Carl Larsson - Azalea (1906)

Mont-Oriol

• • •More

Pour créer une station thermale en Auvergne ?
Il suffit :
de faux miracles
de médecins complaisants
de paysans âpres et rusés
et d’un banquier parisien !

Aux satires du corps médical, de l’affairiste et du paysan auvergnat, souvent drôles, s’en ajoute une autre, sentimentale, plus cruelle encore.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Illustration :

Carl Larsson – Azalea (1906).

Références musicales :

Ludwig van Beethoven, Sonate 05 pour violon et piano, Printemps en fa majeur, Op. 024, interprété par Nathan Milstein et Rudolf Firkusny (1958, domaine public).

Livre audio gratuit ajouté le 14/12/2010.

30 Commentaires

Ajoutez le vôtre ! C'est la meilleure manière de remercier les donneurs de voix.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ah! Sylve, quel plaisir de voir comme vous avez apprécié ce roman de Maupassant! Et quelle belle analyse vous en faites! Je pense que Maupassant aurait été étonné d’apprendre que son roman pût donner envie de visiter l’Auvergne! Mais oui, Sylve, allez-y, allez découvrir cette superbe région. Vous passerez tout près de moi.

  2. Merci Pomme de nous livrer, une nouvelle fois, dans une belle interprétation, l’une de ces grandes oeuvres classiques qui ne vieillissent pas. Rien que de très moderne dans cette analyse au scalpel de la création d’une station thermale, c’est vraiment très intéressant. Mais quelle vision sombre et cruelle que celle de Maupassant, la cupidité et la sensualité comme seuls moteurs de l’action humaine. Finalement la seule chose positive qui se dégage du roman c’est la beauté de la nature (la Limagne est magnifiquement montrée) mais elle n’est d’aucune aide aux pauvres humains, n’étant que le cadre païen de leurs vilainies ou de leurs malheurs. Le roman m’a quand même donné envie d’aller en Auvergne (pourquoi pas en cure ? !).

  3. Quelle époque, que la fin du 19ème siècle! La condition de femmes n’étaient pas la première préoccupation de la gente masculine. Que dire de la médecine…Aïe, Aïe, Aïe…Il était mieux de rester malade que de faire appel à un “médecin” qui vous assassinait beaucoup plus vite que la maladie.
    C’est le moyen-âge, le fameux lavement d’estomac à ‘eau de source…Seigneur, quels barbares!
    J’ai ri lorsque vous preniez l’accent Auvergnat (“père et fils Oriol” et le faux paralytique Clovis).
    Maupassant est un grand psychologue, ces personnages sont “taillé” dans la réalité de sont époque. En bien comme en mal, il est fidèle à la réalité des choses.
    Et que les paysages sont beaux, en fermant les yeux, j’y était vraiment.
    Enfin, un grand merci, votre lecture est superbe…Rien à dire. C’est toujours un énorme plaisir que de vous écouter.

  4. c’est dommage, à partir du second chapitre le lecteur audio ne fontionne pas ni à l’écoute directe, ni au téléchargement ? Merci d’avance

  5. Oh!Je vous ai “enduit d’erreur” comme disait un ami, en écrivant “Flaubert” dans mon commentaire. C’est une agréable façon de découvrir bourde. Merci de prendre le temps de “répondre” aux commentaires.

Lu par PommeVoir plus

Les plus aimés ❤️ (sélection)Voir plus

×