Charmeur de serpents

Les Harvis de l’Égypte et les jongleurs de l’Inde

A vingt-cinq ans, Théodore Pavie (1811-1896) possédait au moins neuf langues dont l’allemand, l’hébreu, l’arabe, l’hindoustani, le chinois, le mandchou. De ses séjours en Amérique, au Moyen-Orient, en Inde, à l’Île de la Réunion… il rapporta des carnets de dessins inédits et la matière d’une cinquantaine d’articles parus dans la Revue des deux mondes où figure en 1840 Les Harvis de l’Égypte et les jongleurs de l’Inde.

« L’un des joueurs de tambourins, grand garçon d’une belle taille, se laissa attacher les pieds, lier les mains derrière le cou, et enfermer dans un filet à poissons bien serré par une douzaine de nœuds. Dans cet état, après l’avoir promené autour du cercle des spectateurs, on le conduisit près d’un panier de deux pieds de haut sur quatorze pouces de large. […] Il enleva le patient, toujours incarcéré dans son filet, et le plaça au fond du panier, en rabattant le couvercle sur sa tête ; il s’en fallait de plus de trois pieds que les bords se joignissent. On jeta un manteau sur le tout. »

L’évasion du prisonnier enchaîné de la malle cadenassée et transpercée de poignards n’a guère changé…


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 26/03/2012.
Consulté ~9369

Lu par René Depasse

Suggestions

4 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Cher Ahikar,après avoir parcouru de yeux l’histoire ethnologique de la chasse aux nègres marrons que vous me proposiez de lire,j’accepte volontiers d”en donner une version audio .Merci pour la suggestion Patientez quelques jours!

  2. Cher René,
    Je n’ai malheureusement pas vos capacités de travail. Chaque lecture me prend énormément de temps et ma liste est déjà bien trop longue. Mais ce n’est pas bien grave, un autre donneur de voix aura peut-être envie un jour de lire ce texte.
    Amitiés, 🙂
    Ahikar