Emile LITTRE

Comment j’ai fait mon dictionnaire de la langue française

Chap. 1 – Comment j’ai fait mon dictionnaire de la langue française

Chap. 2 – Comment j’ai fait mon dictionnaire de la langue française

Chap. 3 – Comment j’ai fait mon dictionnaire de la langue française

Chap. 4 – Comment j’ai fait mon dictionnaire de la langue française

« Un homme illustre de notre temps, a dit M. Laurent-Pichat […], dont l’héroïsme moral est devant nous comme un grand exemple, entreprit une tâche immense, sans songer aux jours que cette vie lui réservait. Il commença son œuvre vers les années du déclin. Il y travailla quinze ans ; et l’impression de l’ouvrage dura peut-être autant d’années encore. Le succès couronna la tentative ; il éleva un monument national ; et il peut se reposer maintenant en considérant avec sérénité l’édifice qu’il a consacré à la langue française. »

Dans cette « causerie », Émile Littré (1801-1881) relate d’une plume alerte et lucide les énormes difficultés de tous ordres auxquelles il dut faire face en vue de construire cet édifice. Bien que « dépassé au plan lexicologique » (Wikipédia) le Littré, constamment réédité et complété, fait encore autorité de nos jours.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 20/07/2013.
Consulté ~11556

Lu par André Rannou

Suggestions

10 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Grand merci à vous, Ahikar et Nestor Plasma. Pour ma part, il m’arrive de consulter aussi le grand Robert en 8 volumes, mais il est vrai que je suis de la vieille école, et tard venu à l’informatique!
    Amitiés.
    André

  2. — Merci, André Rannou.
    Nestor Plasma n’a jamais eu le courage de lire ce texte qu’en diagonale; cette lecture lui permettra d’en approfondir la connaissance.

    — @ Ahikar
    Comme vous, Nestor Plasma ne consulte presque plus le Littré sur papier, mais sur ce très excellent site : https://www.littre.org/
    La recherche y est plus simple et plus rapide que dans le TLFI.

    Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime

  3. Bien que possédant une très belle édition du Littré en sept volumes, je le consulte beaucoup moins que dans ma jeunesse. Modernité oblige, facilité sans doute, ce sont maintenant les pages électroniques du Trésor de la Langue Française que je consulte le plus. En tout cas, votre belle lecture a réveillé l’admiration que j’ai toujours eue pour ce grand homme.

    Un grand merci.

    Amitiés, 🙂

    Ahikar

  4. Une épopée passionnante!
    Il y a quelques années le littré a connu un vrai engouement, aujourd’hui c’est 50 nuances de grey… Les époques se suivent mais elles ne se ressemblent pas!
    Merci André Rannou, désormais je regarderai tous les dictionnaires avec beaucoup plus de tendresse

  5. Bonjour ,

    Quelle description et effort , sans égoÏsme , la valeur des gens qui sont toujours présents dans nos esprits , à savoir le génie d un groupe qui marque une présence dans l histoire de la culture …

    Vous remercions ce choix et une voix aussi belle et m a laissé ce matin avec d autres intrigues …

    Cordialement.
    Ahmed