Gustave Courbet, Le Désespéré (1843)

La Mort d’Olivier Bécaille

Donneuse de voix : M. Leroy Rambaud | Durée : 1h 10min | Genre : Nouvelles


émile Zola

“Est-ce vraiment la mort, ce singulier état de torpeur”, s’interroge Olivier Bécaille. Son corps ne lui obéit plus, mais sa conscience continue à percevoir ce qui se passe autour de lui. “Et si on m’enterrait vivant ? ” se demande-t-il.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Mort d’Olivier Bécaille.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03.mp3
Chapitre 04.mp3
Chapitre 05.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 20/06/2009.
Consulté ~59 745 fois

Lu par Martine Leroy Rambaud

Suggestions

11 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. franchement parfait pour les gens qui n’aime pas lire et qui on des travail que leur prof leur donne pour le 2 novembre 😀

  2. Un texte aussi sombre que beau sur la peur de mourir mais aussi une analyse fine sur le mariage où l’amour peut être très différent entre deux individus.

    J’ai un peu de mal avec la littérature française, et pourtant il faut reconnaître que nous avons de grands auteurs. J’ai été particulièrement touchée par cette oeuvre (moi du moment qu’il y a un caveau, je jubile!)

    Encore une belle découverte sur ce site. Mme Leroy, votre lecture est parfaite, sobre, posée et le rythme de débit… à point.

    J’ai parfois le sentiment d’être à l’école des fans, mettant souvent un 10 ou un 9, car il y a beaucoup de lectures de qualités sur ce site.

  3. Magnifique lecture ! Moi suis chinoise et permet de apprendre a prononcer comme Carlos parce que la langue française est dur pour chinois !
    Xiè xiè ! (merci en chinois)

  4. Superbe histoire. Lue avec sobriété. Je crois me reconnaître un peu en cet homme, Olivier Bécaille. Et d’ailleurs, souvent je goûte, en faisant connaissance avec quelque personnage de roman, à l’illusion de n’être pas tout à fait seul au monde.
    Salutations à Carlos à qui on ne peut que souhaiter de venir souvent sur ce site pour progresser en français.

  5. Je suis mexicain et je suis très remercié avec les réalisateurs de cet site d’internet, je peux déjà écouter la prononciation française de : la mort d’Oliver Bécaille

  6. bonjour
    un grand grand merci pour les lectures de “la mort d’Olivier Becaille” et de “Nantas” que je ne connaissais pas et qui sortent de l’ordinaire de Zola.
    merci pour ces lectures ou le rythme reflettent bien l’etat d’esprit des personnages.
    on sent que vous vivez les evenements avec les protagonistes alors que votre lecture reste sobre.
    lecture a la fois vibrante et distanciee, ce qui eest un veritable tour de force.
    brigitte.