Chateaubriand - Statue à Combourg

Poèmes

Chateaubriand est un grand poète lyrique ; dans sa prose,  se glissent parfois, avec bonheur des décasyllabes ou des alexandrins. Mais aucun critique, aucun contemporain n’a jamais loué ses quelques poèmes.

En voici, par curiosité et pour mémoire, cinq de l’« Enchanteur », meilleur prosateur que versificateur.

On ne se pâme pas en lisant :
« Déjà le soir de sa vapeur bleuâtre
Enveloppait les champs silencieux ;
Par le nuage étaient voilés les cieux :
Je m’avançais vers la pierre grisâtre. »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 19/07/2010.
Consulté ~18275

Lu par René Depasse

Suggestions

4 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. L’enregistrement du poeme <> de Chateaubriand n’est pas complet. Il manque les deux dernières strophes.