et je vous en remercie. Mais, je parlais des Oraisons, toutes les oraisons de Bossuet.

  2. Pour répondre à l’auditeur précédent, les oraisons sont entières. Je les ai écoutées de nombreuses fois. C’est très beau, très réussi. J’aime particulièrement l’Oraison funèbre de Henriette-Anne d’Angleterre, introduite par le Requiem de Mozart. Merci beaucoup.
    Frédéric

  3. Prière de lire les Oraisons en entier. Car, c’est frustrant de lire des bribes (d’une frustration autre et plus intense que celle libidinale). Cela fait longtemps que j’envisage lire cet orateur jugé le meilleur dans le genre et de tous les temps. Merci beaucoup pour votre effort.

  4. • • •More