Hortense a dit : « Je m’en fous ! »

Voici une nouvelle saynète de Georges Feydeau, mettant en scène un brave dentiste et sa femme acariâtre, dominatrice et dépensière.
Nous trouvons de jolies scènes, dans lesquelles se reconnaîtront tous ceux qui ont souffert dans ce fauteuil de torture, pourtant si utile et le bienvenu !

« Faites pas attention ! Pensez à quelque chose de gai !…
Un petit rien… Histoire de faire rire… Si vous faisiez ça huit jours seulement, vous ne pourriez plus vous en passer… » (Georges Feydeau)

Folbraguet encourage efficacement les futurs patients…

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Remarques :

Donneurs de voix ayant participé au projet, par ordre de leur entrée en scène :

Vildamour : Lemoko,

Folbraguet : Bernard,

Adrien : Gustave,

Marcelle : Milady,

Hortense : Christine Sétrin,

Monsieur Jean : Serge Dewulf,

Madame Dingue : Saperlipopette,

La cuisinière : Cocotte,

Monsieur Leboucq : Florent,

Didascalies : Cocotte,

Montage : Cocotte et Lemoko.

Références musicales :

Johann Strauss, Unter Blitz und Donner – Sous le tonnerre et les éclairs – Polka rapide, Op. 324, interprété par l’Orchestre Symphonique de Chicago, dirigé par Fritz Reiner (1960, domaine public).

Livre ajouté le 08/10/2013.
Consulté ~38 858 fois

Autres projets collectifs

Suggestions

13 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Cher Firad
    Ah oui! Nous aussi, nous avons passé un bon moment de rigolade. Quel plaisir pour moi de monter cette pièce, avec des donneurs de voix si talentueux et qui en ont fait une réussite.
    Toute l’équipe-théâtre vous remercie chaleureusement pour votre aimable et encourageant commentaire.
    Amicalement
    Cocotte

  2. Chère Gaëlle
    Un grand merci pour votre amical “retour”, qui a fait grand plaisir à toute l’équipe de cette histoire bien amusante!
    Cordialement
    Cocotte

  3. C’est rondement mené, on se croirait dans un coin du cabinet ! Bravo à tous les contributeurs, et en particulier à ceux qui se sont occupés du montage !

  4. Hélas, oui, Simon, l’anesthésie n’existait pas. C’est ce qui rend si savoureux l’encouragement de Bernard : “Pensez à quelque chose de gai ….”
    Le sourire ne m’empêche pas, pour autant, d’avoir une énorme compassion pour nos parents, grands-parents et tous nos ancêtres qui ont tant souffert des dents, et sans médicaments pour soulager la douleur, celle-ci et toutes les autres…
    C’est Gilles qui nous a proposé cette pièce. Il a toujours de bonnes idées et nous nous réjouissons d’avoir réalisé cette Hortense! Merci encore, Gilles
    A bientôt, Simon, pour d’autres lectures … moins douloureuses.
    Cordialement
    Cocotte

  5. il faut tout de même se rappeler qu’à l’époque de la pièce,l’anesthésie locale n’existait pas,on arrachait les dents à vif,et les patients avaient des motifs plus sérieux que nous de craindre le dentiste

  6. Merci, Georges, merci, Nina
    Toute l’équipe vous remercie chaleureusement pour vos commentaires. Nous nous sommes bien amusés en enregistrant cette pièce et nous sommes très heureux qu’elle vous ait plu. C’est une très belle récompense pour nous.
    Cocotte

  7. J’attendait cette pièce avec impatience sur le site et le résultat est à la hauteur de mes attentes. C’est formidable! Merci à toute l’équipe.

  8. c’est un plaisir d’écouter une si belle interprétation et d’imaginer la scène …merci à vous tous…

  9. Bonjour, Gilles!
    Il faut rendre à César ce qui est à César, c’est Lemoko qui a fait le montage de la première scène, très drôle en effet.
    Nous avons passé un moment très agréable en donnant vie à cette pièce si amusante. Merci à vous pour cette suggestion de lecture.
    Votre commentaire a fait un grand plaisir à toute l’équipe. Nous sommes ravis d’avoir répondu à votre attente.
    Bien amicalement
    Cocotte

  10. Bonjour, je vous remercie tous vivement d’avoir eu la gentillesse de réaliser mon souhait, je me suis bien amusé à vous écouter, la scène d’entrée est très drôle. Lire du théâtre c’est bien mais l’entendre jouer c’est beaucoup mieux. Merci à toute l’équipe pour cette réalisation impeccable. Une heure de détente et d’humour c’est toujours agréable. Bien amicalement Gilles