Bruissement - feuilles mortes

À l’amour (Poème)

« Reprends de ce bouquet les trompeuses couleurs,
Ces lettres qui font mon supplice,
Ce portrait qui fut ton complice ;
Il te ressemble, il rit, tout baigné de mes pleurs. […] »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Frédéric Chopin, Nocturne 21, interprété par Lidia Grychtolowna (1959, domaine public).

Livre audio gratuit ajouté le 06/10/2010.
Consulté ~13551

Lu par Bruissement

Suggestions

4 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. N’est-ce pas? j’ai pensé moi aussi que cette Nocturne allait si bien, chère Macha-Lou, et je suis heureuse que vous ayez apprécié cette alliance. Merci pour votre petit mot.

  2. Chère Bruissement,
    J’adore l’expressivité de votre lecture. Le poème de Marceline Desbardes-Valmore est magnifiquement ponctuée avec cette Nocturne de Chopin.