Claude Monet - Effet de vent, série de peupliers (1891)

L’Innocent – Prairies enchantées

Poète décadent Maurice Rollinat a publié cinq livres de poèmes : L’Abîme (1886), La Nature (1892), Le Livre de la Nature (1893), Les Apparitions (1896) et Paysages et Paysans (1899), ainsi qu’un recueil en prose : En errant (1903) où ces deux textes ont été choisis.

L’Innocent est un émouvant souvenir vécu par l’auteur.

Le poète dans Prairies enchantées donne curieusement un double sens à « sentiment de la nature » ! (Sentiment de la nature qu’on éprouve et sentiment que la nature éprouve).

« Eux aussi, les arbres frémirent, eurent des mimiques de réveil, gesticulèrent, s’émurent ! Puis, les brises s’animant au large des airs, ils commencèrent en bizarres soupirs, en plaintes équivoques, en mugissements incertains, tant ils étaient vagues, la houleuse mélopée des feuilles, mais si profonde, expressive et mystérieuse, si clameuse d’angoisse, si chantante de tristesse, qu’assurément, pour moi, l’écouteur familier de toutes les voix des solitudes, ces musiques d’arbres, en cet endroit fantastique, étaient du plus saisissant nouveau, du plus étrange inentendu. »


Remarques :

Consulter les versions textes de ce livre audio : L’Innocent ; Prairies enchantées.

Livre audio gratuit ajouté le 12/05/2018.
Consulté ~2552

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *