Portrait d'Auguste Blanqui peint par son épouse Amélie-Suzanne Serre, vers 1835. Paris, musée Carnavalet

Qui fait la soupe doit la manger

Auguste Blanqui (1805 – 1881), socialiste révolutionnaire français, expose ici sa thèse en faveur d’une collectivisation des moyens de production.

« La richesse naît de l’intelligence et du travail, l’âme et la vie de l’humanité. Mais ces deux forces ne peuvent agir qu’à l’aide d’un élément passif, le sol, qu’elles mettent en œuvre par leurs efforts combinés. Il semble donc que cet instrument indispensable devrait appartenir à tous les hommes. Il n’en est rien. […] »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 12/01/2014.
Consulté ~11679

Lu par Prof. Tournesol

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Merci Christian pour ce commentaire. Auguste Blanqui porte bien quelques noms de rues et boulevards, il n’en demeure pas moins quelque peu oublié par l’Histoire…

    A bientôt,
    Vincent