Le Portrait de Mrs. Grancy

« Je m’approchai et regardai attentivement le portrait. Le regard de Grancy avait suivi le mien et je l’entendis venir à mes côtés.
« Y voyez-vous un changement ? » dit-il.
« Qu’est-ce que vous voulez dire ? » demandai-je.
« Je veux dire – que cinq années ont passé.
– Pour elle ?
– Pourquoi pas ? Regardez-moi ! » Il montrait ses cheveux gris et ses tempes ridées. […]
Il la regardait avec une tendresse infinie.
« Je l’aime mieux ainsi », dit-il.»

Le Portrait de Mrs. Grancy (The Moving Finger) a été publié en 1901 dans le recueil Crucial Instances.

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Vincent de l’Épine.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Johannes Brahms, Waltzes, Op. 39 – #15 in A Flat, dirigé par Leon Fleisher (1962, domaine public).

Livre ajouté le 22/11/2016.
Consulté ~6 709 fois

Lu par Vincent de l'Épine

Suggestions

18 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour Maryse,
    Merci de votre intérêt pour cette lecture !
    Je viens à l’instant de faire une nouvelle version de cette nouvelle, en un seul fichier mp3. Vous allez donc pouvoir la retrouver sur cette page, en cliquant sur “> Télécharger ce livre audio en un seul fichier mp3” un peu plus haut.
    Je vous souhaite une agréable, et confortable, écoute 🙂
    A bientôt sur notre site !

  2. Bonjour
    Je voudrais simplement savoir s’il est possible d’écouter cette courte histoire en une seule fois…car la nuit il me faut me remettre sur le coude, prendre les lunettes, appuyer sur le bon chapitre, etc…et le jour c’est dans le jardin, les gants pleins de terre qu’il me faut enlever…Je dois dire que la magie de l’écoute souffre un peu de ce retour sur terre intempestif…
    Merci beaucoup de me répondre.
    Et encore merci pour toutes vos lectures.
    Bonne journée.

  3. Merci Dersou,
    Oui, vous avez raison, ce n’est pas un pastiche mais plutôt une “variation”.
    Les nouvelles fantastiques d’Edith Wharton ne sont pas les plus intéressantes à part quelques exceptions, mais je trouve qu’elle est très à l’aise dans ce genre de récit qui reste en lisière du fantastique.
    Merci de votre retour 🙂

  4. Je redoutais un pastiche de l’autre portrait célèbre. Pas du tout, l’idée est ici toute différente et très intéressante.
    La voix colle bien au roman et est très agréable à écouter.
    Merci !!!

  5. Bonjour Pauline, je vous que vous êtes dans votre période Edith Wharton 🙂
    La référence à Dorian Gray est en effet très claire ; c’est aussi la raison pour laquelle j’ai choisi ce titre tout simple au lieu d’essayer de traduire “The Moving Finger”. L’autre traduction dont j’ai eu connaissance avait pour titre “Le portrait mouvant”…
    Cela doit faire plus de vingt ans que je n’ai pas vu “L’aventure de Mme Muir”, je ne puis donc vous répondre, mais vous me donnez envie de revoir ce film… et puis, on ne doit jamais rester trop longtemps sans voir un film avec Gene Tiernay.
    Sincère merci pour vos encouragements !

  6. Intéressante nouvelle… On pense à Dorian Gray, bien sûr, mais également (je reste dans le cinéma) à l’aventure de Mrs Muir de Mankiewicz… Très belle lecture (on hésite à le répéter encore une fois !)

  7. Merci Patricia !
    Je ne sais pas si ce “Oh” précédait ou suivait l’écoute de ce livre audio… Dans le premier cas, j’espère que vous n’aurez pas été déçue.
    Merci en tout les cas de l’intérêt que vous témoignez à mes lectures et à E. Wharton.

  8. Merci Vincent. C’est vrai que Catriona est moins fort que Enlevé, et, bien sûr ,que Le Maître de Ballantrae…

    L’Ile au trésor, ce serait formidable. De toutes façons, le Trollope et Wharton sont attendus avec grande émotion ! Et je réalise lbien e travail et la disponibilité que tout cela représente… en plus de vos obligations professionnelles. Avant tout, grand merci de cette générosité.
    Amitiés
    elisabeth

  9. Bonjour Elisabeth ; je ne suis pas sûr d’enregistrer “Catriona” car ce texte ne m’a pas plus énormément quand je l’ai lu. Je n’y ai pas trouvé le même plaisir qu’avec “Enlevé”.
    Pour Robert Conrad… c’est un auteur que je connais peu, et très franchement, je trouve qu’il est magnifiquement porté au sein de notre site par la voix d’André Rannou.
    Par contre, comme je l’ai déjà annoncé sur une autre page, je ne pense pas que je résisterai longtemps à produire une version 2 de “L’île au trésor”, même si René Depasse en a déjà produit une lecture qui est très appréciée. Ce sera sans doute en 2017… enfin, je verrai en fonction de mes autres contraintes, notamment professionnelles !
    J’en profite pour vous remercier très spécialement de vos encouragements qui sont toujours pour moi une source très importante de motivation.

  10. Anthony Troloppe, ah ! génial !
    et ..(si je puis me permettre) .la suite des aventures de David Balfour ? (Catriona)… et d’autre Stevenson ? et Conrad ? Conrad vous irait bien, je crois.

    mais évidemment, Wharton, c’est merveilleux…j’attends avec impatience “Xingu”. Je collectionne Wharton et James depuis l’adolescence…et les entendre lus, maintenant, … est un plaisir subtil…

  11. Merci à vous toutes de vos encouragements qui me font vraiment chaud au coeur. Je suis heureux que vous soyez touché par cet auteur, qui est certainement devenu mon auteur préféré. J’en suis d’autant plus heureux que la traduction de cette nouvelle était longue et difficile, particulièrement le chapitre 1 avec ses nombreuses métaphores.
    Elisabeth, vous avez bien compris l’oeuvre dont cette nouvelle est évidemment inspirée.
    Merci à toutes, vous me donnez du beaume au coeur pour publier “Xingu”, d’Edith Wharton, qui est un texte vraiment extraordinaire. Mais en attendant il y aura un peu de fantastique, et sans doute un texte d’Anthony Trollope.

  12. Je l’ai entendu la nuit dernière… et je recommence maintenant !
    Merci Vincent de ce Wharton Dorian Gray… et de votre lecture inimitable. Un vrai délicieux bonheur !
    elisabeth

  13. Ohé ohé ! Je suis là aussi, du club des fans !

    Sans vous mettre de pression, en constatant l’enthousiasme de vos ‘followers’, vous devrez bien admettre que la popularité de Wharton-de l’Épine
    attire les rappels !
    Grand merci pour ce cadeau sans prix !
    Salutations amicales,
    Paruline

  14. Ah! Un nouveau Wharton! Hip! Hip! Hip! Hourah!
    Je soutiens Eclat du Soleil ! Elle dit tout ce que j’allais dire!
    Et tant mieux si nous vous mettons la pression pour le prochain Wharton! (:-))De la part du club de ses fans.
    Amicalement
    Cocotte

  15. Aaaah, merci pour le cadeau 🙂
    Pas encore écouté évidemment, mais Edith Wharton lue par Vincent de l’Epine, et un titre que je ne connais pas encore, c’est forcément une friandise pour les oreilles !