Carl Halsoe, Waiting by the Window (début XXe)

Le Rêve d’une heure

« Maintenant, sa poitrine se soulevait frénétiquement. Elle commençait à reconnaître cette chose qui s’approchait pour prendre possession d’elle, et elle essayait de la repousser par la force de sa volonté. […] Quand enfin elle s’abandonna, un mot à peine murmuré sortit de ses lèvres entrouvertes. Elle le répéta encore et encore, dans un souffle : « libre, libre, libre ! » »

Le Rêve d’une heure (The Dream of an Hour) fut originellement publié dans Vogue en 1894 par Kate Chopin (1850-1904), auteure américaine d’ascendance française.

Connu comme un des textes précurseurs du féminisme, il met en scène une femme qui, à la mort de son mari, fait l’expérience de la liberté. Considérée comme extrêmement choquante pour la morale américaine de l’époque, la nouvelle a été publiée ultérieurement sous un autre titre, L’Histoire d’une heure. Elle est typique des textes de Kate Chopin par sa brièveté, sa force, et sa grande maîtrise de la narration.

Traduction : Vincent de l’Épine.
Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Lili Boulanger, D’un vieux jardin, interprété par Pandora Selfridge (domaine public).

Livre audio ajouté le 19/11/2019.
Consulté ~3712

Lu par Vincent de l'Épine

Suggestions

18 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci Alexis pour votre intéressante remarque. Je ne connaissais pas cette fable de La Fontaine, il est vrai que les deux textes abordent d’une façon différente le même sujet.
    Merci de votre intérêt pour cette lecture !

  2. Bonjour Vincent,
    Mille mercis. Je noterai bien sûr que vous êtes l’auteur de la traduction. Il existe d’autres traductions de cette nouvelle dont une faite par Marie-Claude PEUGEOT qui a le plus traduit Kate Chopin et avec grand talent.
    La chute et notamment la dernière phrase, les derniers mots même sont très importants dans les nouvelles de cette merveilleuse auteure et c’est dans votre traduction que les mots sont les plus justes pour moi.
    Si vous me donnez une adresse, je vous enverrai gracieusement le livre que je compte faire paraître en Mai prochain. Mais je vous tiendrez au courant. Vous pouvez bien sûr m’adresser votre texte sur le mail de la maison d’édition
    Cordialement
    philgj25

  3. Bonjour Philgj25,
    C’est vraiment un beau projet que le vôtre, et je suis très flatté de votre proposition.
    Sachez toutefois que je ne suis pas traducteur professionnel, même si je réalise mes traductions avec beaucoup de soin.
    Nos textes et enregistrements sont normalement diffusés sous licence CC-BY-NC-SA (mention de l’auteur, pas d’utilisation commerciale, mêmes conditions de partage si œuvre dérivée).
    Je pense que vous avez donc besoin de mon autorisation expresse. Si cela vous convient, je vais vous l’envoyer par mail à l’adresse que vous avez entrée lorsque vous avez saisi votre commentaire (seuls les modérateurs du site peuvent la voir). Il me semble que l’envoi par mail sera plus pratique pour vous d’un point de vue légal que le présent commentaire.
    Comme condition, eh bien je n’en ai pas, je suis heureux de vous aider dans votre projet. Mentionnez simplement mon nom (“Traduction : Vincent de l’Epine”, et si possible en précisant que la traduction a été faite pour Littérature Audio. Et j’aimerais aussi que vous mle communiquiez les références de l’ouvrage quand il sera paru afin que je puisse me le procurer.
    Bien cordialement

  4. Bonjour,

    Je souhaitais m’adresser à Vincent de l’Epine. Je suis libraire et j’ai créé une maison d’édition qui publiera des livres sur la nature et de beaux textes de littérature d’auteurs méconnus ou oubliés, des textes épuisés, et des auteurs contemporains. Je vais publier bientôt un recueil de nouvelles de Kate Chopin dont la vie et l’œuvre me fascinent, une sélection personnelle des nouvelles (environ 25) que j’ai le plus aimé avec quelques inédites jamais traduites.
    Je voulais savoir si vous me permettiez et à quelles conditions de publier votre traduction de “The dream of an hour”.
    Bien à vous
    philgj25
    Mail: belleetoile.editions@gmail.com

  5. Bonjour Lïat, tiens, oui, vous revoilà !
    Je vous comprends, ce genre de nouvelle, avec une fin très forte, présente un intérêt particulier lorsqu’on l’écoute une seconde fois.
    Merci de m’avoir accompagné une seconde fois. J’enregistrerai d’autres nouvelles de cet auteur, mais pas tout de suite : à part une nouvelle publication qui paraîtra demain matin, je me concentre sur Dracula et Guerre et Paix pour quelques semaines.
    A très bientôt 🙂 !

  6. « Libre ! De corps et d’âme ! »
    Quelle formidable affirmation !

    C’est ma deuxième écoute de cette nouvelle:
    bravo pour votre traduction et votre interprétation

  7. Non, Vincent, je n’ai pas cliquer sur les oeuvres que vous mentionnez, mais ma curiosité est piquée, alors je vais y aller voir.
    Votre site est tellement ” riche ” que l’auditeur est bien obligé de sélectionner un peu à l’instinct, tel un chien de chasse…. hum! peut-être que la comparaison n’est pas celle appropriée!
    Bref à suivre! Merci

  8. • • •More