Buste de Marc Aurèle jeune

Deux Derniers Dialogues philosophiques

Relation du bannissement des Jésuites de la Chine

Ces deux Dialogues philosophiques de Voltaire complètent la liste des douze.

Marc-Aurèle et un Récollet
« Marc-Aurèle. – Je reviens voir Rome : je suis Marc-Aurèle.
Le Récollet. – Marc-Aurèle ? J’ai entendu parler d’un nom à peu près semblable. Il y avait un empereur païen, à ce que je crois, qui se nommait ainsi.
Marc-Aurèle. – C’est moi-même. J’ai voulu revoir cette Rome qui m’aimait, et que j’ai aimée ; ce Capitole où j’ai triomphé en dédaignant les triomphes, cette terre que j’ai rendue heureuse. Mais je ne reconnais plus Rome. J’ai revu la colonne qu’on m’a érigée, et je n’y ai plus retrouvé la statue du sage Antonin mon père : c’est un autre visage.
Le Récollet. – Je le crois bien, monsieur le damné. Sixte-Quint a relevé votre colonne ; mais il y a mis la statue d’un homme qui valait mieux que votre père et vous. »

Relation du bannissement des Jésuites de la Chine
« Le christianisme fut entièrement aboli à la Chine, ainsi qu’en Perse, en Tartarie, au Japon, dans l’Inde, dans la Turquie, dans toute l’Afrique : c’est grand dommage ; mais voilà ce que c’est que d’être infaillibles ! »


Remarques :

Consulter la version texte de ce livre audio : Marc-Aurèle et un Récollet ; Relation du bannissement des Jésuites de la Chine.

Illustration :

Buste de Marc Aurèle jeune.

Livre audio gratuit ajouté le 13/05/2018.
Consulté ~3861

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.