Mark Twain, New Hampshire, 1905

Quatre Contes

À noter que L’Histoire du Petit Stephen Girard (1873), dont voici les premières lignes, a été traduite par Alphonse Allais !

« Il existe à Philadelphie un homme qui – alors qu’il n’était qu’un jeune et pauvre petit garçon – entra dans une banque et dit :
– S’il vous plaît, monsieur, vous n’auriez pas besoin d’un petit garçon ?
– Non, petit garçon, répondit le majestueux banquier, je n’ai pas besoin d’un petit garçon.
Le cœur bien gros, des larmes sur les joues, des sanglots plein la gorge, le petit garçon descendit l’escalier de marbre de la banque,
tout en suçant un sucre d’orge qu’il avait acheté avec un sou volé à sa bonne et pieuse tante. »

Un veinard ! : comment un imbécile peut devenir célèbre. Traduction : François de Gail (1910).

Sur les bébés : ils ne sont pas une quantité négligeable. Traduction : François de Gail (1910).

Le Serviteur noir de Washington : est-il possible de mourir plusieurs fois ? Traduction : Gabriel de Lautrec (1867-1938).


Illustration :

Photographie de Mark Twain (New Hampshire, 1905).

Livre audio gratuit ajouté le 24/02/2011.
Consulté ~12100

Lu par René Depasse

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *