Paul Gauguin - Mandoline sur une chaise (1880)

Trois Nouvelles

Marguerite Audoux, ancienne bergère gardeuse d’agneaux, devenue couturière, ayant vécu dans la pauvreté a connu le succès littéraire avec Marie-Claire et a obtenu le prix Femina (1910), encouragée par Octave Mirbeau.
Elle a écrit quelques nouvelles agréables à lire, dont nous publions, après Souvenirs :

La Fiancée, Le Suicide et Fin moka qui n’ont pas eu la renommée de son roman.

« Depuis un moment, il me semble qu’un petit animal étrange est venu se loger dans l’endroit le plus profond de mon cœur, je le vois, et je le sens ; il ne cesse de frémir et de trembler comme s’il avait peur et froid, et toujours il creuse plus avant comme s’il espérait trouver un endroit chaud où il pourrait se blottir pour longtemps. Mais il ne fait plus chaud dans mon cœur et tu peux fouiller avec tes fines griffes, petit animal tout blanc et lorsque tu auras pénétré au fond même de ma vie, tu continueras à frémir et à trembler tout comme les feuilles des peupliers qui frémissent parfois, sans qu’on sache d’où vient le vent. » (Le Suicide)


Remarques :

Consulter les versions texte de ce livre audio : La Fiancée ; Le Suicide ; Fin moka.

Livre audio gratuit ajouté le 19/02/2015.
Consulté ~7134

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.