STEINMANN, Philippe – Poésies

Accueil Forums Textes STEINMANN, Philippe – Poésies

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #145402
    Augustin BrunaultAugustin Brunault
    Maître des clés

    STEINMANN, Philippe – Poésies


    Aux bords de la Moselle


    (Extrait de Claviers)

    Sur la rivière, où glissent de longs cygnes,
    On entrevoit des reflets de roseaux
    S’effacer calmement, lorsque les eaux
    Vertes remuent tel un bras qui fait signe.
    Les oiseaux blancs gardent leurs poses dignes
    Malgré la vague à l’ombre des bouleaux.
    Des nénuphars, sur les rides malignes,
    Rêvent. Partout l’osier veille à ses lignes,
    Et le soleil agite son manteau
    Sur la rivière.
    Le courant lourd tristement se résigne
    En un méandre, au tomber des coteaux.
    Un brocher vise au but, bombe son dos,
    Embrouille et fend le miroir fou des vignes,
    Et le silence éclate sans un mot
    Sur la rivière.

    #145403
    Augustin BrunaultAugustin Brunault
    Maître des clés

    Ballade

    (Extrait de Claviers)

    La feuille se détache et vole
    Quand le frimas aux arbres roux
    Fait danser une barcarole
    Aux sons grêles des matins mous.
    Alors le frêle fruit du houx
    Tranche l’hiver en taches fortes,
    Agite l’œil d’un vieux hibou
    Et saigne sur mes amours mortes.

    Plus une fleur ni sa corolle
    Ne vient me conter ses atouts.
    Plus une femme à la chair molle
    Ne court me susurrer : Doudoux !
    Je n’en voit plus une du tout
    Qui pourrait par façons accortes
    M’enjôler, car je me sens flou
    Et saigne sur mes amours mortes.

    Des seins à brunes aréoles,
    Des jambes faites aux froufrous,
    Ne me sauraient, quoique frivoles,
    Toucher. Je pars creuser mon trou,
    Avec outils et fourre-tout,
    Où le diable pressé m’emporte.
    Je me repais en toute soue
    Et saigne sur mes amours mortes.

    Prince ne dites peu ni prou
    Si je vous signe cette eau-forte.
    Je m’offre aux canines des loups
    Et saigne sur mes amours mortes.

    #145404
    Augustin BrunaultAugustin Brunault
    Maître des clés

    Désert du froid

    (Extrait de Claviers)

    Dans ta robe à longs plis va-t’en de moi, ma peine.
    Un air pressé de froid suit le bord de la Seine
    Où la neige s’enfuit le long des seuls trottoirs
    Que les flammes de l’Ouest embrasent vers le soir.
    Un bruit mat se faufile, et sous tes pieds tu traînes
    Des flots de souvenirs, comme un vieux chien sa chaîne.
    Ma peine, tu n’as plus tant de lourds sommeils loirs
    Dans ta robe à longs plis.
    Tu es femme et langueur, mais tu n’es pas sirène
    Pour vouloir me plonger au fond d’une fontaine !
    La glace fait tomber, immobile déchoir,
    Ses aiguilles de verre au creux des branches noires.
    Comme autrefois, tu n’as plus tant d’amours si vaines
    Dans ta robe à longs plis…

    #145405
    Augustin BrunaultAugustin Brunault
    Maître des clés

    Pendant l’Ondée

    (Extrait de Fouets)

    À René Depasse

    Il va sous les pans de pluie
    le plombier bleu qui musarde
    autour de maintes mansardes.
    Satan bénit ses gargouilles
    mouille mouille mistigri.

    Tu mouilles ton cœur aussi
    aux caniveaux Montorgueil
    le long de la pluie qui meurt
    sur nos têtes petite sœur
    l’eau roucoule ses lavis

    Le ciel a semblance d’étain
    musique d’étain très ancien
    que je susurre ou que je traque
    comme ton souvenir si bien
    refait ses ronds parmi les flaques.

    #141994
    Augustin BrunaultAugustin Brunault
    Maître des clés
    #145406
    Augustin BrunaultAugustin Brunault
    Maître des clés

    Vagues

    (Extrait de Fouets)

    Au calme d’un ressac
    la lumière égarée
    accoucha d’une perle
    et conduisit ta main

    A la crête d’écume
    le sel en son miroir
    a rendu mainte épave
    et le sable a sifflé

    Un rosed’amertume
    truffa nos transparences
    et jaillirent sans noms
    nos tentacules vifs

    Jamais l’air ne bruissa
    de tant d’embruns si mauves
    quand le trident qui plonge
    enfourcha l’horizon

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.