Henri de Toulouse-Lautrec - Cheval blanc (1881)

Coco

« Dans tout le pays environnant on appelait la ferme des Lucas “la Métairie”. On n’aurait su dire pourquoi. Les paysans, sans doute, attachaient à ce mot “métairie” une idée de richesse et de grandeur, car cette ferme était assurément la plus vaste, la plus opulente et la plus ordonnée de la contrée. »

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Ludwig van Beethoven, Sonate au clair de lune, interprétée par Andrys.

Livre ajouté le 22/02/2008.
Consulté ~37 469 fois

Lu par Victoria

Suggestions

10 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. J’aime cette voix mais vous avez fait une erreur ou il y a (C’était un maigre enfant haut sur jambes, très sale, coiffé de cheveux roux, épais, durs et hérissés.) VOUS N’AVEZ PAS DIT “ROUX”

  2. Je suis très sensible à votre message… et tellement heureuse de savoir que la littérature vous accompagne agréablement. Très cordialement, Victoria

  3. Merci beaucoup, Victoria! Votre lecture m’a enchantée. Vous avez une belle voix, très expressive, vous mettez beaucoup de votre coeur.Je suis très touchée par ce texte.
    Vous passez beaucoup de votre temps à faire partager les livres qui vous plaisent à ceux qui ne peuvent plus les lire, on apprend en votre compagnie à maîtriser le français et vous êtes avec nous pendant les fastidieux voyages, beaucoup de personnes ont pour vous une reconnaissance infinie. Moi aussi car, étant insomniaque, la nuit, je ruminais et me perdais dans les regrets stériles. Grâce à vous, je découvre des merveilles. Mille fois merci.

  4. La voix sûre, le ton calme.. c’est assurément la meilleure façon de raconter cette histoire terrible et.. profondément authentique. La méchanceté des hommes n’a d’égale que leur bêtise.

    merci à vous