Mihály Munkácsy, Étude pour « Le Prêteur sur gage » (1874)

Un songe

Un songe
« Je viens d’avouer qu’il m’arrivait de m’endormir sous l’obsession de pensées et de rêveries indéfinissables. Je dormais beaucoup d’habitude, et les songes jouaient un rôle important dans ma vie ; toutes les nuits j’avais des rêves. Je ne les oubliais point, je leur prêtais une signification, je les prenais pour des avertissements, et je m’efforçais de pénétrer leur sens mystérieux ; quelques-uns de ces songes se répétèrent à plusieurs reprises, ce qui m’a toujours surpris et paru très étrange. Voici le rêve qui m’impressionna le plus vivement… »

La quête de ce père « biologique » est le sujet de cette nouvelle attachante qui nous fait comprendre le drame intime d’une mère violée communiquant difficilement avec son fils unique à qui Un songe a appris la vérité.
Ce récit, écrit à la première personne, n’est pas autobiographique car Tourgueniev avait deux frères et ne perdit pas son père à 7 ans…

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Michel Delines (1851-1914).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 19/07/2017.
Consulté ~4 760 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.