James Sant, Ida et Ethel (1884)

Laquelle des deux

« Ceci est l’histoire de mes amours de l’hiver dernier, et la raison pourquoi je suis admirateur des romans chinois. » est la conclusion de ce Conte humoristique que Gautier s’amuse à écrire et qu’il appelle Histoire perplexe.

« L’hiver dernier, je rencontrais assez souvent dans le monde deux sœurs, deux Anglaises ; quand on voyait l’une, on pouvait être sûr que l’autre n’était pas loin ; aussi les avait-on nommées les belles inséparables.

Il y en avait une brune et une blonde, et, quoique sœurs jumelles, elles n’avaient de commun qu’une seule chose : c’est qu’on ne pouvait les connaître sans les aimer, car c’étaient bien les deux plus charmantes et, en même temps, les deux plus dissemblables créatures qui se soient jamais rencontrées ensemble. »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration :

James Sant, Ida et Ethel (1884).

Livre audio gratuit ajouté le 15/04/2011.
Consulté ~10361

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *