Portrait de Gustave Flaubert au ruban, vers 1830 (Musée Picasso, Antibes)

Quatre Œuvres de jeunesse

Quatre œuvres de jeunesse peu connues de Gustave Flaubert :
Un conte humoristique Chevrin et le roi de Prusse, ou L’on prend souvent la tête d’un roi pour celle d’un âne.

Le Portrait de Lord Byron : « Il ne croyait à rien, si ce n’est à tous les vices, à un Dieu vivant, existant pour le plaisir de faire le mal ; il ne croyait à rien, si ce n’est à l’amour de la patrie, à la puissance de son génie et à la fascination des yeux de sa maîtresse ; au delà, tout dans le monde n’était pour lui que préjugés, ambition,
avarice. »

Une histoire macabre : Le Moine des Chartreux, ou L’Anneau du prieur.

Dernière Scène de la mort de Marguerite de Bourgogne : « Elle était jeune encore, cette femme, vingt-six ans ; vingt-six ans, et pas un sourire à la bouche ; vingt-six ans, et peut-être le nombre de ses crimes surpassait-il celui de ses jours !
Vingt-six ans ! et c’était la Marguerite de Bourgogne, la Marguerite aux orgies sanglantes à la tour de Nesle ; Marguerite, la Femme aux nuits d’insomnie, aux rêves de sang ; Marguerite, la reine de France. »


Illustration :

Portrait de Gustave Flaubert au ruban, vers 1830 (Musée Picasso, Antibes).

Livre audio gratuit ajouté le 30/07/2011.
Consulté ~9962

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *