Oscar Vladislas de Lubicz-Milosz

Insomnie (Poème)

« Solitude, ma mère, redites-moi ma vie. Voici
Le mur sans crucifix et la table et le livre
Fermé ! si l’impossible attendu si longtemps
Frappait à la fenêtre, comme le rouge-gorge au cœur gelé,
Qui donc se lèverait ici pour lui ouvrir ? Appel Du chasseur attardé dans les marais livides,
Le dernier cri de la jeunesse faiblit et meurt : la chute d’une
seule feuille remplit d’effroi le cœur muet de la forêt. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration : Oscar Vladislas de Lubicz-Milosz domaine public
Livre audio ajouté le 09/07/2012.
Consulté ~31 527 fois

Lu par Iamnot

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. quel magnifique poème sur la nostalgie de l’enfance et la douceur apaisante des maisons qui nous ont protégés. Merci d’ évoquer cet immense poète, hélas, trop oublié !