Anne-Louis Girodet-Trioson, Portrait de Chateaubriand méditant sur les ruines de Rome (après 1808)

Mémoires d’outre-tombe (Partie 2)

• • •More

Livre 13 : « Le heurt que le Génie du Christianisme donna aux esprits, fit sortir le dix-huitième siècle de l’ornière, et le jeta pour jamais hors de sa voie… »
Ce Livre 13ème, qui commence la 2ème Partie, fut écrit à Dieppe puis à Paris, en 1836-1837, en 11 chapitres, et évoque les années 1800-1803. L’auteur y parle de son retour en France, son arrivée à Paris après 8 années passées en Angleterre, de ses impressions, observations concernant le pays et sa société. Il évoque ses amis, M. de Fontanes, Mme de Beaumont, sa famille, son épouse et ses sœurs, et aussi le théâtre et Talma.
Puis il expose comment fut publié Atala et son succès.
Chateaubriand nous dit aussi comment il achève, ensuite, le Génie du Christianisme :
« Ce fut au milieu des débris de nos temples que je publiai le Génie du Christianisme […] une métamorphose plus durable s’opéra. »
et « sans illusion sur la valeur intrinsèque de l’ouvrage, je lui reconnais une valeur accidentelle ; il est venu juste à son moment. »

Livre 14 : « Toutes les villes que je voyais avaient l’air de belles femmes relevées d’une violente maladie et qui commencent à peine à respirer », écrit Chateaubriand dans ce Livre 14, à Paris en 1837, dans lequel il relate les années 1802-1803, un voyage dans le Sud de la France, la mort de M. de Laharpe, qu’il connut en 1789, puis une courte « conversation »… avec Bonaparte.
Nommé secrétaire d’ambassade à Rome, l’auteur raconte son voyage, son arrivée à Lyon, Chambéry…
« L’Italie à mes pieds, et devant moi le monde ! »
et en Italie puis à Rome et ses « occupations » avec toute sa sensibilité, sa lucidité et son humour.

Livre 15 : Ce Livre 15, écrit à Paris en 1838 est très émouvant, sobre dans la détresse éprouvée par l’auteur lors des derniers jours de sa si tendre amie, Madame de Beaumont, à Rome en 1803.
L’auteur nous transmet de très belles pages écrites par cette femme désespérée et des lettres de Lucile (sœur de Chateaubriand) et d’amis communs, dont l’écriture, le style sont d’une haute tenue littéraire : tout l’art épistolaire de personnes cultivées et urbaines.
De Lucile, il écrit : « elle était la fille de son siècle et la Sévigné de la solitude ».
Chateaubriand est très profondément atteint par ce décès, et, peu à peu il va concevoir « l’idée d’écrire les Mémoires de (ma) vie ». Puis, la vie politique n’est pas loin.
Ce Livre 15 est d’une grande noblesse de cœur, car, tel que le formule Chateaubriand : « Il ne faut présenter au monde que ce qui est beau »

Livre 16 : « O, mes inutiles Mémoires, je ne pourrais maintenant vous dire :
Qu’à Chantilly, Condé vous lise quelquefois ;
Qu’Enghien en soit touché ! […] »
Ce Livre 16ème, écrit en 1838, à Paris et surtout à Chantilly, où est né le Duc d’Enghien, traite entièrement de ce qu’on appelle « l’Affaire du Duc d’Enghien » :
« C’est à dire l’enlèvement, le jugement et l’exécution dans les fossés de Vincennes le 21 Mars 1804 du petit-fils du Prince de Condé. En 1814, Talleyrand fait disparaître tous les documents se rapportant à cette affaire.» (Wikipédia).

Livre 17 : Dans ce Livre 17, l’auteur évoque l’année 1804, avec : Paris, le quartier Miromesnil et Monceaux ; le portrait de Madame de Coislin ; des voyages en Auvergne, à Lyon, Genève…
et, gravement, avec une émotion sensible, contenue, une profonde et sincère tristesse, la fin de sa sœur, Lucile, le 9 Septembre 1804.
Chateaubriand nous transmet ici, « comme des reliques, ces billets de madame de Caud, écrits avant qu’elle eût pris son vol vers sa patrie éternelle ». Ce sont ses dernières lettres.
Note : À la suite du texte du Livre 17, sont ajoutés 3 courts poèmes de Lucile. Un prochain livre audio sera entièrement consacré à Lucile de Chateaubriand.

Livre 18 : Le Livre 18, riche de réflexions élevées, écrit en 1839 à Paris, évoque les années 1805-1814, les textes de l’auteur, la politique, l’Histoire, la société, et clôt la Partie 02, les Livres 13 à 18 traitant la carrière littéraire.
Chateaubriand nous présente son voyage au Proche-Orient en alternant ses écrits avec ceux de Julien, son domestique et compagnon de voyage, ces chapitres à deux voix sont tout à fait intéressants.
En 1807, un article dans le Mercure provoque un « bannissement » et il achète la « Vallée aux loups », s’y retire ; il devra s’en séparer en 1818.
Le chapitre 8 commence par l’année 1811, « l’une des plus remarquables de (sa) carrière littéraire ». Chateaubriand devait succéder à Marie-Joseph Chénier (frère d’André) mort le 10 Janvier, à l’Académie Française. Il nous offre le texte, magnifique, tant par le style que par les idées déployées, du discours jamais prononcé car censuré. Il n’entrera à l’Académie Française qu’à la Restauration.
Le « 4 Octobre » 1811, il commence la rédaction du Livre 1 des Mémoires d’outre-tombe, à la Vallée.
Le chapitre 9 s’achève par une transition vers la Partie 03, la carrière politique : « Mes écrits politiques commencèrent à la Restauration, avec ces écrits également commença mon existence politique active » écrit Chateaubriand.
Après le texte du Livre 18, a été ajoutée une poésie traitant un thème cher à l’auteur, la mer, issue du recueil Tableaux de la nature. Un petit hommage à la carrière littéraire, achevant ainsi cet audiolivre et la Partie 2.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Illustration :

Anne-Louis Girodet-Trioson, Portrait de Chateaubriand méditant sur les ruines de Rome (après 1808).

Références musicales :

Livre 13 : Ludwig van Beethoven, Messe en do majeur – III. Credo, interprété par M. Sinclair, R. Lewis, J. Vyvyan, M. Nowakowski, sous la direction de T. Beecham (1958, domaine public).

Livre 14 : Ludwig van Beethoven, Piano Sonata no. 23 in Fm « Apassionata », Op. 57. I. Allegro assai, interprétée par Paul Pitman (domaine public).

Livre 15 : Johann Sebastian Bach, I am standing with one foot in the grave, BWV 156, interprété par Aldo Locatelli (domaine public).
Johann Sebastian Bach, Mass in Bm, BWV 232, 8. Qui tollis, interprété par European Archive (domaine public).

Livre 16 : Johann Sebastian Bach, Suite No. 5 pour violoncelle solo en Do Mineur BWV 1011 – I, interprétée par P. Tortelier (1960, domaine public).

Livre 17 : Johann Sebastian Bach, Chaccone de Partita n° 2, BWV 1004, interprété par Peter Schmidt (domaine public).

Livre 18 : Joseph Haydn, Concerto No. 1 pour violoncelle et orchestre, interprété par M.Rostropovitch, dirigé par R.Barshaï (1961, domaine public).
Joseph Haydn, Concerto No. 2 pour violoncelle et orchestre, interprété par M.Rostropovitch, dirigé par R.Barshaï (1961, domaine public).

Licence d'utilisation : CC BY-NC-SA : Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions
Livre audio gratuit ajouté le 20/01/2016.
Consulté ~60371

Lu par Christiane-Jehanne

Suggestions

17 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pas de commentaire ? je suis surpris, une telle oeuvre de la part de Mme Jehanne et pas de réaction positive ? , c’est décevant.
    Je sais que vous avez cessé, sans exposé la raison de cet arrêt que j’imagine grave, cependant je tiens à vous remercier chère Madame.
    Jehanne est le nom de famille de ma grand-mère, c’est juste une anecdocte.

  2. Chère Marjolaine, grand merci à vous d’un si gentil message qui me touche profondément. Vous arrivez à un livre très important avec l’exécution du jeune duc d’Enghien. Je suis bien sûr ravie que cela vous intéresse. Chateaubriand nous offre dans les M.O.T. une mosaïque si variée! Oui, notre site est une bibliothèque d’auteurs et de thèmes très multiples.
    Belle fin de journée à vous, encore merci, chère Marjolaine

  3. Christiane-Jehanne,
    Si je me livrais avec trop de complaisance pour témoigner du soutien profond, de l’élargissement physique et moral que me procurent vos lectures des Mémoires de Chateaubriand, cela ne grandirait pas la reconnaissance très vive que je souhaite vous manifester. Quel travail magnifique ! Et j’ai encore devant moi tant de chapitres à écouter… litteratureaudio me semble une vaste bibliothèque où la générosité, le talent et le labeur se perpétuent.

  4. Bonjour Madame,
    Merci pour ce moment de lecture , c’est la première fois que j’écoutais un audio livre . En revanche j’imagine que c’est le site “litteratureaudio”qui vous impose de prononcer tous les e muets , et de ne pas faire les liaisons, mais pourquoi? si c’est pour rendre plus facile la compréhension par des étrangers, soit ! Mais, je trouve bien dommage..et un peu agaçant de modifier ainsi la musique et la fluidité de notre langue .En vous souhaitant de bonnes lectures.

  5. Chère Jennifer, je vous remercie beaucoup de ce très gentil message, ces Mémoires sont très variés, abordent beaucoup de domaines passionnants dans le style si fluide de notre auteur, je suis ravie que cela vous intéresse.

    Oui, la littérature offre une belle évasion à notre quotidien, je suis bien contente que ce magnifique texte vous accompagne.

    Très agréable soirée, à vous, chère Jennifer,
    je vous remercie infiniment d’avoir pris le temps de ce message, cela m’encourage bien,
    et toutes mes amitiés.
    Christiane-Jehanne.

  6. J’écoute les mémoires d’outre tombe après une bonne journée de travail et je suis autant transportée par le récit que par la voix. Je vous remercie infiniment pour tout votre travail à lire cette oeuvre qui nous ouvre un monde nouveau, ancien, qui est celui du merveilleux chateaubriand.

  7. Cher Parmantier,merci beaucoup de votre tres aimable commentaire.Oui,je vais très prochainement commencer la Partie 3) et donc le Livre19…..et les suivants.

    Votre tres gentil message m’encourage bien.
    Je suis très sensible à votre soutien.
    Merci beaucoup et très belle journee á vous!
    Bien amicalement.
    Christiane-Jehanne.

  8. Dear Syuzanna 🙂
    Our server is a bit saturated this afternoon. Downloading and listening online are very very very slow. 🙁
    Do you want to try again later?
    Sorry for this setback.
    Best regards,
    Ch.

  9. HI!
    I would love to download your
    CHATEAUBRIAND, François-René (De) – Mémoires D’outre-Tombe (Première Partie, Livres 1 À 3)

    But I don’t seem to be able to either listen to it online nor download it. Coould you help me please?
    Thank you

  10. Bonsoir cher Ahmed, grand merci de vos si gentils vœux et de vos messages toujours attentionnés et délicats.

    Tous mes vœux,bien chaleureux, á vous méme,de joies,sérénité et de bonne santé .
    Que 2016 soit belle et douce pour vous et vos proches.

    Toutes mes amities,cher Ahmed.
    Christiane-Jehanne.

  11. Bonsoir chère Christiane-Jehanne ,

    Je vous souhaite une nouvelle année 2016 , pleine de santé , bonheur,amour et de la quiétude …

    Bien cordialement ,
    Ahmed

  12. Chére Cocotte,votre message est d’une grande gentillesse et indulgence,je vous remercie infiniment.
    Le texte est magnifique par sa qualité littéraire,c’est un véritable plaisir de le lire, á mon petit rythme mais j’espère régulier.
    Vos commentaires si gentils sont de réels encouragements.
    Merci beaucoup.
    Amities Chére Cocotte.
    Très belle soirée à vous.Christiane-Jehanne.

  13. Chère Christiane-Jehanne
    Le premier livre des Mémoires d’Outre-Tombe m’a beaucoup plu. C’est un très beau texte de la littérature française et vous l’interprétez avec beaucoup de justesse, d’intelligence et de sensibilité. La musique d’accompagnement est très bien choisie.
    Au tome 2 maintenant. Je vais enregistrer le chapitre 1 tout de suite, mais, pour ne pas être frustrée, je ne l’écouterai que lorsque le livre sera terminé. Bientôt, j’espère?
    Bon courage, c’est un gros morceau, mais passionnant à écouter, et à enregistrer aussi, n’est-ce pas?
    Amicalement
    Cocotte