Nicolai Gogol - Vii 1

Viï

« Viï est une création colossale de l’imagination populaire. On appelle ainsi chez les Petits-Russiens le chef des gnomes, dont les paupières pendent jusqu’à terre. Toute cette nouvelle est une tradition populaire. Je n’ai rien voulu y changer et je la rapporte presque dans la simplicité même où je l’ai entendue raconter. » (Note de Gogol.)

Trois gaillards, étudiants en théologie, philosophie et rhétorique, quittent le séminaire de Kiev, à la fin de l’année scolaire. Perdus dans la plaine ukrainienne, ils trouvent refuge dans la maison d’une vieille femme.

Traduction : Henri Mongault (1888-1941).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

 

Hector et les sylphes (illustration sonore libre de droits du site Discmuseum).

Livre audio gratuit ajouté le 26/04/2013.
Consulté ~19791

Lu par Pomme

Suggestions

6 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Je n’ai pa été effrayée comme l’auditrice précédente: je ne crois plus aux fantômes. Hi! Hi! Hi! Vous avez oubliée en relisant d’enlever les coups de marteau vers 15mn; on entend aussi à plusieurs reprises un bruit de fond comme un aspirateur. C’est un petit peu dommage.
    Merci quand même
    Anne

  2. En voilà une nouvelle très angoissante;) Amatrice de ce genre de littérature, j’en ai écouté quelques unes sur ce site, et celle-ci est la plus horrifique. J’en suis encore un peu stressée.

    La musique est particulièrement bien choisie. Quant à l’arrangement de fin il est parfait; la musique en fond et vous qui lisez le prologue rend l’atmosphère angoissant.

    Quant à votre diction Chère Pomme , elle est irréprochable.

    Je vous remercie pour ces 2h de frayeur

  3. Au Maroc à Agadir, je vais faire une marche d’en viron 9 à 10 kms en écoutant mon MP3 sur lequel je vous écoute. Votre voix et votre diction son très agréables et c’est rare.

  4. J,aime particulièrement ,votre voix,chantante et bien distincte en prononciation car il faut dire que ce n est pas facile ,les noms russes c est pour cela que j écoute au lieu de lire merci infiniment
    Minou

  5. Merci,Pomme.
    J’ai découvert et aimé grace à votre voix beaucoup d’écrivains et de romans que je n’ai pas eu le temps de lire .
    Merci à tous ceux et celles qui travaillent pour ce site!
    Pina de Milan

  6. Merci, Pomme, très bon choix a priori.
    Gogol n’est pas un gogol, à la différence de certains écrivains de ce site qui pour être connus, célèbres et célébrés n’en sont pas moins des tireurs à la ligne et des phraseurs suffisants.
    Bien sûr, je ne les citerai pas pour ne pas vexer les donneurs de voix.
    Il en faut pour tous les goûts et ce n’est pas le choix qui manque sur ce site incontournable qu’est devenu litteratureaudio.com et qui n’a d’égal dans aucun pays francophone.