La Boetie

Discours de la servitude volontaire

1549 : Le jeune auteur n’a que 18 ans.

« Et tous ces dégâts, ces malheurs, cette ruine, ne vous viennent pas des ennemis, mais certes bien de l’ennemi, de celui-là même que vous avez fait ce qu’il est, de celui pour qui vous allez si courageusement à la guerre, et pour la grandeur duquel vous ne refusez pas de vous offrir vous-mêmes à la mort. Ce maître n’a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n’a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu’il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 29/10/2009.
Consulté ~46971

Suggestions

25 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour.
    Merci,pour la lecture,c est dommage j ai pas souvenir d avoir lu ou écouté ce texte a l école c est vrai j ai arrêter en BEP.
    Mais si les gens comprenaient ,ba sa serait super.

  2. … merci à celle ou celui qui a pu le ” plus ” … et le ” moins ” ( 3-2= 1 ) … c ‘ est tout ce que je voulais ! )

  3. Bonjour …

    En attendant le ” 1984 ” de Pauline PUCCIANO et Vincent de L ‘ EPINE …

    2 + 2 = ???

  4. • • •More