L’Aventure de la racine du pied du diable

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 30min | Genre : Nouvelles


A un diner d athees

« La racine de pied du diable ressemble par sa forme à un pied, mi-humain, mi-caprin. D’où son nom qui lui fut donné par un botaniste missionnaire. Elle est utilisée en tant que poison par certains sorciers dans les régions de l’ouest africain, et ils ne s’en transmettent le secret de l’utilisation que sous le sceau du secret. »

« Intéressant – de plus en plus intéressant ! », dit Holmes en se levant et en saisissant son chapeau. « Il me semble que nous ferions peut-être bien de nous rendre à Tredannick Wartha sans attendre. Je dois dire que j’ai rarement été confronté à une affaire soumettant à première vue un problème aussi singulier. » »

Traduction : Carole pour Litterature Audio.com.

Illustration de Gilbert Halliday pour The Adventure of the Devil’s foot, publié dans The Strand Magazine (1910).

Accéder à la liste complète des Aventures de Sherlock Holmes

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Chapitre 02.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 10/04/2011.
Consulté ~31 305 fois

Autres projets collectifs

Suggestions

11 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Un grand merci a Mr DEPASSE et a tous les lecteurs vous fait un travail remarquable et de haute qualité .MERCI ENCORE et a bientôt car vous faites parti de mon quotidien.

  2. Je découvre le plaisir au milieux de la solitude de la nuit entre les patients la lecture passionnante.
    Encore Merci Mr Depasse .

  3. Depuis le temps que j’utilise ce site, je n’ai jamais pensé à remercier les liseurs qui donnent de leur temps pour des anonymes. Un grand merci donc, notamment à Monsieur Depasse avec qui je m’endors fréquemment ( en tout bien tout honneur bien sur ;o)

  4. Quel plaisir pour moi de retrouver “mon livre” à écouter la nuit ou à un autre moment, un grand merci à tous pour ces heures d’écoute. Je ne connaissais pas ce site.

  5. Je suis entièrement d’accord avec les commentaires qui défendent les “bruits” d’ambiance et les (très rares) savonages. J’habite au Brésil et je peux, grace à votre site merveilleux, m’endormir en écoutant des chefs d’oeuvre en français. La qualité de lecture de M. Depasse est digne de celle d’un acteur confirmé. Je suis impressionné par le nombre de livres qu’il a déjà enregistré, les imperfections me donnent l’impression qu’il est dans la pièce. Merci à lui de se dévouer pour notre plus grand plaisir !

  6. Tout comme Manu, je savoure ces instants où l’on voit véritablement Monsieur Depasse derrière son écran d’ordinateur, la souris en main, et sûrement près d’une fenêtre, les bruits de sirènes, celui de sa gorge et de ses lèvres. Et ses longues pauses…
    Ce n’est pas de la lecture liftée, il est là entièrement dans nos tympans, comme un père au bord du lit. Ces déictiques ne sont pas des parasites, ils renvoient directement à l’acte de lecture et lui donnent du sens.
    Bref, bonne écoute à tous les auditeurs, et merci à Monsieur Depasse!

  7. Merci à tous les liseurs de nous plonger en plein coeur de cette littérature.
    De voyager dans le temps et l’espace ce qui nous permet d’écouter et de faire autre chose au méme moment.

  8. Je me rapproche de Manu et de son commentaire : ne pas oublier qu’il s’agit de bénévoles ! Mon fils de 16 ans adore son élocution et Monsieur Depasse est son liseur, son lecteur préféré. Et quand on émet une critique, c’est qu’on est capable de mieux faire…

  9. Bonjour,

    Je n’ai pas encore écouté ce titre mais je désire faire une petite remarque (qui a surement déjà été traitée) concernant certaine rare hésitations de lecture ou le bruit de molette de la souris que vous utilisé.

    J’ai déjà lu sur ce site quelques reproches d’auditeurs à propos de ces “parasitages” d’auditions.

    Quand j’écoute Mr Depasse, sa haute qualité de lecture et surtout de mise en scène, à chaque fois le voyage commence.
    J’en arrive à oublier totalement, de par l’immersion produite, le fait que ce plaisir nous soit procuré entièrement gratuitement.

    Alors quand j’entends le bruit de la molette de défilement de la page ou une petite rectification de syllabe cela me remémore le fait que cette personne (comme tout les lecteur bénévoles de ce site) nous dévoue son temps pour notre plus grand plaisir.

    Nous imaginons bien le travail que cela représente de transmettre cette culture qui nous ai si chère.

    Donc je vous serais grée de ne rien changer à vos méthodes de lectures et d’enregistrements afin de maintenir en éveil, chez chacun de nous, que ce que vous faites est formidable.

    Merci à vous tous d’exister.