Page complète du livre audio gratuit :


BARBEY D’AUREVILLY, Jules – Le Bonheur dans le crime

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h 15min | Genre : Nouvelles


Jules Barbey d'Aurevilly

« Elle avait disparu : pourquoi ? Comment ? Où était-elle allée ? On ne savait. Mais, ce qu’il y avait de certain, c’est qu’elle avait disparu… Mlle Hauteclaire avait disparu sans dire un mot ou laisser un mot à personne. Elle avait disparu, comme on disparaît quand on veut réellement disparaître, – ce n’était pas disparaître que de laisser derrière soi une chose quelconque, grosse comme rien, dont les autres peuvent s’emparer pour expliquer qu’on a disparu. – Elle avait disparu de la plus radicale manière. [...] »

Le Bonheur dans le crime - Première partie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Le Bonheur dans le crime – Deuxième partie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 31 115 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

6 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Didier Guislain Pilette le 2 février 2011

    Merci M. Depasse.

  2. Ke. le 16 février 2011

    MERCI BCP !!!

  3. Elise Debard le 14 avril 2012

    Il y a environ 40 ans,je découvrais à la télévision cette
    ( Haute Claire ) je fus subjuguée éblouie soyez en remercié.
    Mille merci pour toutes vos lectures

  4. [...] Après lecture de ce petit roman savoureux, j’ai relu la nouvelle qui fait partie du célèbre recueil Les Diaboliques. Ou plutôt, j’ai écouté cette nouvelle, car quand l’envie me prend de replonger dans ces textes classiques, j’aime assez les entendre. On les trouve facilement et légalement sur Internet, mais j’avoue apprécier particulièrement un certain René Depasse. Sa diction aristocratique correspond très bien à la langue classique ; son aisance et sa précision surannée m’enchantent. Après un petit agacement de départ (son emphase est tout à fait particulière), je ne m’en passe plus : c’est René ou rien ! Il a enregistré des dizaines et des dizaines de textes, pour la nouvelle de Barbey d’Aurevilly, c’est ici. [...]

  5. Vasseur le 17 novembre 2014

    Merci Monsieur Depasse pour vos excellentes lectures.

  6. emilieemilie le 8 mai 2015

    Ce genre de nouvelles qui se veut amorale m’amuse toujours, et en particulier le personnage de haute Claire qui fait baisser les yeux d’une panthère! wouahhhhhh!

    heu je dis ça je ne dis rien: l’ensorcelée m’a l’air pas mal du tout…. Que le pouvoir de suggestion soit avec moi!
    Merci R depasse

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.