E. T. A. Hoffmann, autoportrait

La Vision

« Ce qui me frappait singulièrement, c’était que tout le monde dans la famille, sans excepter la vieille française, paraissait inquiet dès qu’on nouait conversation avec la jeune fille, et que chacun cherchait à rompre l’entretien en s’y mêlant quelquefois d’une manière tout à fait ridicule. »

Traduction : Henry Egmont (1810-1863).
Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 21/08/2009.
Consulté ~16 639 fois

Lu par Tsemerys

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Très belle lecture Tsemerys. Une autre voix jeune, une diction impeccable, et ce qui me semble le plus dur pour les lecteurs: un bon rythme de lecture.

    J’hésite toujours à écouter des textes courts. Et pourtant celui-ci est très beau, inquiétant à souhaits, romantique et poétique.
    Merci