Page complète du livre audio gratuit :


BAZIN, René – Les Noellet

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 6h 20min | Genre : Romans


rene Bazin Les Noellet

Le maître de la Genivière, Julien Noellet, compte sur son fils aîné pour lui succéder à la tête du domaine, comme c’est la tradition à la fin du 19ème siècle à la campagne.
Mais Pierre Noellet, intelligent et ambitieux, a d’autres aspirations. Il veut faire des études et se faire un nom dans les lettres.
Le cadre de ce roman est la Vendée, et Bazin reprend des thèmes qui lui sont chers, et que l’on retrouve dans les Contes de Bonne Perrette (Première Partie, Deuxième Partie), La Terre qui meurt, Balthus le Lorrain, Stéphanette, qui sont déjà présents sur le site.

Illustration : Pierre de Salis Soglio (1827-1919), Paysage et ferme.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Première Partie.zip
Deuxième Partie.zip
Troisième Partie.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 12 045 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

23 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. ahmed le 4 septembre 2013

    Bonjour Cocotte ,

    Merci de ce roman et souhaiterais vous écouter sur

    La Mort de SOCRATE.

    Amitiés
    Ahmed

  2. Cocotte le 4 septembre 2013

    Bonjour, Ahmed

    La mort de Socrate sera publiée demain à 18 h. J’aurais voulu vous faire la surprise … à quelques près, c’était bon!
    J’ai vraiment fait le plus vite possible …. C’est une lecture agréable à enregistrer et à écouter et j’espère qu’elle plaira à nos amis audio lecteurs.

    Amitiés
    Cocotte

  3. ahmed le 4 septembre 2013

    Bonjour Cocotte ,

    Comment peut on vous remercier !!! et votre réponse ajoutera l’agréabe et mes pensés toujours et davantage vers votre équipe dont le but est non lucratif mais pour apporter aux auditeurs des lumières qui rayonnent partout et dans tous les lieux …
    Merci infiniment …
    Amitiés
    Ahmed

  4. DUPRE le 11 septembre 2013

    Bonsoir Cocotte, je n’ai écouté que quelques phrases et pourtant je sens que ça va être des moments d’écoute superbes. Merciiiiii.
    Melanie

  5. Cocotte le 12 septembre 2013

    Merci beaucoup, chère Mélanie. J’ai beaucoup aimé les Noellet. Les personnages sont très attachants.

    René Bazin est souvent éclipsé par son neveu Hervé, mais je suis heureuse que l’oncle soit apprécié. Je suis en train d’enregistrer « Le blé qui lève », et peut-être quelques autres, qui ne sont pas encore sur le site, si des audio lecteurs le souhaitent.
    Amicalement
    Cocotte

  6. DUPRE le 12 septembre 2013

    Bonjour Cocotte,
    Hé hé ! nul doute ! je vais vous suivre à la trace.
    Il est vrai que, pour moi en tout cas, Hervé Bazin est un génie littéraire mais René Bazin doit être aussi jugé à sa juste valeur.  » le blé qui lève  » oh le beau titre! je suis sûre que ce sera grandiose .
    Merci Merci.

  7. Cocotte le 12 septembre 2013

    Bonsoir, Mélanie
    Oui, c’est le titre « Le blé qui lève », qui m’a séduite, moi aussi. Malheureusement, la lecture n’avance pas vite car il y a des Feydeau qui attendent d’être montés et présentés aux audio lecteurs.
    J’ai repéré encore trois titres de René Bazin. mais je ne voudrais pas en priver, éventuellement, mes collègues donneurs de voix. Si ces trois romans sont encore libres dans quelques semaines, je les lirai.
    Je suis ravie de partager avec vous l’estime des romans de René Bazin.
    Amicalement
    Cocotte

  8. Bruno le 17 septembre 2013

    Mille merci, chère Cocotte, vous avez déjà répondu à ma demande ; je souhaitais ardemment Les Noellet et les voilà déjà ! et d’autres BAZIN (René) dès que possible ?…
    Cordialement et encore merci.
    Bruno

  9. Cocotte le 17 septembre 2013

    Cher Bruno
    Merci pour votre aimable commentaire.
    C’est en effet pour répondre à votre demande que j’ai prévu plusieurs romans de René Bazin. « Le blé qui lève » est en cours. Pour le suivant, j’hésite un peu. Auriez-vous une préférence?
    Cordialement
    Cocotte

  10. Dominique le 19 septembre 2016

    Je dėcouvre cet auteur avec beaucoup de plaisir. Quand à votre voix j’en connaissais déja la douceur et le soleil. merci de nous les avoir encore offerts par cette lecture.
    J’ai encore parlé de votre site hier à des personnes qui tenaient un stand pour des non voyants à une fête de jardiniers amateurs., je ne manque jamais de le faire quand je le peux. Merci encore à vous tous pour ce bonheur que vous nous donnez.

  11. veronique le 19 janvier 2019

    Merci chère Cocotte pour toutes ces lectures de René Bazin « Ma tante giron », « le blé qui lève » et « Les Noellets ». Votre belle lecture passionnée est toujours un plaisir! Je vous retrouve bientôt dans »Les contes de Perette » avec joie. Puis-je me permettre chère Cocotte de vous demander des nouvelles de Don Quichotte de La Manche? Sauf erreurs de ma part, il me semblait que cette lecture n’est pas terminée. N’y voyez aucun reproche surtout, c’est juste que j’envisage de l écouter quand ce sera terminé. Je vous souhaite une très bonne année chère Cocotte et vous dis à bientôt
    Véronique

  12. Cocotte le 19 janvier 2019

    Chère Véronique
    Hélas, don Quichotte n’est pas terminé, en effet. Malheureusement, Christophe est très sollicité et n’est pas disponible actuellement. J’ai essayé de lire la suite en solo, mais je ne suis pas crédible dans les interventions de don Quichotte, surtout lorsqu’on a entendu la magnifique interprétation de Christophe. A côté, mon solo serait très décevant!
    Je vous ferai peut-être plaisir en vous annonçant deux nouvelles lectures de Bazin pour le mois de mars ou d’avril.
    Votre aimable commentaire m’a beaucoup touchée et m’a fait très plaisir. Je vous en remercie chaleureusement.
    Amicalement
    Cocotte

  13. Beautemps le 5 avril 2020

    Bonjour Cocotte!
    Un très grand merci pour cette lecture et pour tant d’autres!! Je vous comprend toujours bien, bien que je suis Allemande et que je ne comprend des fois pas trop quand les gens se parlent entre eux en Francais! Votre voix m’est déja très familière après peut-être des centaines d’heures de sorte que, dans mes dernières vacances, je me suis sentie bien, à l’aise et comme chez moi en vous écoutant! ENFIN et bien tard un très grand MERCIII pour tout ce que vous faites!!!!
    Bien cordialement,
    Katja-Beautemps

  14. Cocotte le 5 avril 2020

    Chère Katia
    Merci beaucoup pour votre si aimable et encourageant commentaire. Comme vous écrivez bien le français! Bravo!
    Dans mes lectures, j’essaie de parler clairement, et maintenant, plus lentement, car, étant du Midi, je ne comprends pas toujours très bien quand les Parisiens parlent trop vite.
    Vous me faites un très grand plaisir en me disant que ma voix vous est familière. Vous avez certainement, en Allemagne, les mêmes problèmes que nous. Le confinement est difficile pour beaucoup. A notre modeste échelle, nous essayons, pendant quelques heures, de proposer une petite évasion loin du quotidien.
    Amicalement, et à bientôt peut-être
    Cocotte

  15. Beautemps le 7 avril 2020

    Chère Cocotte,
    merci beaucoup pour votre très gentille réponse!! Je perderai presque tout contact avec la langue si ce site n’existait pas et je vous comprends si bien car la vitesse ne vous empêche pas d’articuler très clairement, même quand ca va vite! Et c’est evidemment une bonne évasion de cette situation-ci, on se retrouve dans un tout autre monde (il le semble au moins). En ce cas on se retrouve dans une ferme chez une famille dont le héros veut faire son chemin. Peut-être ce chemin est plus facile quand on sait vers oú s’orienter. Réussir quelque chose pour arriver à quelque chose d’autre n’est pas si facile, je pense, même pour le plus intelligent. Sur ce fond tragique j’ai bien aimé les petites descriptions, les fleurs des châtaignes comme des sapins de noel roses et blanches par exemple.
    Amicalement, et à bientôt,
    Katja

  16. Cocotte le 8 avril 2020

    Chère Katia
    J’aime beaucoup vos charmants messages! C’est un plaisir de les découvrir et de vous répondre. Vous comprenez si bien les auteurs et vous en parlez avec tant de sensibilité! Ces fleurs de châtaigniers qui ressemblent à de petits sapins m’ont beaucoup plu, à moi aussi. René Bazin est un de mes auteurs préférés.
    Merci du fond du cœur pour votre si aimable réponse, qui m’a beaucoup touchée. Une pensée venant d’Allemagne apporte un peu de ciel bleu en notre triste période.
    Amitiés et à bientôt!
    Cocotte

  17. Beautemps le 9 avril 2020

    Un très grand merci pour votre si aimable et si chaleureuse réponse d’une immense gentillesse!! Je dois ajouter que vous m’aidez beaucoup non seulement à surmonter l’espace du temps (j’ai fini mes études de Francais vingt ans auparavant, circonstance qui se fait de plus en plus remarquer) mais aussi celui du lieu (car la distance est encore plus grande depuis mon déménagement à Viennes). En ce moment j’écoute votre lecture de « Le blé qui lève » :-) – Très grand merci!
    Amitiés! à très bientôt,
    Katja

  18. Cocotte le 10 avril 2020

    Chère Katia
    Quelle chance vous avez d’habiter à Vienne! J’y suis allées il y a quelques décennies et je me souviens encore de la beauté de la ville, de la gentillesse de ses habitants et de la légèreté aimable qui flotte dans l’air, de la gemütlich ambiante. J’ai dégusté le meilleur café que j’aie jamais bu au café Sacher, avec une sachertorte à tomber! j’arrête là, sinon, je ne pourrais plus supporter le confinement et je prendrais le premier train pour Vienne.
    Merci pour votre chaleureux commentaire, très précieux et dont je me souviendrai longtemps.
    Amitiés et à très bientôt, aussi!
    Cocotte

  19. Beautemps le 10 avril 2020

    Merci beaucoup, chère Cocotte, de partager tous ces jolies souvenirs! »Gemütlich » est le mot juste. On ne presse pas son
    pas quand le métro arrive, mieux vaut de le manquer et d’attendre le train suivant ;-) ! Je vous recommande également le
    « petit déjeuner » dans le Sacher, c’est dans l’hotel à côté, j’y ai été invité une fois pour mon anniversaire!
    Quelle splendeur inoie à l’intérieur!! Les boiseries, les meubles, les salles entières avec des dégustations! Du champagne si on en veut! (Il faut réserver d’ailleurs.) Mais je ne veux pas que vous regrettiez la France, je suis sûre que vous vous trouvez dans un bel endroit que moi, je regretterai également! Vous me repondez si vite et si aimablement que je ne sais pas quoi répondre! C’est si aimable que j’ai un très grand plaisir à vous lire!!
    Amicalement et à très bientôt, Katja

  20. Beautemps le 11 avril 2020

    Bonjour Chére Cocotte!
    J’éspère qu’après ma description du déjeuner vous ne regrettez pas tant Vienne, ce n’est pas pour cela que je l’avais écrite mais j’ai voulu vous donner un tuyau presque inconnu même parmi les Viennois(40€)! J’éspère vraiment que vous ne m’en voulez pas!! Je suis sûr que si vous me parliez de votre endroit, tout de suite je voudrais y aller également! Ce qui manque d’ailleurs aujourd’hui quand on écrit des messages électromiques, c’est de la lenteur. On parle – dans le domaine du travail – même de la formule « KISS » (keep it short and simple). Comme j’ai horreur de cela! Vous trouvez si bien les mots! Ca rechauffe vraiment le coeur de vous lire!! J’éspère bien vous retrouver sur les pages de ma prochaine lecture et je me réjouis de vous écouter entre-temps lisant « Le blé qui lève »!
    Amitiés et à très bientôt,
    Katja

  21. Cocotte le 12 avril 2020

    Bonjour, chère Katja, et joyeuses Pâques!
    Comment avez-vous pu croire une seconde que je pourrais vous en vouloir? Jamais de la vie! mais je ne viens que maintenant de trouver vos deux commentaires, si aimables comme d’habitude!
    Je passe beaucoup de temps avec l’ordinateur de ma salle de séjour, pour terminer au plus vite le roman que je suis en train d’enregistrer. Mon autre ordinateur est relié à Internet et reçoit les messages. Voilà, vous savez tout!
    Ah! le petit déjeuner au champagne! J’avoue que je préfère un bon chocolat viennois, avec des croissants, oui, de la viennoiserie qui s’est répandue dans toute l’Europe, pour les délices des gourmands.
    Le blé qui lève! Oui, c’est un très beau roman, comme tous ceux de Bazin. J’aimerais beaucoup lire pour vous un roman d’un auteur allemand, mais ma prononciation des noms propres et des mots allemands est tellement affreuse que je choquerais tout le monde, à commencer par vous. Si j’avais su, j’aurais pris « allemand » au lycée! Hi! Hi! Hi!
    Passez un excellent dimanche, chère Katja, et à bientôt! Je vais aussi me préparer un bon déjeuner! Vous aussi?
    Amitiés
    Cocotte

  22. Beautemps le 12 avril 2020

    Chère Cocotte,
    voilà je suis soulagée! Des fois je doute un peu trop de moi-même! LE « déjeuner » comprend toutes sortes de boisssons. Le mien de ce matin était plûtot frugal, galettes suédoises et petit café comme d’habitude… En ce qui concerne l’auteur Allemand: Vous pourriez m’envoyer une liste des noms propres et je vous ferai un enregistrement vocale, cela est très facile avec mon portable et j’en ai l’habitude. C’est comme vous vous voulez! Je connais un peu les astuces de la phonétique. En plus, un petit accent francais ne gênera personne! Tout le monde a bien son petit accent, moi aussi :-) !
    Amitiés et à très bientôt,
    Katja

  23. Cocotte le 13 avril 2020

    Chère Katja
    Merci beaucoup pour votre offre de dire pour moi les mots en allemand. j’y penserai sérieusement dès que j’aurai un peu vidé ma longue liste d’annonces de lectures. Je suis très sensible à votre gentillesse.
    J’espère que les Noellet vont vous plaire.
    Je me dépêche de terminer un Wilkie Collins, très intéressant, qui devrait vous plaire aussi. Il me tarde de le publier.
    Recevez mes chaleureuses amitiés. A bientôt!
    Cocotte

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.