Arsène Lupin dans L'Aiguille creuse, de Maurice Leblanc

L’Aiguille creuse

L’Aiguille creuse est le deuxième secret de la reine Marie-Antoinette et de Cagliostro. Le Mystère de l’Aiguille creuse comporte un secret que les rois de France se transmettaient et qu’Arsène Lupin s’est approprié. La fameuse « aiguille » contient le plus fabuleux trésor jamais imaginé, il rassemble les dots des reines, des perles, rubis, saphirs et diamants… la fortune des rois de France.

« Le problème de l’Aiguille creuse, comme l’appelaient les innombrables Œdipes qui, penchés sur les chiffres et sur les points, tâchaient de leur trouver une signification… L’Aiguille creuse ! association déconcertante de deux mots, incompréhensible question que posait ce morceau de papier dont la provenance même était inconnue ! Était-ce une expression insignifiante, le rébus d’un écolier qui barbouille d’encre un coin de feuille ? Ou bien était-ce deux mots magiques par lesquels toute la grande aventure de l’aventurier Lupin prendrait son véritable sens ? On ne savait rien. »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Remarques :

La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.

Livre audio gratuit ajouté le 19/01/2018.
Consulté ~22107

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

13 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Cher Daniel,
    Comment vous exprimer ici ma reconnaissance pour la lecture si fine et alerte de ce roman que je redécouvre grâce à vous ? Je l’avais lu adolescente et j’avais un souvenir d’une oeuvre très longue et un peu maniériste, impression totalement pulvérisée par votre interprétation du texte et des personnages, à la fois sobre et incarnée, bravo ! Les différents personnages nous apparaissent dans toute leur complexité, ce qui m’avait échappé à l’adolescence. Ce que vous nous offrez là est un vrai travail d’acteur. Vous ne seriez pas un peu Lupin dans l’âme ?

  2. Je vous en prie, Florence, c’est un bonheur de vous lire ! Si un jour, vous tombez en panne, même si cela est peu peu probable sur L.A., venez me voir sur Audiocité…

  3. Je suis le fil de votre voix depuis plusieurs mois… Là, j’avais besoin de relire L’aiguille Creuse, et l’idée m’est venue de la réviser en audio. Sans l’avoir cherché cependant, je suis tombée à nouveau sur Daniel L.: j’ai presque eu l’impression de découvrir un nouveau texte. Vous avez donné vie à Isidore, à son courage et ses peurs. Lupin apparaît dans toute son ambiguïté. Et vous avez fait surgir de la nuit le tragique face à face entre Sholmes et Lupin. Merci pour cette lecture pleine de finesse (une fois de plus).

  4. Merci et félicitations pour cette lecture. Votre voix, votre ton et votre diction rendent l’audition de ce texte aussi réjouissante que sa lecture et… tellement plus plastique : une fois téléchargé le fichier, s’écoute même les deux mains occupées.
    Plaisir de redécouvrir un texte lu il y a si longtemps et plaisir de voir qu’en dépit de son âge, il n’a pas vieilli.
    Merci encore pour cette redécouverte

  5. Oui ça marche, merci !
    (mais ça va être dur de choisir, maintenant que je vois poindre aussi du Kipling !)

  6. Bonjour,
    En effet le chapitre 1 est incompréhensible, on dirait qu’il a été croisé avec d’autres chapitres (saut au moins 2 fois).