Page complète du livre audio gratuit :


ANONYME – Le Dhammapada

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 1h 32min | Genre : Religion


buddha

Le Dhammapada, signifiant « Les vers du Dharma », est un des textes bouddhistes plus anciens qui soient conservés de nos jours. Écrit originellement en pali, les vers du Dhammapada sont courts, percutants et riches en enseignements. Recueil populaire par excellence, il est attribué à Bouddha.

« Celui qui connaît ses anciens domiciles, dont la vue embrasse le ciel et l’enfer, qui a atteint le terme des renaissances, qui est arrivé dans la solitude à la Science Parfaite, celui qui, en toutes choses, est arrivé à la Perfection, — celui-là, je le dis un Brahmane. »

Traduction : Fernand Hu (1878).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Dhammappada.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 1. Antiquité, Religion, , , ,

 

Page vue 7 123 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

6 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Robert le 21 avril 2012

    Texte intéressant, merci, Iamnot.
    Attention, un peu d’écho ou de saturation et d’aigu (ce n’est pas un diagnostic de professionnel, et peut-être qu’un professionnel du son emploierait d’autres mots, plus adéquats), qui rend parfois le texte difficile à comprendre, voire incompréhensible.

  2. Robert le 21 avril 2012

    En tout état de cause, c’est un texte à écouter plusieurs fois (au moins trois) et à méditer.

  3. Arthur le 11 juin 2013

    Merci pour ces textes.

  4. Iamnot le 31 juillet 2013

    Merci a vous deux.

  5. Leo K le 23 août 2013

    Formidable! C’est la première et la seule version disponible en français de ce livre merveilleux du Canon Pali qui se propose de rassembler les paroles du Bouddha. Un livre fondateur à méditer!

  6. Monk le 1 octobre 2013

    Bonjour, la présente traduction est très intéressante. Merci pour votre travail ainsi que votre partage.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.