John Anster Fitzgerald, The Old Hall, Fairies by Moonlight; Spectres & Shades, Brownies and Banshees (ca. 1875)
: , , , &

La Maison hantée

Pour des raisons de santé, John doit aller passer quelques mois à la campagne. Sa sœur et lui trouvent une maison qui leur convient, mais qui a la réputation d’être hantée.
Ils invitent cinq amis qui ne croient pas aux fantômes à passer quelques jours avec eux. Chacun disposera d’une chambre particulière et racontera à ses amis l’expérience de sa cohabitation avec un Esprit.
Au terme de ces quelques jours, chaque auteur, sous le prétexte de raconter une histoire de fantômes évoquera un souvenir ou un rêve, mêlant la fiction et la réalité. La Maison hantée est la compilation de ces histoires, chacune d’elles étant un petit conte pouvant se lire indépendamment. Ce sont :

  1. Charles Dickens : Les Mortels dans la maison
  2. Hesba Stretton : L’Esprit de la chambre de l’horloge
  3. George Augustius Sala : L’Esprit de la double chambre
  4. Adelaide Procter : L’Esprit de la chambre des tableaux
  5. Wilkie Collins : L’Esprit de la chambre aux armoires
  6. Charles Dickens : L’Esprit de la chambre de M. B.
  7. Charles Dickens : L’Esprit de la chambre du coin
Archives téléchargeables :

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Traduction anonyme (1892).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Remarques :

N.B. La nouvelle d’Elizabeth Gaskell, The Ghost in the Garden room, n’a pas été traduite en français.

Livre ajouté le 13/12/2020.
Consulté ~6 148 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

6 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Rose-Marie
    Je suis très heureuse que cette compilation de nouvelles vous ait fait passer un bon moment. C’est une idée originale de Dickens! En réalité, il n’y a pas beaucoup de fantômes (dommage pour les spectrophiles!) et ceux qui sont présents éveillent plutôt des rêves et des souvenirs. N’importe, ces nouvelles sont très intéressantes, et variées.
    je suis en train d’enregistrer un roman de Wilkie Collins, puis un d’Hector Malot, qui devraient vous plaire et vous aider à passer de bonnes fêtes, malgré les précautions sanitaires et les restrictions. En tout cas, c’est ce que je vous le souhaite.
    Amitiés
    Cocotte

  2. Cher seigneur Le Barbon
    Bravo! Vous avez tout compris. Dickens avait invité quelques collègues et amis pour faire une œuvre collective. Initiative originale et intéressante. Mais je ne sais pas pourquoi, impossible de trouver la traduction de ME Braddon!Je suis même allée à la FNAC à Paris pour feuilleter et acheter le livre éventuellement : L’Esprit de la serre n’y est pas non plus! La couverture du livre porte bien le nom de cette auteure, mais la nouvelle n’est pas à l’intérieur, vous pouvez vérifier.
    Si jamais vous la trouvez, ou si un aimable audio lecteur, ou vous, veut bien la traduire, je la lirai très volontiers et l’ajouterai aux autres.
    C’est vrai, le titre aurait pu être “œuvre collective”. Il y a quand même 3 nouvelles de Dickens. Et c’est lui qui a été le coordinateur du projet. Et les noms des auteurs sont clairement indiqués dans le billet de présentation. J’a
    Merci pour votre intérêt, qui me touche beaucoup.
    Merci pour votre mail qui m’a fait très plaisir.
    Amicalement
    Cocotte

  3. Merci.
    Je résume : sept personnes sont réunies dans une maison et chacune raconte une histoire, mais le livre contient huit histoires (dont une non traduite). L’ouvrage est signé Dickens, mais cinq histoires sur huit ne sont pas de lui. J’aurais dit : « ouvrage collectif » ; reste le problème des sept personnes et des huit histoires : ou c’est un fantôme ou les invités sont six et non cinq.
    La solution est que je vous écoute, dame Cocotte.

  4. Merci chère lectrice je n’ai pas résisté à Dickens et me suis laissée emportee par ces histoires dans l’histoire et tous ces mystères,bref,un beau moment au pied du sapin avant la balade au parc.Que d’heures passées à enregistrer pour nous faire rêver,plein de bonnes choses en retour avec mes mercis.
    Rose-Marie

  5. Très chère amie Francine
    Je suis très heureuse que vous soyez une fan de Delly. J’ai encore deux romans en projet pour bientôt!
    Si vous aimez Maupassant, vous aurez une bonne surprise demain matin!
    En France aussi, il y a l’inquiétude, le confinement, les fêtes avec mesures sanitaires, comme partout dans le monde mais il faut garder l’espoir et le moral. Soyons prudents, respectons les décisions et évadons-nous de ce triste présent en compagnie de Littérature audio,
    Je vous embrasse amicalement. A demain, je n’en doute pas!
    Cocotte